Menu
A+ A A-

Libye: l'exportation de pétrole par les autorités parallèles serait "illégale" (Tripoli)

prix du petrole TripoliTripoli: La compagnie nationale de pétrole (NOC) basée à Tripoli a fustigé mardi la décision de l'homme fort de l'est libyen de remettre les principaux terminaux pétroliers du pays aux autorités parallèles, en soulignant que toute exportation de leur part serait "illégale".
"Les exportations par des institutions parallèles sont illégales et échoueront comme elles ont échoué par le passé", a clamé dans un communiqué Mustafa Sanallah, le patron de la NOC, en réaction à la décision du maréchal Khalifa Haftar.

"Les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU sont très claires: les installations pétrolières, la production et les exportations doivent demeurer sous le contrôle exclusif de la NOC (de Tripoli) et sous la seule supervision du gouvernement d'union nationale" (GNA), reconnu par la communauté internationale.

Le patron de la compagnie nationale libyenne a mis la communauté internationale et les acteurs du marché pétrolier devant leurs responsabilités.

"Nous sommes confiants que le GNA et nos partenaires internationaux prendront les mesures nécessaires pour bloquer toutes les exportations en violation du droit international", a-t-il avancé.

LA "NOC met en garde les entreprises contre la conclusion de contrats d'achat de pétrole auprès d'institutions parallèles. Ils ne seront pas honorés et la NOC intentera une action en justice contre eux", a ajouté M. Sanallah.

La Libye exporte du pétrole partout dans le monde, en particulier en Europe. Les États-Unis et la Chine figurent aussi parmi les clients les plus fidèles.

Le maréchal Haftar a annoncé lundi que les installations pétrolières sous contrôle de ses forces en Libye seraient désormais gérées par les autorités parallèles, basées dans l'est du pays et hostiles au GNA.

Pour justifier cette décision controversée, son porte-parole, Ahmed al-Mesmari, a affirmé que des groupes armés rivaux et "terroristes" étaient "financés par les revenus du pétrole". Il faisait allusion aux forces d'Ibrahim Jadhran, qui ont attaqué le 14 juin les terminaux de Ras Lanouf et d'al-Sedra.

M. Jadhran commandait les Gardes des installations pétrolières (GIP) chargés de la sécurité du Croissant pétrolier. Il avait réussi à bloquer les exportations de pétrole de cette région pendant deux ans avant d'en être chassé en 2016 par l'ANL.

L'ANL du maréchal Haftar "se comporte comme le criminel Ibrahim Jadhran et devrait être condamnée par la communauté internationale et le peuple libyen", a argué le patron de la NOC.


(c) AFP

Commenter Libye: l'exportation de pétrole par les autorités parallèles serait "illégale" (Tripoli)


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    lundi 13 juin 2022

    La Libye perd 1,1 million de barils par jour en fermant la q…

    Tripoli: La Libye perd sa production de pétrole au rythme de 1,1 million de barils par jour, a déclaré le ministre libyen...

    dimanche 17 avril 2022

    Libye: production suspendue sur un important champ pétrolier

    Tripoli: La Compagnie nationale de pétrole (NOC) en Libye a annoncé dimanche la suspension de la production sur un important champ pétrolier...

    mardi 08 mars 2022

    Pétrole: reprise de la production sur le site libyen d'al-Ch…

    Tripoli: La Compagnie nationale de pétrole libyenne (NOC) a annoncé mardi avoir levé l'état de "force majeure" sur deux sites pétroliers bloqués...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 03 décembre 2022 à 21:16

    Plafonnement du prix du pétrole russe: insuffisant pour Kiev…

    Kiev: Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a jugé insuffisant samedi le plafonnement du prix de baril de pétrole russe à 60 dollars...

    samedi 03 décembre 2022 à 15:43

    La Russie rejette le plafonnement du prix de son pétrole, pr…

    Moscou: La Russie "n'acceptera pas" le plafonnement du prix du pétrole brut qu'elle exporte et étudie la réponse à apporter à la...

    samedi 03 décembre 2022 à 10:45

    L'Opep+ dans l'incertitude, entre prix en berne et sanctions

    Londres: Nouvelle coupe des quotas de production ou statu quo? L'Opep+ se réunit dimanche dans un contexte délicat, marqué par la chute...

    vendredi 02 décembre 2022 à 23:56

    Accord du G7 et de l'Australie pour plafonner le prix du pét…

    Washington: Les pays du G7, ainsi que l'Australie, se sont entendus vendredi pour plafonner le prix du pétrole russe à 60 dollars...

    vendredi 02 décembre 2022 à 22:54

    Le brut en repli après l'annonce d'un plafonnement des prix …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en léger recul vendredi, après le plafonnement à 60 dollars du prix du...

    vendredi 02 décembre 2022 à 20:45

    L'UE s'accorde sur un plafonnement des prix du pétrole russe

    Bruxelles: Les pays de l'Union européenne ont trouvé vendredi un accord sur le plafonnement à 60 dollars par baril du prix du...

    vendredi 02 décembre 2022 à 18:25

    La Pologne se rallie à l'accord européen sur le pétrole russ…

    Bruxelles: La Pologne approuve l'accord au sein de l'Union européenne sur un plafonnement à 60 dollars le baril du prix du pétrole...

    vendredi 02 décembre 2022 à 17:20

    L'Inde continuera à acheter du pétrole russe, selon une sour…

    Moscou: L'Inde continuera à acheter du pétrole russe et cherchera même à conclure des contrats à long terme dans la mesure où...

    vendredi 02 décembre 2022 à 15:25

    Les revenus pétroliers russes pourraient résister à l'interd…

    Moscou: La production de pétrole russe pourrait chuter de 500 000 à 1 million de barils par jour (bpj) au début de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite