Menu
A+ A A-

Arabie: le bénéfice net annuel 2021 d'Aramco dépasse les niveaux pré-pandémie

Pétrolière aramcoRyad: Saudi Aramco a annoncé dimanche une hausse de 124% de son bénéfice net en 2021 par rapport à 2020, dépassant les niveaux pré-pandémie, quelques heures après de nouvelles attaques des rebelles du Yémen voisin contre les installations de ce géant saoudien de l'énergie.
L'une de ces attaques contre la raffinerie YASREF dans la ville de Yanbu sur la mer Rouge, a entraîné "une réduction temporaire de la production", qui sera néanmoins "compensée par les stocks", a indiqué le ministère de l'Energie sans autre précision.

Dans un communiqué, Aramco a indiqué avoir réalisé un bénéfice net de 110 milliards de dollars (99 milliards d'euros) en 2021, contre 49 milliards de dollars en 2020.

En 2019, il avait annoncé un bénéfice net de 88,2 milliards de dollars en 2019, avant que la pandémie de coronavirus ne frappe les marchés avec des pertes considérables pour les secteurs du pétrole et de l'aviation notamment.

L'annonce d'Aramco est survenue dans un contexte de tension sur les marchés pétroliers, les cours du pétrole ayant fortement augmenté à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Et quelques heures après une nouvelle attaque des rebelles Houthis contre des installations d'Aramco dans le sud de l'Arabie saoudite, pays qui dirige une coalition militaire soutenant le pouvoir yéménite face aux rebelles Houthis appuyés par l'Iran.

Selon cette coalition, les défenses anti-aériennes saoudiennes ont détruit un missile balistique et neuf drones mais des missiles et drones piégés ont touché leurs objectifs, notamment une station de distribution d'Aramco dans le Sud et une usine de liquéfaction de gaz du groupe dans l'Ouest. Il y a eu des dégâts matériels.


"Année exceptionnelle"

Les Houthis ont revendiqué des attaques contre des établissements "vitaux et importants".

Dans la soirée dimanche, la coalition a annoncé une "nouvelle attaque hostile" visant la "station de distribution de produits pétroliers" d'Aramco à Jeddah.

Le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, a dénoncé dans un communiqué des attaques "terroristes", affirmant que Washington "continuera à soutenir pleinement (ses) partenaires dans la défense de leur territoire contre les attaques houthies".

Le Conseil de coopération du Golfe, groupement réunissant les six pétromonarchies arabes en tête desquelles l'Arabie saoudite, a proposé des pourparlers à Ryad à partir du 29 mars pour tenter de régler le conflit au Yémen. Mais les Houthis ont indiqué qu'ils ne se rendraient pas en territoire "ennemi" tout en disant ne pas être opposé au principe des pourparlers.

Dans un communiqué, le PDG d'Aramco, Amin Nasser, a souligné "une année 2021 exceptionnelle pour Aramco du point de vue des résultats financiers, opérationnels, des initiatives, réalisations et investissements à venir en dépit des défis et du difficile contexte mondial en raison de la pandémie".

"Ces bons résultats témoignent de notre rigueur budgétaire, notre souplesse face à l'évolution des conditions du marché et de l'accent mis sur notre stratégie de croissance à long terme."



"Sécurité énergétique"

M. Nasser a souligné que les "perspectives demeurent incertaines en raison de divers facteurs macro-économiques et géopolitiques".

Mais il a reconnu que "la sécurité énergétique est essentielle pour des milliards de personnes à travers le monde. C'est pourquoi nous continuons de progresser, en augmentant notre capacité de production de brut, en exécutant notre programme d'expansion gazière et en augmentant notre capacité de transformation des liquides en produits chimiques".

Premier exportateur mondial de pétrole brut, l'Arabie saoudite cherche à diversifier son économie trop dépendante du pétrole, le Fonds d'investissement public (PIF), le fonds souverain du royaume, investissant dans divers secteurs au niveau national et mondial.

En février, le royaume a "transféré" 4% des actions d'Aramco au PIF représentent 80 milliards de dollars, une opération visant à "soutenir la restructuration de l'économie nationale".

En 2019, Aramco avait été introduit en grande pompe en Bourse à Ryad en décembre 2019.

En avril 2021, le prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS) a indiqué qu'Aramco envisageait la vente d'1% de ses actions à un géant énergétique étranger.

Selon Saudi Aramco, en 2021 es dépenses d'investissement se sont élevées à 31,9 milliards de dollars, une augmentation de 18% par rapport à 2020. L'entreprise "prévoit environ 40 à 50 milliards de dollars en dépenses d'investissement en 2022 et une nouvelle croissance jusqu'au milieu de la décennie".

Les prix du brut ont dépassé les 100 dollars le baril en raison essentiellement de l'invasion de l'Ukraine qui a affecté les approvisionnements mondiaux en pétrole, Moscou étant frappé par des sanctions occidentales.

Les monarchies du Golfe résistent aux pressions occidentales pour augmenter la production affirmant leur engagement dans l'alliance OPEP+ de pays exportateurs menés par Ryad et Moscou, plus gros producteur de gaz et un des plus gros producteurs de pétrole.

(c) AFP

Commenter Arabie: le bénéfice net annuel 2021 d'Aramco dépasse les niveaux pré-pandémie


    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Le DG d'Aramco estime que les mesures présentées par l'UE ne sont viables…

    mardi 20 septembre 2022

    Dubaï: Le directeur du géant pétrolier saoudien Aramco a déclaré mardi que les projets européens visant à plafonner les factures d'énergie pour les consommateurs et à taxer les entreprises du secteur ne sont pas des solutions viables face à la...

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    jeudi 15 septembre 2022

    Rosneft annonce un bénéfice net en hausse de 13,1% au 1er se…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé jeudi un bénéfice net en hausse de 13,1% au premier semestre 2022 par rapport...

    lundi 29 août 2022

    Chine: les groupes pétroliers affichent des bénéfices record

    Pékin: Les géants chinois du pétrole Sinopec, PetroChina et Cnooc ont dégagé au premier semestre des bénéfices en forte hausse, galvanisés par...

    mardi 02 août 2022

    BP annonce à son tour l'envolée de ses bénéfices trimestriel…

    Londres: Dans la foulée des autres majors pétrolières, qui ont engrangé au deuxième trimestre d'énormes bénéfices gonflés par la flambée des hydrocarbures...

    vendredi 29 juillet 2022

    Chevron dégage 11,6 milliards USD de bénéfice net au deuxièm…

    New York: Le groupe américain Chevron a, comme les autres majors pétrolières, profité de la flambée récente du prix des hydrocarbures, son...

    vendredi 29 juillet 2022

    Avec la flambée du brut, le profit d'ExxonMobil s'envole à 1…

    New York: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil a pompé un peu plus de pétrole au deuxième trimestre et l'a vendu beaucoup...

    jeudi 28 juillet 2022

    Hydrocarbures: OMV triple son bénéfice net au 2T grâce à l'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a triplé son bénéfice net au deuxième trimestre grâce à l'envolée des cours des...

    jeudi 28 juillet 2022

    Shell: les bénéfices s'envolent encore grâce à la flambée de…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a dévoilé jeudi un bénéfice net part du groupe multiplié par cinq au deuxième trimestre, à...

    jeudi 28 juillet 2022

    Totalénergies: bénéfice plus que doublé au T2

    Paris: Le groupe français Totalénergies a plus que doublé son bénéfice net au deuxième trimestre, à 5,7 milliards de dollars (5,5 millions...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    lundi 22 août 2022

    L'Opep+ a la capacité de réduire sa production à tout moment

    Ryad: Le ministre saoudien de l'Energie, Abdelaziz ben Salmane, a affirmé que l'Opep+ avait les moyens notamment de "réduire à tout moment...

    dimanche 31 juillet 2022

    Matières premières : Le PIB de l'Arabie saoudite continue de…

    Ryad: Le PIB de l'Arabie saoudite a augmenté de près de 12% au deuxième trimestre 2022, grâce à la hausse des prix...

    jeudi 28 juillet 2022

    Pétrole et Iran au menu du dîner entre Macron et "MBS…

    Paris: Emmanuel Macron rencontre ce jeudi soir à Paris le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, alors que les dirigeants occidentaux cherchent...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 03 octobre 2022 à 18:28

    L'Opep+ se réunit sur fond de rumeurs de franches coupes

    Londres: L'Opep+, qui se réunit mercredi à Vienne, se prépare-t-elle à une réduction drastique de sa production de pétrole? A mesure que...

    lundi 03 octobre 2022 à 14:00

    ⛽️ Les prix des carburants repartent à la hausse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français sont repartis à la hausse la semaine passée, après 4 semaines de baisse. Le 1er septembre dernier, une nouvelle...

    lundi 03 octobre 2022 à 12:30

    Le pétrole en hausse avant l'Opep+ qui se réunit à Vienne

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en forte hausse, dopés par l'Opep+, qui se réunira mercredi en présentiel pour la...

    samedi 01 octobre 2022 à 13:11

    L'Opep+ se réunit à Vienne pour la première fois depuis mars…

    Vienne: L'Opep+ se réunira mercredi physiquement à Vienne, siège du cartel des producteurs de pétrole, "pour la première fois depuis mars 2020...

    vendredi 30 septembre 2022 à 21:20

    Le pétrole en baisse, la possible baisse de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, le marché étant toujours préoccupé par l'affaiblissement de la demande et dans un...

    vendredi 30 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se redresse, le marché s'attend à une baisse de p…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays...

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite