Menu
RSS
A+ A A-

Litasco toujours le plus grand acheteur de brut russe exporté (Forbes)

prix du petroleLitasco, filiale suisse de négoce du géant pétrolier moscovite Lukoil, est pour la troisième année consécutive le premier acheteur de pétrole exporté par la Russie.
Selon un classement publié mercredi par Forbes dans son édition russe, l'entreprise a acheté au cours de 2017 35,9 millions de tonnes de brut pour 13 milliards de dollars, sur les 252,8 millions de tonnes exportées sur l'ensemble de l'année par la Russie.

Comme on pouvait s'y attendre, la majeure partie de ces acquisitions a été réalisée auprès de la maison-mère Lukoil. Toutefois, comme le géant russe a mis en vente son unité commerciale, et si Litasco finit entre les mains d'un négociant global - une option plausible selon Forbes - le classement a de bonnes chances de se retrouver bouleversé au terme de l'année en cours.

Avec 28,9 millions de tonnes pour un montant de 11 milliards de dollar, la deuxième place revient au chinois Chinaoil, au bénéfice de contrats d'approvisionnement à long terme auprès de l'autre géant pétrolier russe Rosneft, dont la filiale de trading a raflé la médaille de bronze au singapourien Trafigura, qui a glissé hors du top 10 de ce classement.

Forbes signale également l'entrée au classement, à la neuvième position, de QHG Trading, une coentreprise détenue à parts égales par le géant zougois des matières premières Glencore et l'investisseur qatari QIA.

Créé début janvier 2017, le consortium a acheté 7,7 millions de tonnes de pétrole russe pour 2,6 milliards de dollars. Il a conclu un contrat d'approvisionnement de cinq ans avec Rosneft, qui s'est engagé à lui fournir entre 4,5 et 11,0 millions de tonnes par année, soit 19,5% de sa production.


Si les volumes de pétrole russe exportés ont très légèrement baissé (-2 millions de tonnes, sur 546,8 millions extraits), la valeur cumulée des transactions réalisées par les 20 principaux acheteurs - qui représentent 85% des volumes vendus - a grimpé à 78,3 milliards de dollars en 2017, contre 61,5 milliards en 2016.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 18 juin 2018 à 12:28

Les prix du pétrole divergent, entre guerre commerciale et O…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens alors que le WTI américain subissait les menaces de sanctions chinoises...

lundi 18 juin 2018 à 07:34

Le pétrole continue de plonger en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de plonger en Asie lundi, les marchés s'attendant à une hausse des quotas de production lors...

vendredi 15 juin 2018 à 21:32

Le pétrole chute, redoutant une escalade des sanctions comme…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement reculé vendredi, après une nouvelle brusque escalade des tensions commerciales entre Washington et...

vendredi 15 juin 2018 à 16:12

Le pétrole recule, l'Opep se divise

Londres: Les cours du pétrole creusaient leurs pertes sur la semaine vendredi en cours d'échanges européens alors que les désaccords entre membres...

vendredi 15 juin 2018 à 12:31

Le pétrole recule à une semaine de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens à une semaine de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs...

vendredi 15 juin 2018 à 05:43

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des directions opposées vendredi en Asie, des combats autour de deux sites pétroliers libyens le...

jeudi 14 juin 2018 à 21:31

Le pétrole recule à Londres, une hausse de la production de …

NYC/Cours de clôture: Les pétrole coté à Londres a reculé jeudi alors que la Russie a affirmé qu'une hausse marquée de la...

jeudi 14 juin 2018 à 20:19

Nouveaux combats autour de sites pétroliers en Libye

Benghazi: Des combats ont éclaté jeudi entre forces rivales autour de deux importants sites pétroliers dans l'est de la Libye, perturbant de...

jeudi 14 juin 2018 à 17:57

Le pétrole recule, la Russie réclame une hausse de productio…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que la Russie a affirmé qu'une hausse de production marquée...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite