Menu
A+ A A-

Saudi Aramco publie lundi ses résultats annuels, une première

prix du petrole RyadRyad: Baisse de la demande mondiale liée au nouveau coronavirus, guerre des prix entre Ryad et Moscou: c'est dans ce contexte de marchés tourmentés que le géant saoudien Saudi Aramco s'apprête à publier pour la première fois ses résultats annuels lundi.
Cette transparence nouvelle est liée à l'introduction en Bourse historique du fleuron de l'économie saoudienne le 11 décembre 2019, levant un record de 29,4 milliards de dollars par la vente de quelque 1,75% de ses parts sur le marché financier local.

En avril 2019, Aramco avait ouvert ses livres de comptes mais seulement pour les agences de notation et c'était une première. Lundi, le géant pétrolier saoudien le fera pour la première fois pour le grand public et les investisseurs.

Au début de sa cotation, l'action Aramco avait immédiatement monté en flèche, augmentant de 19% au cours des premiers jours de négociation, faisant passer la valorisation de la société au-delà des 2.000 milliards de dollars espérés par le prince héritier Mohammed ben Salman, artisan des réformes en cours dans le royaume dont l'introduction en Bourse d'Aramco.

Sa capitalisation boursière a depuis baissé et le mastodonte de l'énergie devrait annoncer lundi des résultats faisant état d'une chute des bénéfices en raison de la baisse des prix du pétrole.

La capitalisation d'Aramco atteignait jeudi environ 1.550 milliards de dollars, l'entreprise demeurant néanmoins la plus grande entreprise cotée au monde.

La semaine dernière, le titre Aramco avait chuté de 12,1%. La valorisation de l'entreprise avait également perdu 600 milliards de dollars, sa capitalisation boursière atteignant environ 1.440 milliards de dollars.

Les résultats financiers 2019 de l'entreprise ne seront cependant pas affectés par l'impact de la propagation du Covid-19 ou la guerre des prix que livre à la Russie l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont l'Arabie saoudite est le chef de file.

L'Arabie saoudite fait pression pour que la Russie -deuxième producteur mondial mais non membre de l'OPEP- accepte une réduction de la production mondiale de brut afin de compenser la baisse de la demande.

Pour faire plier Moscou, Ryad a procédé aux plus fortes baisses de ses prix en deux décennies, s'efforçant de capter des parts de marché des Russes et déclenchant une hécatombe sur les marchés financiers.


Prévisions sombres

Mercredi, Saudi Aramco a annoncé qu'il envisageait d'augmenter sa capacité de production de pétrole d'un million de barils par jour (bj), pour la porter à 13 millions.

La veille, le premier exportateur mondial de brut avait déjà décidé d'augmenter ses approvisionnements en pétrole de 25% pour les porter à 12,3 millions de barils par jour à partir d'avril.

En avril 2019, Aramco avait dévoilé un bénéfice net de 111 milliards de dollars pour l'exercice 2018, se révélant être de loin l'entreprise la plus rentable au monde.

Mais le bénéfice net de la société pour les neuf premiers mois 2019 a chuté de 18% à 68,2 milliards de dollars, un plongeon causé par la baisse des prix du pétrole.

Avant son entrée en Bourse, le joyau économique de l'Arabie saoudite, premier exportateur de brut au monde, avait promis des dividendes d'au moins 75 milliards de dollars chaque année jusqu'en 2024 afin d'attirer les investisseurs.

L'impact économique du nouveau coronavirus et l'incapacité de l'OPEP+ (OPEP et Russie) à conclure un accord sur les réductions de production ont fait chuter les prix du pétrole à 34 dollars le baril, contre environ 65 dollars au moment de l'introduction en Bourse d'Aramco.

Et les prévisions concernant les prix du brut et la demande sont également très sombres.

Dans son dernier rapport mensuel, l'OPEP a abaissé ses prévisions pour la demande quotidienne moyenne mondiale de 0,92 million de barils à 99,73 millions de barils.

"Compte tenu des derniers développements, les risques à la baisse l'emportent (...) si l'état actuel persiste", estime l'OPEP.

(c) AFP

Commenter Saudi Aramco publie lundi ses résultats annuels, une première



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    L'Arabie saoudite transfère 8% des actions d'Aramco à son fonds souverain

    jeudi 07 mars 2024

    Ryad: L'Arabie saoudite a transféré jeudi une nouvelle tranche d'actions du géant pétrolier saoudien Aramco, représentant 8% du capital, à des entreprises détenues par le fonds souverain du royaume.

    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    jeudi 07 mars 2024

    L'Arabie saoudite transfère 8% des actions d'Aramco à son fo…

    Ryad: L'Arabie saoudite a transféré jeudi une nouvelle tranche d'actions du géant pétrolier saoudien Aramco, représentant 8% du capital, à des entreprises...

    mardi 30 janvier 2024

    🇸🇦 L'Arabie saoudite revient sur son projet d'augmenter sa c…

    Ryad: L'Arabie saoudite a demandé à sa compagnie nationale Aramco de maintenir sa capacité de production de pétrole à 12 millions de...

    mardi 12 décembre 2023

    🌍 Au dernier jour de la COP28, bras de fer sur les énergies …

    Dubaï (Emirats arabes unis): La centaine de pays en faveur d'une sortie des énergies fossiles, dont ceux de l'Union européenne et de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite