Menu
A+ A A-

Saudi Aramco publie lundi ses résultats annuels, une première

prix du petrole RyadRyad: Baisse de la demande mondiale liée au nouveau coronavirus, guerre des prix entre Ryad et Moscou: c'est dans ce contexte de marchés tourmentés que le géant saoudien Saudi Aramco s'apprête à publier pour la première fois ses résultats annuels lundi.
Cette transparence nouvelle est liée à l'introduction en Bourse historique du fleuron de l'économie saoudienne le 11 décembre 2019, levant un record de 29,4 milliards de dollars par la vente de quelque 1,75% de ses parts sur le marché financier local.

En avril 2019, Aramco avait ouvert ses livres de comptes mais seulement pour les agences de notation et c'était une première. Lundi, le géant pétrolier saoudien le fera pour la première fois pour le grand public et les investisseurs.

Au début de sa cotation, l'action Aramco avait immédiatement monté en flèche, augmentant de 19% au cours des premiers jours de négociation, faisant passer la valorisation de la société au-delà des 2.000 milliards de dollars espérés par le prince héritier Mohammed ben Salman, artisan des réformes en cours dans le royaume dont l'introduction en Bourse d'Aramco.

Sa capitalisation boursière a depuis baissé et le mastodonte de l'énergie devrait annoncer lundi des résultats faisant état d'une chute des bénéfices en raison de la baisse des prix du pétrole.

La capitalisation d'Aramco atteignait jeudi environ 1.550 milliards de dollars, l'entreprise demeurant néanmoins la plus grande entreprise cotée au monde.

La semaine dernière, le titre Aramco avait chuté de 12,1%. La valorisation de l'entreprise avait également perdu 600 milliards de dollars, sa capitalisation boursière atteignant environ 1.440 milliards de dollars.

Les résultats financiers 2019 de l'entreprise ne seront cependant pas affectés par l'impact de la propagation du Covid-19 ou la guerre des prix que livre à la Russie l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont l'Arabie saoudite est le chef de file.

L'Arabie saoudite fait pression pour que la Russie -deuxième producteur mondial mais non membre de l'OPEP- accepte une réduction de la production mondiale de brut afin de compenser la baisse de la demande.

Pour faire plier Moscou, Ryad a procédé aux plus fortes baisses de ses prix en deux décennies, s'efforçant de capter des parts de marché des Russes et déclenchant une hécatombe sur les marchés financiers.


Prévisions sombres

Mercredi, Saudi Aramco a annoncé qu'il envisageait d'augmenter sa capacité de production de pétrole d'un million de barils par jour (bj), pour la porter à 13 millions.

La veille, le premier exportateur mondial de brut avait déjà décidé d'augmenter ses approvisionnements en pétrole de 25% pour les porter à 12,3 millions de barils par jour à partir d'avril.

En avril 2019, Aramco avait dévoilé un bénéfice net de 111 milliards de dollars pour l'exercice 2018, se révélant être de loin l'entreprise la plus rentable au monde.

Mais le bénéfice net de la société pour les neuf premiers mois 2019 a chuté de 18% à 68,2 milliards de dollars, un plongeon causé par la baisse des prix du pétrole.

Avant son entrée en Bourse, le joyau économique de l'Arabie saoudite, premier exportateur de brut au monde, avait promis des dividendes d'au moins 75 milliards de dollars chaque année jusqu'en 2024 afin d'attirer les investisseurs.

L'impact économique du nouveau coronavirus et l'incapacité de l'OPEP+ (OPEP et Russie) à conclure un accord sur les réductions de production ont fait chuter les prix du pétrole à 34 dollars le baril, contre environ 65 dollars au moment de l'introduction en Bourse d'Aramco.

Et les prévisions concernant les prix du brut et la demande sont également très sombres.

Dans son dernier rapport mensuel, l'OPEP a abaissé ses prévisions pour la demande quotidienne moyenne mondiale de 0,92 million de barils à 99,73 millions de barils.

"Compte tenu des derniers développements, les risques à la baisse l'emportent (...) si l'état actuel persiste", estime l'OPEP.

(c) AFP

Commenter Saudi Aramco publie lundi ses résultats annuels, une première


    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Aramco voit son bénéfice net décoller de 39% au 3e trimestre

    mardi 01 novembre 2022

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a enregistré une hausse de 39% de son bénéfice net au troisième trimestre de 2022 par rapport à la même période l'année dernière, a annoncé mardi l'entreprise publique qui profite des prix élevés du...

    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mercredi 18 janvier 2023

    L'Arabie saoudite vise à devenir l'économie à la croissance …

    Ryad: L'Arabie Saoudite a déclaré qu'elle deviendra l'économie à la croissance la plus rapide en 2023 grâce à son programme ambitieux de...

    vendredi 09 décembre 2022

    La Chine et l'Arabie saoudite affirment l'importance de la s…

    Riyad: La Chine et l'Arabie saoudite ont réaffirmé l'importance de la stabilité du marché pétrolier mondial et le rôle de Riyad dans...

    mercredi 07 décembre 2022

    Arabie saoudite: premier excédent budgétaire en presque 10 a…

    Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé mercredi son premier excédent budgétaire depuis près de dix ans, dépassant ses propres prévisions, dans une année...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 31 janvier 2023 à 21:54

    Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une note contrastée mardi, dans un contexte d'attentisme avant une série de...

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite