Menu
RSS
A+ A A-

Chute du pétrole: la Russie doit se préparer à "tous les scénarios"

prix du petrole moscouMoscou: Vladimir Poutine a averti jeudi que la Russie devait se préparer à tous les scénarios économiques possibles, les prix du pétrole évoluant actuellement sous le niveau attendu par le gouvernement pour bâtir sa politique et espérer un retour à la croissance.
Le budget et les prévisions économiques ont été préparées sur la base d'un baril d'or noir à 50 dollars, ce qui semble aujourd'hui "optimiste", a reconnu le chef de l'Etat à l'ouverture de sa conférence de presse annuelle devant près de 1400 journalistes russes et étrangers.

"Le gouvernement prévoit une croissance de 0,7% en 2016, 1,9% en 2017 et 2,4% en 2018, mais tout cela repose sur un prix du baril à 50 dollars et aujourd'hui il est inférieur" (autour de 37 dollars à Londres jeudi), a-t-il souligné.

Vu la "volatilité" du marché pétrolier, il a estimé qu'il n'était pas nécessaire de se "presser" de publier de nouvelles prévisions et le budget. "Mais le gouvernement doit être prêt à tout scénario possible d'évolution des événements", a-t-il souligné.

La Russie traverse une profonde crise économique en raison de l'effondrement des cours du pétrole (sa principale source de revenus avec le gaz) et des sanctions imposées par les Occidentaux en lien avec la crise ukrainienne.

M. Poutine a évalué la chute du produit intérieur brut sur cette année à 3,7%, ce qui correspond aux indications données récemment par le ministère de l'Economie. Comme lors de ses récentes interventions, il a relevé des "signes de stabilisation" de l'économie et estimé que "le pic de la crise" était passé.

Plus pessimiste que le gouvernement, la banque centrale prévoit une nouvelle contraction du PIB l'année prochaine même avec un baril autour de 50 dollars et a prévenu récemment que si le pétrole se maintenait aux niveaux actuels toute l'année prochaine, le PIB pourrait chuter de plus de 2%.

Le ministère des Finances a averti de son côté que des mesures de rigueur supplémentaires pourraient être nécessaires pour maintenir le déficit budgétaire sous 3% en 2016.

(c) AFP


Commenter Chute du pétrole: la Russie doit se préparer à "tous les scénarios"

Le pétrole en Russie


mardi 13 février 2018

La Russie veut aider Damas à relancer sa production d'hydroc…

Moscou: La Russie, principale alliée du régime syrien, compte aider Damas à relancer ses gisements d'hydrocarbures et à prospecter pour en exploiter...

mercredi 29 novembre 2017

Pétrole: volonté de poursuivre le plafonnement, suspense sur…

Vienne: La Russie et l'Arabie Saoudite, acteurs clés de l'accord de limitation de production de pétrole en vigueur depuis le début de...

vendredi 17 novembre 2017

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite