Menu
A+ A A-

Libye: réunification de deux institutions pétrolières rivales

prix du petrole benghazi (libye)Benghazi (libye): La Compagnie nationale de pétrole (NOC) et sa rivale basée dans l'Est libyen ont annoncé leur fusion, mettant fin à deux ans de division au sein de cette institution qui gère la principale source de revenu du pays.
Moustafa Sanallah, président de la NOC, et son homologue, Nagi el-Maghrabi, nommé par le gouvernement basé dans l'Est, ont convenu de réunifier la NOC, selon un communiqué sur le site officiel de la compagnie pétrolière.

Conformément à cet accord, M. Sanallah demeure président de la NOC tandis que M. Nagi el-Maghrabi rejoint le conseil d'administration de la compagnie.

Il n'y a qu'une seule NOC et elle est au service de tous les Libyens, a souligné M. Sanallah.

Cet accord de fusion est un message fort au peuple libyen et à la communauté internationale qui montre que le Conseil présidentiel (PC) du gouvernement d'union nationale (GNA) est capable de concrétiser la réconciliation et d'encourager l'unité et la stabilité d'autres institutions, a-t-il dit.

Nous avons fait le choix stratégique de mettre nos différends de côté (...) et de placer la NOC sous l'autorité du Parlement reconnu, basé à Tobrouk dans l'Est, du président (Fayez al-Sarraj) et des membres du conseil présidentiel, a indiqué pour sa part Nagi al-Maghrabi, président de la NOC rivale, basée dans l'est.

D'après le communiqué, le siège principal de la NOC serait à Benghazi et les deux parties ont convenu d'y tenir des réunions régulières si la situation sécuritaire le permet. Est aussi prévu un budget de fonctionnement unique jusqu'au terme de l'année fiscale.

La Libye dispose des réserves pétrolières les plus importantes d'Afrique, estimées à 48 milliards de barils.

Le gouvernement d'union nationale parrainé par l'ONU entend relancer ce secteur clé pour l'économie libyenne, après la dégringolade de la production consécutive au chaos dans le pays depuis 2011.

Il a obtenu pour cela en avril l'allégeance de la NOC, basée à Tripoli et qui gère le secteur pétrolier et gazier du pays.

En outre, cet accord permettra d'augmenter la production, estimée à 1,5 million de barils par jour (mbj) en 2011, et qui est retombée depuis aux alentours de 300.000 mbj à cause de l'anarchie politique et de l'insécurité qui ont marqué ce pays depuis la chute du régime du colonel Mouammar Kadhafi en 2011.

(c) AFP

Commenter Libye: réunification de deux institutions pétrolières rivales


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    mardi 11 septembre 2018

    Libye: l'EI revendique l'attaque contre la compagnie de pétr…

    Tripoli: Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi l'attaque suicide contre le siège de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC)...

    lundi 10 septembre 2018

    Libye: attaque contre le siège de la compagnie nationale de …

    Tripoli: Des hommes armés ont attaqué lundi le siège de la Compagnie nationale de pétrole (NOC) à Tripoli, où une explosion et...

    vendredi 07 septembre 2018

    Libye: Eni prévoit une baisse de sa production si les troubl…

    Cernobbio (italie): Le groupe italien Eni pourrait voir sa production en Libye diminuer si les tensions se poursuivent, a souligné vendredi sa...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite