Menu
A+ A A-

Moscou prêt au bras de fer pétrolier avec Ryad

prix du petrole MoscouMoscou: Forte de ses réserves financières, la Russie a affiché sa fermeté lundi dans le bras de fer entamé avec Ryad, se disant prête à faire face à la plongée des cours du brut et à soutenir sa monnaie.
Lundi matin, le rouble est tombé à son plus bas niveau depuis quatre ans tandis que les marchés boursiers du monde entier dégringolaient, affolés par une chute historique du cours du pétrole et par la perspective d'une débâcle économique généralisée liée à l'épidémie du nouveau coronavirus.

La décision unilatérale de Ryad de baisser ses prix à la livraison, devant le refus russe d'instaurer de nouveaux quotas, a fait plonger un prix du baril qui était déjà à un niveau particulièrement faible en raison du virus Covid-19. Vers 13H00 GMT, le baril de Brent s'échangeait autour des 35 dollars.

Lors d'une réunion du gouvernement lundi, le ministre de l'Energie Alexandre Novak a affirmé que le scénario actuel avait été prévu. "L'industrie pétrolière russe dispose d'une base de ressources de haute qualité et d'une marge financière suffisante pour rester compétitif à tout niveau de prix, ainsi que pour maintenir sa part de marché", a-t-il déclaré.

Selon le ministère des Finances, la Russie a accumulé suffisamment de réserves pour faire front: le fonds souverain détient 150 milliards de dollars, soit 9,2% du PIB, ce qui lui permettrait de tenir entre 6 et 10 ans si les prix du pétrole chutent à 25-30 dollars par baril.

Le ministère des Finances et la Banque centrale ont eux annoncé des mesures de soutien du rouble.

Contrairement à la guerre des prix du pétrole de 2016 - lorsque le baril était passé sous la barre des 30 dollars - "la Russie est dans une bien meilleure position financière" et le rapport de force est à son avantage face à l'Arabie saoudite, estime l'analyste Chris Weafer, fondateur de la société de conseil Macro Advisory.

Selon lui, la Russie aurait désormais 80 milliards de dollars de réserves de plus que l'Arabie saoudite, qui a "entamé ses fonds pour financer le déficit budgétaire et les projets de développement ambitieux du prince héritier".

La Russie a également une devise plus flexible que celle du royaume, dont le ryal est ancré au dollar.

"Il est donc peu probable que Moscou flanche en premier, certainement pas pendant encore 3 à 6 mois", indique Chris Weafer.


"Flancher le premier"


Le refus de Moscou d'une nouvelle réduction de la production de brut dans le cadre de l'accord avec l'Opep pourrait avoir sonné le glas de son rapprochement avec le cartel, et notamment avec Ryad, débuté fin 2016 et qui a permis à la Russie de s'affirmer sur le terrain énergétique par rapport aux États-Unis.

Le secteur pétrolier russe, de plus en plus critique vis-à-vis de l'effort consenti, est à l'origine de la décision de Moscou. En particulier, le puissant patron du géant pétrolier Rosneft, Igor SetChine, a multiplié les mises en garde contre la perte de terrain face aux États-Unis, qui inonde le marché avec son pétrole de schiste.

"L'objectif des Russes est de mettre sous pression l'industrie pétrolière américaine", a noté Warren Patterson, analyste de la banque ING. "Mais si ça peut marcher sur le moyen terme, l'impact sur le long terme est plus incertain".

"Quand l'Opep a essayé la dernière fois, l'industrie du pétrole américain a rebondi, encore plus forte et efficace qu'auparavant", a-t-il ajouté.

La position russe pourrait rapidement évoluer si le prix du pétrole passe sous la barre des 25 dollars et y reste pendant trop longtemps.

Le président Vladimir Poutine pourrait rechigner à trop puiser dans les réserves, alors qu'il met en place un plan d'investissements de 25.700 milliards de roubles (300 milliards d'euros au taux actuel) pour relancer l'économie du pays.


(c) Afp

Commenter Moscou prêt au bras de fer pétrolier avec Ryad



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    vendredi 07 juin 2024

    Le groupe pétrolier Aramco va lever 11 milliards de dollars

    Ryad: Le géant pétrolier de l'Arabie saoudite, Aramco, a annoncé vendredi le prix de sa deuxième offre publique, lui permettant de lever...

    dimanche 02 juin 2024

    Aramco met en vente des actions pour 10 à 12 milliards de do…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a mis en vente dimanche des actions qui pourraient rapporter de 10 à 12 milliards de...

    jeudi 30 mai 2024

    L'Arabie saoudite va vendre des actions Aramco pour plus de …

    Ryad: L'Arabie saoudite compte mettre sur le marché quelque 1,5 milliard d'actions du géant pétrolier Aramco, représentant 0,64% du capital, avec plus...

    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mercredi 10 avril 2024

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre e…

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    dimanche 03 mars 2024

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    mardi 11 juin 2024 à 16:00

    🔥 Gaz naturel : hausse malgré l’arrivée du solaire

    Paris: Le prix du baril de pétrole baisse depuis avril, sous l’effet d’un ralentissement des économies dans le monde, en particulier aux États-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite