Menu
A+ A A-

Nigeria: le Sénat ouvre une enquête sur les subventions à la compagnie pétrolière nationale

prix du petrole nigeriaAbuja: Le Sénat nigérian a ouvert mardi une enquête sur l'opacité des subventions accordées au principal importateur de carburant dans le pays, la Société nationale nigériane de pétrole (NNPC), selon un communiqué.
L'opposition parlementaire s'est saisi d'un nouveau scandale après que des médias nigérians eurent évoqué la création d'un "fonds de recouvrement des subventions" de 3,5 milliards de dollars affecté à la NNPC, historiquement réputée être la caisse noire de l'Etat.

"Depuis 1999, il y a toujours eu un budget de subventions, mais celui-ci a été abandonné par le gouvernement actuel (...) Ce qui se passe à présent, c'est qu'il existe un fonds appelé +Fonds de recouvrement des subventions+ et qu'il n'est géré que par deux personnes au sein de la NNPC: le directeur général et le directeur financier", a déclaré en séance plénière le leader de l'opposition, le sénateur Biodun Olujimi.

"Il est presque certain que ces 3,5 milliards de dollars sont une caisse noire qui est gérée par seulement deux personnes" sans approbation du Parlement, a-t-il insisté.

Dans la foulée, le président du Sénat, Bukola Saraki, ancien membre du parti au pouvoir ayant basculé récemment dans l'oppsition, a plaidé pour que les responsables de la NNPC viennent s'expliquer devant la chambre haute du Parlement sur l'utilisation de ces fonds. Il a également demandé à une commission de rendre un rapport détaillé la semaine prochaine sur cette affaire.

Le Nigeria, premier producteur de pétrole africain (près de 2 millions de barils/jour), dispose de très peu de raffineries et doit réimporter la quasi-totalité de l'essence consommée quotidiennement par ses 180 millions d'habitants.

Face à cette aberration, le gouvernement prend en charge une grande partie des coûts de distribution permettant aux consommateurs d'acheter leur essence à 145 nairas le litre (0,34 euro, soit la moitié du prix au Bénin voisin).

Or, le président Muhammadu Buhari a décidé de confier à la NNPC la gestion des importations de carburant après avoir suspendu une grande partie des sociétés privées de distribution accusées d'abuser du système en fixant des taux d'achat de pétrole raffiné beaucoup plus importants que s'il était vendu directement au consommateur.

En avril, le secrétaire d'Etat au Pétrole, Emmanuel Ibe Kachikwu, avait d'ailleurs critiqué l'opacité de la gestion des fonds publics à la NNPC et l'absence de mécanisme de contrôle, affirmant que l'Etat nigérian dépensait 3,9 milliards de dollars chaque année en subventions.


(c) AFP

Commenter Nigeria: le Sénat ouvre une enquête sur les subventions à la compagnie pétrolière nationale


    Le pétrole au Nigéria

    -Toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

    vendredi 06 mai 2022

    Le Nigeria et l'Angola sont responsables de près de la moiti…

    Vienne: Près de la moitié de l'insuffisance de l'offre de pétrole prévue par l'OPEP et ses alliés est imputable au Nigeria et...

    mercredi 13 octobre 2021

    L'Opep revoit en baisse la demande de pétrole pour 2021

    Paris: L'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a revu en baisse son estimation pour 2021 de la demande pétrolière mondiale, qui...

    jeudi 27 mai 2021

    Le Nigeria signe un accord de partage de production sur le p…

    Abuja: Le Nigeria a signé cette semaine un accord de partage de production avec les principales compagnies pétrolières, après deux ans de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 26 mai 2022 à 21:52

    Le pétrole bondit, le marché craint l'été et les grands dépl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont bondi jeudi, à quelques heures d'un week-end férié qui va marquer le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 11:23

    Le pétrole en hausse timide, une augmentation de la demande …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, soutenus par une augmentation de la demande attendue aux États-Unis avec l'ouverture...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:48

    Le pétrole grignote du terrain après un rapport américain mi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, soutenus par la possibilité d'un accord européen sur les importations russes, dans...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:25

    La production de pétrole russe a augmenté de 8% au 1er trime…

    Moscou: La production de pétrole brut russe, y compris le condensat de gaz naturel, a bondi de 8% sur un an au...

    mercredi 25 mai 2022 à 17:37

    🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, produ…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont moins reculé que prévu la semaine dernière, selon...

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    mardi 24 mai 2022 à 21:51

    Le pétrole oscille autour de l'équilibre avant les stocks am…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé autour de l'équilibre mardi pour terminer en ordre dispersé, dans un marché prudent...

    mardi 24 mai 2022 à 18:10

    Le sommet de l'UE ne trouvera probablement pas de solution à…

    Davos: Les dirigeants de l'Union européenne ont peu de chances de parvenir à un accord sur un embargo pétrolier contre la Russie...

    mardi 24 mai 2022 à 11:29

    Le pétrole rattrapé par les craintes quant à la croissance m…

    Londres: Les prix du pétrole se repliaient légèrement mardi, les craintes quant à la croissance mondiale et les difficultés de l'Union européenne...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite