Menu
A+ A A-

Saudi Aramco publie lundi ses résultats annuels, une première

prix du petrole RyadRyad: Baisse de la demande mondiale liée au nouveau coronavirus, guerre des prix entre Ryad et Moscou: c'est dans ce contexte de marchés tourmentés que le géant saoudien Saudi Aramco s'apprête à publier pour la première fois ses résultats annuels lundi.
Cette transparence nouvelle est liée à l'introduction en Bourse historique du fleuron de l'économie saoudienne le 11 décembre 2019, levant un record de 29,4 milliards de dollars par la vente de quelque 1,75% de ses parts sur le marché financier local.

En avril 2019, Aramco avait ouvert ses livres de comptes mais seulement pour les agences de notation et c'était une première. Lundi, le géant pétrolier saoudien le fera pour la première fois pour le grand public et les investisseurs.

Au début de sa cotation, l'action Aramco avait immédiatement monté en flèche, augmentant de 19% au cours des premiers jours de négociation, faisant passer la valorisation de la société au-delà des 2.000 milliards de dollars espérés par le prince héritier Mohammed ben Salman, artisan des réformes en cours dans le royaume dont l'introduction en Bourse d'Aramco.

Sa capitalisation boursière a depuis baissé et le mastodonte de l'énergie devrait annoncer lundi des résultats faisant état d'une chute des bénéfices en raison de la baisse des prix du pétrole.

La capitalisation d'Aramco atteignait jeudi environ 1.550 milliards de dollars, l'entreprise demeurant néanmoins la plus grande entreprise cotée au monde.

La semaine dernière, le titre Aramco avait chuté de 12,1%. La valorisation de l'entreprise avait également perdu 600 milliards de dollars, sa capitalisation boursière atteignant environ 1.440 milliards de dollars.

Les résultats financiers 2019 de l'entreprise ne seront cependant pas affectés par l'impact de la propagation du Covid-19 ou la guerre des prix que livre à la Russie l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont l'Arabie saoudite est le chef de file.

L'Arabie saoudite fait pression pour que la Russie -deuxième producteur mondial mais non membre de l'OPEP- accepte une réduction de la production mondiale de brut afin de compenser la baisse de la demande.

Pour faire plier Moscou, Ryad a procédé aux plus fortes baisses de ses prix en deux décennies, s'efforçant de capter des parts de marché des Russes et déclenchant une hécatombe sur les marchés financiers.


Prévisions sombres

Mercredi, Saudi Aramco a annoncé qu'il envisageait d'augmenter sa capacité de production de pétrole d'un million de barils par jour (bj), pour la porter à 13 millions.

La veille, le premier exportateur mondial de brut avait déjà décidé d'augmenter ses approvisionnements en pétrole de 25% pour les porter à 12,3 millions de barils par jour à partir d'avril.

En avril 2019, Aramco avait dévoilé un bénéfice net de 111 milliards de dollars pour l'exercice 2018, se révélant être de loin l'entreprise la plus rentable au monde.

Mais le bénéfice net de la société pour les neuf premiers mois 2019 a chuté de 18% à 68,2 milliards de dollars, un plongeon causé par la baisse des prix du pétrole.

Avant son entrée en Bourse, le joyau économique de l'Arabie saoudite, premier exportateur de brut au monde, avait promis des dividendes d'au moins 75 milliards de dollars chaque année jusqu'en 2024 afin d'attirer les investisseurs.

L'impact économique du nouveau coronavirus et l'incapacité de l'OPEP+ (OPEP et Russie) à conclure un accord sur les réductions de production ont fait chuter les prix du pétrole à 34 dollars le baril, contre environ 65 dollars au moment de l'introduction en Bourse d'Aramco.

Et les prévisions concernant les prix du brut et la demande sont également très sombres.

Dans son dernier rapport mensuel, l'OPEP a abaissé ses prévisions pour la demande quotidienne moyenne mondiale de 0,92 million de barils à 99,73 millions de barils.

"Compte tenu des derniers développements, les risques à la baisse l'emportent (...) si l'état actuel persiste", estime l'OPEP.

(c) AFP

Commenter Saudi Aramco publie lundi ses résultats annuels, une première


    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Saudi Aramco annonce un bénéfice net en hausse de 82% au 1T

    dimanche 15 mai 2022

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche un bond de 82% de son bénéfice au premier trimestre, porté par la flambée des cours du pétrole qui a propulsé le géant saoudien de l'énergie au rang de première capitalisation boursière mondiale.

    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    lundi 16 mai 2022

    L'Arabie saoudite veut dépasser les 13 millions de barils pa…

    Manama: L'Arabie saoudite prévoit d'augmenter sa capacité de production quotidienne de pétrole de plus d'un million de barils pour dépasser les 13...

    dimanche 15 mai 2022

    Saudi Aramco annonce un bénéfice net en hausse de 82% au 1T

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche un bond de 82% de son bénéfice au premier trimestre, porté par la flambée des cours...

    mercredi 11 mai 2022

    Saudi Aramco détrône Apple en tête des plus grosses capitali…

    New York: Le groupe pétrolier Saudi Aramco a détrôné Apple du rang de première capitalisation boursière mondiale mercredi, alors que les titres...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 27 mai 2022 à 22:20

    Le pétrole au plus haut depuis deux mois, achats de couvertu…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont de nouveau progressé vendredi à la faveur d'achats de couverture avant un long week-end...

    vendredi 27 mai 2022 à 13:55

    Le Brent pourrait dépasser 150$ le baril si l'offre de pétro…

    Charlotte: Le baril de Brent de mer du Nord pourrait dépasser les 150 dollars en cas de forte diminution des exportations du...

    vendredi 27 mai 2022 à 11:58

    Le pétrole profite du début de la saison des déplacements au…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi, le marché se réjouissant des perspectives de forte demande avec le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 21:52

    Le pétrole bondit, le marché craint l'été et les grands dépl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont bondi jeudi, à quelques heures d'un week-end férié qui va marquer le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 11:23

    Le pétrole en hausse timide, une augmentation de la demande …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, soutenus par une augmentation de la demande attendue aux États-Unis avec l'ouverture...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:48

    Le pétrole grignote du terrain après un rapport américain mi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, soutenus par la possibilité d'un accord européen sur les importations russes, dans...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:25

    La production de pétrole russe a augmenté de 8% au 1er trime…

    Moscou: La production de pétrole brut russe, y compris le condensat de gaz naturel, a bondi de 8% sur un an au...

    mercredi 25 mai 2022 à 17:37

    🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, produ…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont moins reculé que prévu la semaine dernière, selon...

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite