Menu
A+ A A-

Sonatrach et Eni accroissent leur partenariat en Algérie

prix du petrole AlgerAlger: Les groupes pétroliers et gaziers algérien Sonatrach et italien Eni ont signé mardi une série d'accords visant à élargir leur partenariat en Algérie, où le second entend accroître ses investissements.
Les patrons des deux groupes, Abdelmoumen Ould Kaddour et Claudio Descalzi, ont signé ces accords à Oran (400 km à l'ouest d'Alger) afin de "renforcer l'intégration entre les deux sociétés dans les activités opérées conjointement" en Algérie.

Cela se traduira par "d'importantes synergies qui porteront à des économies significatives", a expliqué Eni dans un communiqué.

Un des accords porte sur la réalisation d'un gazoduc reliant deux unités de production - Lajmat Bir Roud (BRL) et Menzel Lejmat Est (MLE), dans le bassin de Berkine (Sud) - ce qui permettra une "augmentation de la production de gaz de 7 millions de m3 par jour", a indiqué un responsable de Sonatrach à l'AFP.

Les deux groupes entendent également lancer "un programme ambitieux d'exploration et de développement dans le bassin de Berkine, qui conduira à la mise en production de nouvelles réserves de gaz via l'utilisation et l'optimisation des infrastructures existantes" selon le communiqué d'Eni.

"L'Algérie dispose d'un important potentiel gazier. Elle a un avenir prometteur en la matière", a déclaré Claudio Descalzi, cité par l'agence d'Etat algérienne APS, assurant qu'Eni comptait accroître ses investissements en Algérie.

Eni entend notamment investir avec la Sonatrach dans "l'exploration du gaz et du pétrole dans les couches profondes", a-t-il ajouté.

Eni et Sonatrach souhaitent aussi poursuivre leur collaboration dans la Recherche et développement, donnant ainsi suite aux accords signés en novembre 2016.

Dans le communiqué d'Eni, son patron souligne que "la prochaine réalisation d'un laboratoire pour les énergies renouvelables et une infrastructure photovoltaïque sur le site productif de BRN (Bir Rebaa Nord, dans le sud algérien) sont un élément supplémentaire dans le parcours de décarbonisation d'Eni, qui prévoit le développement d'énergies vertes".

Le groupe italien est présent depuis 1981 dans le pays, où il réalise une production nette d'environ 100.000 barils équivalent pétrole par jour, ce qui en fait un des principaux acteurs.

La justice italienne se penche depuis plusieurs mois sur le versement présumé de 197 millions d'euros de pots-de-vin en Algérie, entre 2007 et 2010, par le groupe italien et sa filiale Saipem.

Ce versement aurait permis d'une part à Saipem d'obtenir des contrats d'un montant total de 8 milliards d'euros. Et d'autre part à son principal actionnaire, Eni, d'obtenir l'autorisation du ministre algérien de l'Energie de l'époque, Chakib Khelil, pour acquérir les droits d'exploitation du gisement de gaz algérien de Menzel.

Des amendes de 900.000 euros ont été requises le 26 février à Milan contre Eni et Saipem, et plus de six ans de prison contre l'ex-patron d'Eni, Paolo Scaroni, pour corruption internationale en Algérie.


(c) AFP

Commenter Sonatrach et Eni accroissent leur partenariat en Algérie


    Le pétrole en Algérie

    dimanche 22 mars 2020

    Algérie: mesures urgentes face à l'effondrement des cours du…

    Alger: L'Algérie a décidé dimanche de réduire ses dépenses publiques et de revoir sa politique économique face à l'effondrement des cours du...

    mercredi 04 décembre 2019

    L'Algérie va bloquer la reprise d'actifs d'Anadarko par Tota…

    Alger: La compagnie publique Sonatrach va bloquer le projet d'acquisition par Total des actifs d'Anadarko en Algérie, a déclaré mercredi le ministre...

    mardi 26 mars 2019

    La production pétrolière algérienne inchangée au milieu des …

    Alger: L'agitation sans relâche en Algérie sous la forme de protestations massives cherchant à forcer le Président Abdelaziz Bouteflika à démissioner rends les...

      Toutes les nouvelles du pétrole en Algérie

    La Compagnie pétrolière Algérienne Sonatrach

    Algérie: mesures urgentes face à l'effondrement des cours du pétrole

    dimanche 22 mars 2020

    Alger: L'Algérie a décidé dimanche de réduire ses dépenses publiques et de revoir sa politique économique face à l'effondrement des cours du pétrole, principale ressource du pays, en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Sonatrach

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 01 décembre 2020 à 17:42

    Le pétrole recule, sans fumée blanche de l'Opep et ses allié…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en baisse mardi en fin de séance européenne, tandis que les membres de l'OPEP poursuivaient leurs...

    mardi 01 décembre 2020 à 13:29

    L'Opep veut croire à un accord malgré le report des discussi…

    Londres: Les cours du pétrole étaient hésitants mardi dans l'attente de l'issue des discussions entre les pays de l'Opep et leurs alliés...

    mardi 01 décembre 2020 à 12:21

    Le pétrole à l'équilibre, attentif aux discussions de l'Opep…

    Londres: Les prix du pétrole étaient proches de l'équilibre mardi en première partie de séance européenne, peu perturbés par les atermoiements des...

    mardi 01 décembre 2020 à 10:32

    L'Opep poursuit ses discussions, la réunion Opep+ repoussée …

    Londres: Les 13 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) reprennent mardi leurs discussions pour tenter d'arrêter une position commune...

    lundi 30 novembre 2020 à 23:17

    ExxonMobil inscrit une charge de 17 à 20 milliards USD dans …

    New York: La major pétrolière ExxonMobil, affectée par la chute des prix de l'énergie depuis le début de la pandémie, a décidé...

    lundi 30 novembre 2020 à 22:01

    Le pétrole recule après la première journée du sommet Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé lundi à l'issue de la première journée d'une réunion cruciale de l'Organisation des...

    lundi 30 novembre 2020 à 21:08

    L'Opep remet à mardi ses discussions sur les coupes de produ…

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), réunis par visioconférence lundi pour tenter d'arrêter une position commune sur...

    lundi 30 novembre 2020 à 12:32

    Le pétrole recule, les investisseurs prudents avant le somme…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en baisse lundi, alors que le doute plane sur un accord des membres de l'Opep+ qui...

    dimanche 29 novembre 2020 à 06:46

    Or noir: l'Opep au chevet d'un marché toujours déprimé par l…

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés se réunissent lundi et mardi pour tenter de redonner un peu...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 24 novembre 2020 Stimulés par les espoirs suscités par le vaccin, les cours du pétrole ont atteint des niveaux inégalés depuis que la COVID-19 a commencé à se propager en mars et a fait dégringolé la demande de pétrole. Vers 16h00 à Paris, les prix évoluaient à la hausse de plus de 3%.

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite