Menu
A+ A A-

Le pétrole s'effondre en Asie après une guerre des prix lancée par Riyad

prix du petrole asieSingapour: Les cours du pétrole se sont effondrés de plus de 30% en Asie lundi matin, enregistrant la chute la plus sévère depuis la guerre du Golfe de 1991, après que l'Arabie saoudite a lancé une guerre des prix du brut.
Riyad a décidé unilatéralement de baisser ses prix à la livraison, en raison de l'échec de l'Opep et de la Russie, à se mettre d'accord pour soutenir les cours.

Face aux incertitudes économiques causées par l'épidémie du nouveau coronavirus, les ministres du cartel pétrolier avaient tenté de conclure un accord avec les autres pays producteurs de pétrole pour réduire la production et maintenir les prix du brut.

Mais la Russie, deuxième producteur mondial de pétrole et qui n'est pas membre de l'Opep, s'est opposée à une nouvelle réduction de 1,5 million de barils par jour.

En réponse, l'Arabie saoudite s'est lancée dans une vaste braderie en effectuant la plus importante réduction de ses prix pétroliers en 20 ans, a rapporté dimanche Bloomberg News.

Ainsi, le prix pour le pétrole à destination d'Asie a diminué de 4-6 dollars par baril alors que celui pour les États-Unis a été réduit de 7 dollars par baril. Aramco a vendu son baril d'Arabian Light à un prix sans précédent: 10,25 dollars en dessous du baril de Brent de la mer du Nord, selon Bloomberg.

Dans les échanges de l'après midi en Asie, vers 6H30 GMT, les deux principaux contrats étaient en baisse de 30% environ, le prix du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. (West Tewas Intermediate) s'établissant à 29 dollars le baril et celui du Brent à 33 dollars le baril.


Onde de choc

"Une chute de 30% des prix du brut est sans précédent et envoie une onde de choc énorme à travers les marchés financiers", a souligné Margaret Yang, analyste pour CMC Markets.

Les marchés d'actions ont dans la foulée plongé en Asie et dans le Golfe.

Alors que les Bourses des pays riches en hydrocarbures avaient déjà fortement reculé dimanche, les cotations ont été suspendues au Koweit après que son indice principal a chuté de 9,5% à l'ouverture lundi, tandis que Dubai perdait 9,0% et Abu Dhabi 7,1%.

La Bourse d'Arabie saoudite, la plus importante du Golfe, a dévissé de 9,2% à l'ouverture des échanges tandis que le titre du géant pétrolier Saudi Aramco a chuté de 10%, bien en dessous de son prix d'introduction en décembre.

Les Bourses asiatiques s'affichaient aussi en forte baisse, avec les valeurs pétrolières en chute libre, CNOOC perdant 16% à Hong Kong et PetroChina 10%.

Pour Jeffrey Halley, analyste chez Oanda, "l'Arabie saoudite semble avoir l'intention de punir la Russie".

Le marché du pétrole va probablement rester au tapis durant les prochains mois, les rabais de l'Arabie saoudite se conjuguant avec le coup d'arrêt donné à la croissance économique mondiale par le coronavirus, qui a fait chuter la demande d'or noir, a ajouté cet analyste.

"Quelque chose comme cela pourrait avoir plus de répercussions dans le monde qu'une guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis parce que le pétrole est lié à beaucoup de secteurs dans l'économie mondiale" a souligné de son côté Rohitesh Dhawan, directeur de l'énergie, du climat et des ressources naturelles à la société de conseil Eurasia Group à Londres.

Margaret Yang de CMC Markets a émis l'espoir que l'effondrement pourrait faire revenir la Russie à la table de négociations avec l'Opep pour trouver un accord.


(c) Awp

Commenter Le pétrole s'effondre en Asie après une guerre des prix lancée par Riyad


    Le pétrole en Asie

    mardi 18 janvier 2022

    Le pétrole Brent et le WTI au plus haut depuis 2014

    Tokyo: Les prix du Brent et du WTI évoluaient mardi à leur plus haut niveau depuis plus de sept ans, dopés par...

    mardi 18 janvier 2022

    Pétrole: le Brent au plus haut depuis 2014, dopé par des ten…

    Tokyo: Le prix du pétrole de Brent a atteint mardi un plus haut en sept ans, dopé par les perturbations de l'offre...

    mardi 05 octobre 2021

    Matières premières : Tokyo s'enfonce en début de séance aprè…

    Tokyo: La Bourse de Tokyo chutait mardi en matinée, plombée par les lourdes pertes des valeurs technologiques américaines la veille et les...

      Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 26 janvier 2022 à 21:46

    Nouveaux sommets depuis 2014 pour le pétrole, le Brent au-de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint mercredi un nouveau sommet depuis plus de sept ans, grâce à la persistance...

    mercredi 26 janvier 2022 à 19:07

    La crise en Ukraine propulse le baril d'or noir à 90 dollars

    Londres: La crise en Ukraine et les tensions au Moyen-Orient, qui menacent l'offre pétrolière, ont propulsé le baril de Brent au-delà de...

    mercredi 26 janvier 2022 à 17:45

    Le baril de brent propulsé à 90 dollars

    Londres: Le baril de Brent a dépassé mercredi le seuil des 90 dollars pour la première fois depuis octobre 2014, galvanisé par...

    mercredi 26 janvier 2022 à 11:44

    Le pétrole soutenu par les tensions en Ukraine avant les sto…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mercredi avant la publication des données hebdomadaires sur les stocks commerciaux américains dans un marché...

    mardi 25 janvier 2022 à 21:33

    Le pétrole repart à la hausse, soutenu par la crise ukrainie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont repris de la hauteur mardi, soutenus par les derniers développements de la crise ukrainienne...

    mardi 25 janvier 2022 à 11:56

    Le pétrole remonte, dopé par les tensions sur la Russie et l…

    Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mardi, dopés par les tensions géopolitiques entre l'Ukraine et la Russie, après avoir...

    mardi 25 janvier 2022 à 08:51

    Le pétrole se reprend après la chute de lundi, le gaz se rep…

    Zurich: En repli lundi au diapason des marchés boursiers mondiaux et face à l'appréciation du dollar, les cours du pétrole se reprenaient...

    lundi 24 janvier 2022 à 21:42

    Nouveau repli pour le pétrole, au diapason des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont de nouveau reculé lundi, emportés par la correction qui frappe les marchés boursiers, conjuguée...

    lundi 24 janvier 2022 à 17:54

    Eni introduira en Bourse sa filiale norvégienne Vår Energi

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni et le fonds d'investissement norvégien HitecVision ont annoncé lundi leur intention d'introduire leur coentreprise Vår...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 26 janvier 2022 🛢️ Les réserves américaines de pétrole brut ont augmenté de 2,4 millions de barils la semaine dernière pour atteindre 416,2 millions de barils, selon les chiffres annoncés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

    💵 Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2021

    Le vendredi 21 janvier 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2021.

    Lire la suite

    📈 100 dollars le baril bientôt ?

    Le vendredi 21 janvier 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Craig Erlam, l'analyste principal d'OANDA, a déclaré à City A.M. que les prix du pétrole pourraient atteindre 100 dollars le baril au cours du premier trimestre, suite aux intenses reprises de ces derniers jours.

    Lire la suite

    📉 En décembre 2021, le prix du pétrole recule

    Le vendredi 21 janvier 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2021, le prix du pétrole en euros baisse de nouveau (−7,3 % après −1,4 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent nettement (+5,2 % après −0,6 %) sous l'effet du fort rebond de ceux des matières premières industrielles (+7,3 % après −4,7 %) et de l'accélération des prix des matières premières alimentaires (+3,8 % après +2,4 %). Le prix du pétrole recule de nouveau En décembre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) diminue nettement (−8,2 % après −3,0...

    Lire la suite