Menu
A+ A A-

Saudi Aramco publie lundi ses résultats annuels, une première

prix du petrole RyadRyad: Baisse de la demande mondiale liée au nouveau coronavirus, guerre des prix entre Ryad et Moscou: c'est dans ce contexte de marchés tourmentés que le géant saoudien Saudi Aramco s'apprête à publier pour la première fois ses résultats annuels lundi.
Cette transparence nouvelle est liée à l'introduction en Bourse historique du fleuron de l'économie saoudienne le 11 décembre 2019, levant un record de 29,4 milliards de dollars par la vente de quelque 1,75% de ses parts sur le marché financier local.

En avril 2019, Aramco avait ouvert ses livres de comptes mais seulement pour les agences de notation et c'était une première. Lundi, le géant pétrolier saoudien le fera pour la première fois pour le grand public et les investisseurs.

Au début de sa cotation, l'action Aramco avait immédiatement monté en flèche, augmentant de 19% au cours des premiers jours de négociation, faisant passer la valorisation de la société au-delà des 2.000 milliards de dollars espérés par le prince héritier Mohammed ben Salman, artisan des réformes en cours dans le royaume dont l'introduction en Bourse d'Aramco.

Sa capitalisation boursière a depuis baissé et le mastodonte de l'énergie devrait annoncer lundi des résultats faisant état d'une chute des bénéfices en raison de la baisse des prix du pétrole.

La capitalisation d'Aramco atteignait jeudi environ 1.550 milliards de dollars, l'entreprise demeurant néanmoins la plus grande entreprise cotée au monde.

La semaine dernière, le titre Aramco avait chuté de 12,1%. La valorisation de l'entreprise avait également perdu 600 milliards de dollars, sa capitalisation boursière atteignant environ 1.440 milliards de dollars.

Les résultats financiers 2019 de l'entreprise ne seront cependant pas affectés par l'impact de la propagation du Covid-19 ou la guerre des prix que livre à la Russie l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont l'Arabie saoudite est le chef de file.

L'Arabie saoudite fait pression pour que la Russie -deuxième producteur mondial mais non membre de l'OPEP- accepte une réduction de la production mondiale de brut afin de compenser la baisse de la demande.

Pour faire plier Moscou, Ryad a procédé aux plus fortes baisses de ses prix en deux décennies, s'efforçant de capter des parts de marché des Russes et déclenchant une hécatombe sur les marchés financiers.


Prévisions sombres

Mercredi, Saudi Aramco a annoncé qu'il envisageait d'augmenter sa capacité de production de pétrole d'un million de barils par jour (bj), pour la porter à 13 millions.

La veille, le premier exportateur mondial de brut avait déjà décidé d'augmenter ses approvisionnements en pétrole de 25% pour les porter à 12,3 millions de barils par jour à partir d'avril.

En avril 2019, Aramco avait dévoilé un bénéfice net de 111 milliards de dollars pour l'exercice 2018, se révélant être de loin l'entreprise la plus rentable au monde.

Mais le bénéfice net de la société pour les neuf premiers mois 2019 a chuté de 18% à 68,2 milliards de dollars, un plongeon causé par la baisse des prix du pétrole.

Avant son entrée en Bourse, le joyau économique de l'Arabie saoudite, premier exportateur de brut au monde, avait promis des dividendes d'au moins 75 milliards de dollars chaque année jusqu'en 2024 afin d'attirer les investisseurs.

L'impact économique du nouveau coronavirus et l'incapacité de l'OPEP+ (OPEP et Russie) à conclure un accord sur les réductions de production ont fait chuter les prix du pétrole à 34 dollars le baril, contre environ 65 dollars au moment de l'introduction en Bourse d'Aramco.

Et les prévisions concernant les prix du brut et la demande sont également très sombres.

Dans son dernier rapport mensuel, l'OPEP a abaissé ses prévisions pour la demande quotidienne moyenne mondiale de 0,92 million de barils à 99,73 millions de barils.

"Compte tenu des derniers développements, les risques à la baisse l'emportent (...) si l'état actuel persiste", estime l'OPEP.

(c) AFP

Commenter Saudi Aramco publie lundi ses résultats annuels, une première


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mercredi 14 juillet 2021

    Compromis Arabie saoudite / EAU sur l'offre de pétrole

    Dubaï L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis (EAU) sont parvenus à un compromis sur la stratégie de production de l'OPEP+, a-t-on appris...

    jeudi 08 juillet 2021

    La dispute sur le pétrole montre les divergences entre Saoud…

    Dubaï: La querelle entre l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis lors des dernières négociations sur la production de pétrole à l'Opep+...

    lundi 05 juillet 2021

    A l'Opep+, Saoudiens et Emiratis se brouillent sur la produc…

    Ryad: Alliés traditionnels et quasi indéfectibles du Golfe, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, en désaccord sur l'augmentation de la production...

    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Saudi Aramco lève 6 milliards de dollars pour verser des dividendes

    jeudi 17 juin 2021

    Ryad: La compagnie pétrolière Saudi Aramco a annoncé jeudi avoir levé 6 milliards de dollars (près de 5,5 milliards de francs) via une première émission d'obligations islamiques, afin d'assurer le versement d'importants dividendes.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 03 août 2021 à 12:41

    Le pétrole remonte un peu après un début de semaine difficil…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi sans effacer complètement leurs pertes marquées de la veille, quand les inquiétudes sur une propagation...

    mardi 03 août 2021 à 10:44

    BP: bénéfice trimestriel dopé la remontée des cours du brut

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a annoncé mardi un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars (2,8 milliards de francs) au...

    lundi 02 août 2021 à 21:53

    Le pétrole en net recul après des chiffres décevants du sect…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté lundi après des chiffres d'activité manufacturière décevants en Chine et aux États-Unis et devant l'augmentation de la production de l'OPEP.

    lundi 02 août 2021 à 12:10

    Le pétrole recule, la prudence regagne le marché

    Londres: Les cours du pétrole reprennaient leur souffle lundi après une semaine de hausse, la prudence regagnant les investisseurs alors que la...

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:52

    Le pétrole accélère, tiré par la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, sur la foi de nouveaux chiffres américains qui témoignent de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:33

    Deux morts dans l'attaque d'un pétrolier au large d'Oman, Is…

    Jérusalem: L'attaque d'un pétrolier en mer d'Oman a fait deux morts au sein de l'équipage, a annoncé vendredi son armateur Zodiac Maritime...

    vendredi 30 juillet 2021 à 18:25

    ExxonMobil et Chevron, renfloués par la reprise, évitent de …

    New York: Les majors pétrolières américaines ExxonMobil et Chevron ont renoué avec les gros profits au deuxième trimestre à la faveur du...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:53

    Chevron, aidé par le rebond de la demande en énergie, gâte s…

    New York: Le groupe américain d'hydrocarbures Chevron a dépassé les attentes au deuxième trimestre, ses activités de production de pétrole et de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:21

    ExxonMobil dopé par le rebond de la demande en énergie au 2e…

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, portée par le rebond de la demande pour le pétrole, le gaz et ses produits...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite