Menu
A+ A A-

La Russie résiste à la volonté de l'Opep de réduire la production de pétrole

prix du petrole VIENNE, 6 mars (Reuters)Vienne: La belle harmonie qui régnait depuis trois ans entre l'Opep et la Russie a volé en éclats vendredi du fait de l'opposition de Moscou à une nouvelle réduction de la production de pétrole pour enrayer la baisse des cours due à l'épidémie de coronavirus.
L'organisation, qui souhaitait une baisse supplémentaire de 1,5 million de barils par jour jusque fin 2020, a riposté en supprimant toutes les limites à sa propre production.

La Russie proposait, elle, de prolonger jusqu'à la fin du deuxième trimestre les réductions de production déjà appliquées par les pays du groupe Opep+, qui réunis les Etats membres et certains producteurs extérieurs au cartel des exportateurs. Ce programme porte sur une réduction de la production de 2,1 millions de bpj.

Malgré plusieurs cycles de négociations bilatérales cette semaine à Vienne, l'Arabie saoudite, force motrice de l'Opep, et la Russie n'ont donc pas trouvé de compromis, dit-on de sources proches de l'Opep. En conséquence, l'accord en cours sur les réductions de production expirera fin mars. Les membres de l'Opep et leurs partenaires pourront donc en théorie pomper à volonté, alors que l'offre est déjà excédentaire.

Les cours du pétrole ont plongé de 10% depuis le début de l'épidémie, ce qui fait craindre une glissade similaire à celle de 2014, lorsque l'Arabie saoudite et la Russie cherchaient à préserver leurs parts de marché face aux producteurs américains de pétrole de schiste, qui ne se sont jamais associés aux réductions de production.

"JE VOUS LAISSE DEVINER"

Le Brent, tombé sous les 46 dollars le baril, a perdu un tiers de sa valeur cette année, ce qui, combiné au ralentissement de l'économie dû au coronavirus, met les pays producteurs et de nombreuses compagnies pétrolières à rude épreuve.

Aucune réduction de la production n'est évoquée dans une déclaration diffusée après la réunion de l'Opep+. "A partir du 1er avril, ni l'Opep ni les non membres n'auront plus de restrictions", a déclaré le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak.

Prié de dire si le royaume avait l'intention d'augmenter sa production, son homologue saoudien, le prince Abdelaziz ben Salman, a répondu: "Je vous laisse deviner".

Cet échec pourrait avoir d'autres conséquences, dans la mesure où les discussions pétrolières ont permis à Ryad et Moscou, qui ont pris des partis opposés dans la guerre en Syrie, de se rapprocher politiquement.

"L'opposition de la Russie aux réductions d'urgence des approvisionnements minerait effectivement et définitivement la capacité de l'Opep+ à jouer le rôle de stabilisateur des prix du pétrole", a commenté Bob McNally, fondateur de Rapidan Energy Group.

"Cela brisera le rapprochement financier et politique russo-saoudien.

Il en résultera une volatilité accrue des prix du pétrole et une instabilité géopolitique
", a-t-il poursuivi.


(c) Reuters

Commenter La Russie résiste à la volonté de l'Opep de réduire la production de pétrole


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    lundi 19 octobre 2020

    Pétrole: l'Opep+ 'fera le nécessaire' pour maintenir à flot …

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'est dite lundi "déterminée" à "faire le nécessaire" pour assurer la stabilité du marché...

    mardi 13 octobre 2020

    Pétrole: la pandémie va maintenir le marché sous pression (O…

    Paris: Le marché pétrolier va rester sous pression avec la résurgence des cas de Covid-19, même si un hiver rigoureux pourrait faire...

    dimanche 11 octobre 2020

    Ouragan Delta: Les pétroliers US reprennent leurs production

    Houston: Les compagnies pétrolières américaines ont commencé dimanche à reprendre leur production dans le Golfe du Mexique, deux jours après le passage...

    samedi 10 octobre 2020

    Pétrole: retour à la normale en vue en Norvège après la fin …

    Oslo: La production de pétrole et de gaz en Norvège se dirige samedi vers un rapide retour à la normale après l'annonce...

    samedi 26 septembre 2020

    La Russie voit sa production pétrolière progresser après 202…

    Paris: La Russie s'attend à ce que sa production de pétrole augmente une fois que l'accord de l'Opep et ses alliés ("Opep+")...

    jeudi 17 septembre 2020

    L'Opep+ sermonne ses mauvais élèves et envisage une réponse …

    Londres: Le ministre saoudien de l'Énergie Abdel Aziz ben Salmane, chef de file de l'Opep+, a haussé le ton jeudi face aux...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 octobre 2020 à 22:29

    Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement baissé mercredi après la publication d'un rapport américain montrant une augmentation des stocks...

    mercredi 21 octobre 2020 à 17:58

    Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient encore davantage mercredi après la publication de l'état des stocks commerciaux aux Etats-Unis par l'EIA montrant...

    mercredi 21 octobre 2020 à 17:44

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux d'essence montent

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont reculé la semaine dernière aux Etats-Unis, tandis que les stocks d'essence ont gonflé...

    mardi 20 octobre 2020 à 21:34

    Le pétrole monte grâce à l'optimisme sur le plan de relance …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mardi, après trois séances dans le rouge, dans l'espoir d'avancées majeures sur un...

    mardi 20 octobre 2020 à 11:58

    Le pétrole stable, peu emballé par les conclusions de la réu…

    Londres: Les cours du pétrole étaient proches de l'équilibre mardi, après trois séances dans le rouge, la réunion mensuelle de l'Opep+ de...

    lundi 19 octobre 2020 à 21:42

    Le pétrole en légère baisse après une réunion de l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu baissé lundi à l'issue d'une réunion mensuelle des ministres de l'Organisation des...

    lundi 19 octobre 2020 à 19:02

    Un ancien patron de Rosneft traîne Rothschild en justice

    Genève : Sergei Bogdanchikov, qui a dirigé la société d'Etat russe Rosneft jusqu'en 2010, a saisi la Cour suprême de New York...

    lundi 19 octobre 2020 à 18:09

    Pétrole: l'Opep+ 'fera le nécessaire' pour maintenir à flot …

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'est dite lundi "déterminée" à "faire le nécessaire" pour assurer la stabilité du marché...

    lundi 19 octobre 2020 à 14:55

    ConocoPhillips achète Concho, spécialiste du schiste, pour 9…

    New-York: ConocoPhillips a annoncé lundi l'acquisition de Concho Resources, producteur de pétrole de schiste, pour 9,7 milliards de dollars (8,23 milliards d'euros)...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite