Menu
A+ A A-

La Croatie accorde trois permis d'exploration du gaz et du pétrole

prix-du-petrole zagrebZagreb: Le gouvernement croate a accordé mercredi trois permis d'explorer les réserves de gaz et de pétrole dans l'est du pays, dans l'espoir d'attirer des investissements nécessaires au redressement de son économie qui stagne depuis 2008.
La compagnie pétrolière nationale INA, propriété conjointe de l'État croate et du géant pétrolier hongrois MOL, et les compagnies nigériane Oando Pic et Vermilion Zagreb Exploration, une branche locale du canadien Vermilion Energy, ont obtenu l'autorisation d'explorer dans six blocs d'exploration d'une surface de 2.100 à 2.600 km2, a indiqué le gouvernement sur son site internet.

INA et Oando Pic ont obtenu un bloc chacun et Vermillion Zagreb Exploration les quatre autres. Tous les sites, d'une superficie de 2.600 km2, se trouvent dans les bassins des rivières Drava et Sava, deux affluents du Danube, dans l'est du pays.Dans les années 1970, à l'époque où la Croatie faisait partie de l'ex-Yougoslavie, cette région avait été une des principales zones d'exploitation du pétrole et du gaz.

Début juillet dernier, le gouvernement avait accordé à trois groupes -- le consortium Marathon Oil, basé à Houston, l'Autrichien OMV et INA associée à aux Italiens ENI et Medoilgas -- des permis d'explorer le pétrole et la gaz dans les eaux territoriales croates en mer Adriatique. Cette décision a rencontré l'opposition des ONG chargées de la protection de l'environnement dans ce pays orienté vers le tourisme.

L'économie croate n'a pas crû depuis 2008. Entre 2009 et 2013, le PIB croate a reculé en moyenne de 2,5% par an.

Le pays qui a adhéré en 2013 à l'Union européenne produit 60% de ses besoins en gaz naturel et importe le reste de la Russie. Quant au pétrole, la Croatie importe 80% de ses besoins et en produit environ 500.000 tonnes par an.

ljv-mat/pb

VERMILION ENERGY

MARATHON OIL

ENI

OMV AG



(c) AFP

Commenter La Croatie accorde trois permis d'exploration du gaz et du pétrole


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 25 mai 2022 à 17:37

    🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, produ…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont moins reculé que prévu la semaine dernière, selon...

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    mardi 24 mai 2022 à 21:51

    Le pétrole oscille autour de l'équilibre avant les stocks am…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé autour de l'équilibre mardi pour terminer en ordre dispersé, dans un marché prudent...

    mardi 24 mai 2022 à 18:10

    Le sommet de l'UE ne trouvera probablement pas de solution à…

    Davos: Les dirigeants de l'Union européenne ont peu de chances de parvenir à un accord sur un embargo pétrolier contre la Russie...

    mardi 24 mai 2022 à 11:29

    Le pétrole rattrapé par les craintes quant à la croissance m…

    Londres: Les prix du pétrole se repliaient légèrement mardi, les craintes quant à la croissance mondiale et les difficultés de l'Union européenne...

    lundi 23 mai 2022 à 21:53

    Le pétrole en très modeste hausse avec les premiers assoupli…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en très modeste hausse lundi, légèrement soutenu par des adoucissements de restrictions sanitaires...

    lundi 23 mai 2022 à 13:50

    La Hongrie exige des investissements dans l'énergie avant de…

    Budapest: Lundi, la Hongrie a maintenu ses exigences en matière d'investissements dans le secteur de l'énergie avant d'accepter un embargo sur le...

    lundi 23 mai 2022 à 13:00

    ⛽️ Prix des carburants: L'essence augmente, le diesel baisse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français ont continué d'augmenter la semaine passée, sauf pour le gasoil et le GPL. Pour sa part, la...

    lundi 23 mai 2022 à 11:19

    Le pétrole en timide hausse avec les premiers déverrouillage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse lundi, soutenus par les adoucissements des restrictions sanitaires en Chine, rassurant sur la...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite