Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééquilibrage se poursuit

prix du petrole ParisParis: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette année, stimulée par la remontée des cours, dépassant ainsi l'Arabie saoudite, même si le marché devrait bien se rééquilibrer cette année.
L'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoit que la production américaine de brut augmentera de 1,35 million de barils par jour (mbj) en 2018 pour atteindre "un pic historique au-dessus de 10 mbj, dépassant l'Arabie saoudite et rivalisant avec la Russie", si ces deux derniers continuent de limiter leur propre production, selon son rapport mensuel vendredi.

Le précédent record de production américain date de novembre 1970, trois ans avant le premier choc pétrolier.

L'an dernier la production de pétrole américaine a déjà atteint 9,9 mbj, au coude-à-coude avec celle des Saoudiens et des Russes.

L'offre mondiale d'or noir est soutenue par le rebond des prix du brut ces dernières semaines, fruit de l'accord de réduction de la production entre l'OPEP et d'autres pays producteurs, dont la Russie, qui court jusqu'à la fin de l'année.

Les cours ont grimpé largement au dessus des 60 dollars ces dernières semaines, au plus haut depuis décembre 2014. Le baril de Brent de la mer du Nord a même dépassé les 70 dollars en début de semaine.

Les Etats-Unis n'étant pas signataires de l'accord, la hausse des cours, associée aux réductions de coûts opérées depuis deux ans, ont relancé les forages et redonné des couleurs aux industriels qui faisaient grise mine depuis la chute des prix.

Au total, la croissance de l'offre venue des pays non membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) est attendue en hausse de près de 1,7 mbj cette année.

Du côté de l'OPEP, l'AIE table toujours sur une restriction de la production du cartel cette année, après une baisse de 0,4 mbj à 39,2 mbj l'an dernier.

Hausse des revenus


Elle estime que ses membres pourraient se satisfaire du regain de revenus engrangés grâce à la hausse des cours. En pompant moins, l'Arabie saoudite a par exemple gagné 100 millions de dollars supplémentaires par jour.

"Il n'y a pas encore de signe clair montrant que l'OPEP pourrait rouvrir ses robinets pour ralentir la reprise", note l'agence.

L'Arabie saoudite, comme ses voisins du Golfe, a d'ailleurs déjà affirmé qu'elle maintiendrait les restrictions pour achever l'écoulement des stocks.

Ces derniers ont baissé pour le troisième trimestre consécutif fin 2017, un phénomène "rarement observé dans l'histoire moderne", selon l'agence.

L'AIE met toutefois en garde contre l'incertitude de la situation au Venezuela. Le pays sud-américain a encore vu sa production fortement baisser en décembre et l'agence estime que cette tendance devrait se poursuivre cette année.

Des tensions géopolitiques et la baisse des stocks confirment les anticipations de l'AIE sur un rééquilibrage du marché cette année, malgré le ralentissement de la croissance de la demande, attendue toujours autour de 1,3 mbj à 99,1 mbj.

"Si les pays de l'OPEP et leurs partenaires hors-OPEP continuent de respecter l'accord (de baisse de production, ndlr), alors le marché devrait se rééquilibrer sur l'année", écrit-elle.

Toutefois, plusieurs facteurs d'incertitudes, au Venezuela, en Iran ou sur le rythme de la production américaine, la font s'attendre à une année "volatile" sur le front des prix.

Jeudi, l'OPEP avait aussi confirmé s'attendre à un rééquilibrage du marché cette année malgré une révision à la hausse de ses prévisions sur l'offre américaine.


(c) AFP

La Production de pétrole dans le monde


jeudi 12 juillet 2018

Pétrole: les tensions sur l'offre mondiale vont encore peser…

Paris: Les problèmes de production qui affectent plusieurs importants pourvoyeurs d'or noir dans le monde vont continuer de peser sur le marché...

mercredi 11 juillet 2018

Venezuela: la production pétrolière en chute libre

Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en juin, avec 1,5 million de barils par jour (mbj), soit...

mercredi 11 juillet 2018

Norvège: la production pétrolière augmente moins que prévu e…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juin mais moins qu'attendu en raison...

mardi 03 juillet 2018

Pétrole: l'Arabie saoudite confirme être prête à augmenter s…

Ryad: L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a confirmé mardi être prête à utiliser sa capacité de production disponible, estimée à...

dimanche 01 juillet 2018

Pétrole: l'Arabie saoudite prête à augmenter sa production s…

Washington: Les Etats-Unis ont indiqué ce week-end que l'Arabie saoudite était prête à augmenter sa production de pétrole si les circonstances l'exigeaient...

jeudi 28 juin 2018

Pétrole: face aux risques de baisses de production, l'Opep n…

Londres: Moins d'une semaine après une réunion de l'Opep, les risques de perturbation de la production de pétrole se multiplient à travers...

samedi 23 juin 2018

L'Opep a validé avec ses alliés une hausse de production (mi…

Vienne: L'Opep et ses alliés, dont la Russie, ont validé samedi comme prévu le principe d'une hausse de leur production de brut...

samedi 23 juin 2018

Le compromis de l'Opep, trop "vague" pour faire re…

Vienne: L'Opep a avalisé samedi avec la Russie et ses autres partenaires le principe d'une hausse de production, mais les experts jugent...

vendredi 22 juin 2018

L'Opep s'entend sur une hausse de production pour "répo…

Vienne: Les ministres de l'Opep ont convenu vendredi d'une hausse de la production de pétrole pour "répondre" à la demande mondiale dans...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 juillet 2018 à 12:37

Le pétrole en baisse, vers une nouvelle augmentation de la p…

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les Etats-Unis...

mardi 17 juillet 2018 à 05:12

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi sous l'effet d'achats à bon compte après avoir plongé à des plus bas de trois...

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

lundi 16 juillet 2018 à 12:30

Le pétrole recule dans un marché incertain

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché volatil, alors que les sanctions américaines contre l'Iran...

lundi 16 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie dans un contexte d'inquiétudes sur une augmentation de la production et un éventuel...

vendredi 13 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole monte mais n'évite pas une lourde chute hebdomada…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé vendredi, tentant, en vain, de limiter le net recul hebdomadaire observé...

vendredi 13 juillet 2018 à 16:21

Le pétrole se stabilise, le marché hésite

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi dans un marché indécis entre tensions commerciales et risques de perturbation de l'offre, notamment...

vendredi 13 juillet 2018 à 12:29

Le pétrole recule, le marché s'inquiète de la demande mondia…

Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi alors que les investisseurs s'inquiètent de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite