Menu
A+ A A-

L'accord de TotalEnergies sur quatre projets en Irak au point mort

TotalEnergies en IrakBassorah: Un projet d'investissement de 27 milliards de dollars signé en septembre entre le groupe pétrolier TotalEnergies et l'Irak est au point mort en raison de différends sur les conditions du contrat et pourrait être abandonné par le nouveau gouvernement irakien, selon plusieurs sources.
TotalEnergies et le ministère irakien du Pétrole avait signé en septembre 2021 un accord portant sur quatre projets dans le gaz naturel, l'énergie solaire et le retraitement de l'eau de mer dans la région de Bassorah.

Le ministère n'a cependant pas obtenu l'accord de tous les départements concernés sur les modalités financières du contrat, ont déclaré à Reuters trois sources du ministère du Pétrole et de l'industrie pétrolière proches du dossier, et l'accord est depuis lors bloqué.

A la suite d'élections législatives en Irak, il doit maintenant être approuvé par un nouveau gouvernement qui ne prendra ses fonctions que fin mars au plus tôt.

Le ministère irakien du Pétrole a déclaré à Reuters qu'il s'attendait à ce que l'accord soit finalisé après cette date.

TotalEnergies a déclaré que la finalisation de l'accord progressait mais a ajouté: "Les accords restent soumis à des conditions à remplir et à lever par les deux parties."

Les termes de l'accord, qui n'ont pas été rendus publics, ont suscité les inquiétudes de responsables politiques irakiens et, selon des sources proches des négociations, sont sans précédent pour l'Irak.

Un groupe de parlementaires chiites a écrit une lettre, dont Reuters a pu consulter une copie, au ministère du Pétrole en janvier pour exiger des détails et demander pourquoi l'accord avait été signé sans concurrence ni transparence.


Le parlement pourrait contraindre le ministère du Pétrole à revoir ou à annuler cet accord.

Selon les termes du projet, TotalEnergies prévoit un investissement initial de 10 milliards de dollars pour financer ses quatre projets grâce aux ventes de pétrole issu du champs de Rataoui, un des quatre projets compris dans l'accord, d'après les sources.

TotalEnergies devrait recevoir 40% des ventes de pétrole de Rataoui, ont déclaré à Reuters des sources pétrolières irakiennes participant aux négociations.

Selon deux de ces sources, le groupe pétrolier français a refusé un partenariat avec la National Oil Company (NOC), compagnie pétrolière nationale d'Irak, ce qui retarde également la finalisation de l'accord.

Outre Rataoui, l'accord porte sur la construction d'une centrale solaire et d'une station de production de gaz naturel ainsi que sur un projet d'injection d'eau de mer dans des champs pétroliers afin d'en améliorer la production.

Ce dernier a subi lui aussi des retards, le ministère irakien du Pétrole ayant décidé en août que les constructeurs financeraient eux-mêmes le projet, contrairement à une décision antérieure. Selon les sources, le ministère recherche toujours des financements.

(c) reuters

Commenter L'accord de TotalEnergies sur quatre projets en Irak au point mort


    La Compagnie pétrolière française Total

    TotalEnergies: nouvelle exploitation dans le Golfe du Mexique début 2025

    mardi 17 mai 2022

    Paris: Le groupe pétrolier français TotalEnergies a annoncé mardi qu'il démarrerait en 2025 l'exploitation du champ de Ballymore situé au large du Golfe du Mexique, tablant sur 75.000 barils de pétrole par jour, dans un communiqué.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    samedi 02 avril 2022

    Irak: les exportations de pétrole à 11,07 mrd USD en mars, r…

    Bagdad: L'Irak a exporté en mars pour 11,07 milliards de dollars de pétrole, établissant un record depuis 1972, selon des données préliminaires...

    jeudi 09 septembre 2021

    Climat: l'AIE et Oman étalent leurs désaccords sur la fin du…

    Paris: L'agence internationale de l'énergie (AIE) prône l'arrêt de tout nouveau projet dans les énergies fossiles au nom du climat mais ce...

    lundi 22 février 2021

    L'Irak gèle l'accord de prépaiement de pétrole face à la mon…

    Bagdad: L'Irak a décidé de geler son premier accord de paiement anticipé de son pétrole brut, qui devait aider le pays à accroître...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 24 mai 2022 à 18:10

    Le sommet de l'UE ne trouvera probablement pas de solution à…

    Davos: Les dirigeants de l'Union européenne ont peu de chances de parvenir à un accord sur un embargo pétrolier contre la Russie...

    mardi 24 mai 2022 à 11:29

    Le pétrole rattrapé par les craintes quant à la croissance m…

    Londres: Les prix du pétrole se repliaient légèrement mardi, les craintes quant à la croissance mondiale et les difficultés de l'Union européenne...

    lundi 23 mai 2022 à 21:53

    Le pétrole en très modeste hausse avec les premiers assoupli…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en très modeste hausse lundi, légèrement soutenu par des adoucissements de restrictions sanitaires...

    lundi 23 mai 2022 à 13:50

    La Hongrie exige des investissements dans l'énergie avant de…

    Budapest: Lundi, la Hongrie a maintenu ses exigences en matière d'investissements dans le secteur de l'énergie avant d'accepter un embargo sur le...

    lundi 23 mai 2022 à 13:00

    ⛽️ Prix des carburants: L'essence augmente, le diesel baisse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français ont continué d'augmenter la semaine passée, sauf pour le gasoil et le GPL. Pour sa part, la...

    lundi 23 mai 2022 à 11:19

    Le pétrole en timide hausse avec les premiers déverrouillage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse lundi, soutenus par les adoucissements des restrictions sanitaires en Chine, rassurant sur la...

    lundi 23 mai 2022 à 11:18

    L'AIE met en garde contre une crise énergétique qui accentue…

    Paris: La crise de la sécurité énergétique depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie ne doit pas conduire à une dépendance accrue...

    vendredi 20 mai 2022 à 22:27

    Le pétrole finit la semaine en hausse, tensions sur l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la semaine sur une petite hausse, tirés par les craintes sur l'offre et...

    vendredi 20 mai 2022 à 14:12

    L'ex-chancelier Gerhard Schröder quitte le conseil d'adminis…

    Moscou: La compagnie pétrolière publique russe Rosneft a annoncé vendredi que l'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder et l'homme d'affaires allemand Matthias Warnig l'avaient...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite