Menu
A+ A A-

L'accord de TotalEnergies sur quatre projets en Irak au point mort

TotalEnergies en IrakBassorah: Un projet d'investissement de 27 milliards de dollars signé en septembre entre le groupe pétrolier TotalEnergies et l'Irak est au point mort en raison de différends sur les conditions du contrat et pourrait être abandonné par le nouveau gouvernement irakien, selon plusieurs sources.
TotalEnergies et le ministère irakien du Pétrole avait signé en septembre 2021 un accord portant sur quatre projets dans le gaz naturel, l'énergie solaire et le retraitement de l'eau de mer dans la région de Bassorah.

Le ministère n'a cependant pas obtenu l'accord de tous les départements concernés sur les modalités financières du contrat, ont déclaré à Reuters trois sources du ministère du Pétrole et de l'industrie pétrolière proches du dossier, et l'accord est depuis lors bloqué.

A la suite d'élections législatives en Irak, il doit maintenant être approuvé par un nouveau gouvernement qui ne prendra ses fonctions que fin mars au plus tôt.

Le ministère irakien du Pétrole a déclaré à Reuters qu'il s'attendait à ce que l'accord soit finalisé après cette date.

TotalEnergies a déclaré que la finalisation de l'accord progressait mais a ajouté: "Les accords restent soumis à des conditions à remplir et à lever par les deux parties."

Les termes de l'accord, qui n'ont pas été rendus publics, ont suscité les inquiétudes de responsables politiques irakiens et, selon des sources proches des négociations, sont sans précédent pour l'Irak.

Un groupe de parlementaires chiites a écrit une lettre, dont Reuters a pu consulter une copie, au ministère du Pétrole en janvier pour exiger des détails et demander pourquoi l'accord avait été signé sans concurrence ni transparence.


Le parlement pourrait contraindre le ministère du Pétrole à revoir ou à annuler cet accord.

Selon les termes du projet, TotalEnergies prévoit un investissement initial de 10 milliards de dollars pour financer ses quatre projets grâce aux ventes de pétrole issu du champs de Rataoui, un des quatre projets compris dans l'accord, d'après les sources.

TotalEnergies devrait recevoir 40% des ventes de pétrole de Rataoui, ont déclaré à Reuters des sources pétrolières irakiennes participant aux négociations.

Selon deux de ces sources, le groupe pétrolier français a refusé un partenariat avec la National Oil Company (NOC), compagnie pétrolière nationale d'Irak, ce qui retarde également la finalisation de l'accord.

Outre Rataoui, l'accord porte sur la construction d'une centrale solaire et d'une station de production de gaz naturel ainsi que sur un projet d'injection d'eau de mer dans des champs pétroliers afin d'en améliorer la production.

Ce dernier a subi lui aussi des retards, le ministère irakien du Pétrole ayant décidé en août que les constructeurs financeraient eux-mêmes le projet, contrairement à une décision antérieure. Selon les sources, le ministère recherche toujours des financements.

(c) reuters

Commenter L'accord de TotalEnergies sur quatre projets en Irak au point mort



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière française Total

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre en Ukraine éca…

    mercredi 10 avril 2024

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une plainte de deux associations visant le groupe pétrolier pour complicité de crimes de guerre russes en Ukraine.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière TotalEnergies

    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    lundi 11 décembre 2023

    🌍 Conférence arabe sur l'énergie à Doha après l'appel de l'O…

    Doha: Les principaux ministres l'Énergie des pays arabes membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sont arrivés à Doha lundi...

    lundi 10 juillet 2023

    Coup d'envoi avec TotalEnergies d'un mégaprojet de 10 millia…

    Bagdad: L'Irak a signé lundi avec TotalEnergies les accords d'un mégaprojet de 10 milliards de dollars visant notamment à exploiter le gaz...

    mercredi 03 mai 2023

    L'Irak se veut optimiste sur une reprise des exportations de…

    Bagdad: Le ministre du Pétrole irakien a espéré mercredi parvenir prochainement à un accord permettant une reprise des exportations de brut vers...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 avril 2024 à 21:29

    Le pétrole en légère baisse, la prime de risque géopolitique…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant après...

    lundi 22 avril 2024 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants se stabilisent, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence se stabilisaient la semaine passée alors que le diesel était en baisse. Pour sa part, la moyenne des cours...

    lundi 22 avril 2024 à 11:50

    Le pétrole se replie, la prime de risque géopolitique baisse

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant en...

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite