Menu
A+ A A-

Nigeria: la production de pétrole à son plus bas niveau en plus de 20 ans

prix du petrole lagosLagos: Le Nigeria a vu sa production de pétrole plonger à son plus bas niveau depuis 22 ans, ont révélé des statistiques publiées mardi, à cause de la recrudescence d'attaques dans la zone de production.
Selon des données compilées par Bloomberg, la production d'or noir du premier producteur d'Afrique est tombée en dessous d'1,7 million de barils par jour (mbj) pour la première fois depuis 1994.

Ces dernières années, la production nigériane fluctuait plutôt entre 1,8 et 2 mbj.

Les installations de grands groupes pétroliers ont été visées par des attaques ou des menaces de la part de rebelles militant pour une meilleure redistribution des revenus du pétrole dans le delta du Niger, dans le sud du Nigeria.

L'Etat nigérian, dont le pétrole est la principale source de revenus, a déjà vu ses recettes fondre, ces derniers mois, avec la chute des cours mondiaux de brut.

Dans les années 2000, une flambée de violences dans le delta du Niger, d'où provient la quasi-totalité de l'or noir nigérian, avait brusquement fait chuter d'un tiers la production de pétrole, qui totalisait alors 2,6 mbj.

Les autorités nigérianes avaient finalement réussi à mettre fin aux violences en 2009, par le biais d'une amnistie: quelque 30.000 rebelles ont bénéficié de ce programme, déposant leurs armes en échange d'une aide à la formation et à la reconversion.

Mais au moment où le gouvernement a annoncé la fin de ce programme pour 2018, et où un des anciens chefs rebelles, Tompolo, est recherché pour corruption, un nouveau groupe a émergé: les Vengeurs du Delta du Niger (NDA).

Ce nouveau mouvement a revendiqué, la semaine dernière, l'explosion d'une plateforme du géant pétrolier américain Chevron.

Chevron a annoncé, samedi, une baisse de 35.000 b/j de sa production à la suite de cette attaque. Selon d'autres estimations, la diminution pourrait être bien plus importante.

Au cours du week-end, le groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell a évacué la plupart de ses effectifs de la plateforme Eja, à proximité du champ Bonga. Selon les médias nigérians, 98 employés ont été évacués par hélicoptère, et seule une équipe réduite est restée sur place, avec la protection de l'armée. Shell n'a pas confirmé cette évacuation.

Selon Dirk Steffen, de l'entreprise de conseil en sécurité maritime Risk Intelligence, cette évacuation était vraisemblablement une mesure de précaution à la suite de menaces proférées le 5 mai par les NDA.

Déjà en février, Shell avait dû décréter la force majeure après l'attaque d'un pipeline relié au terminal Forcados, qui exporte à lui seul 200.000 b/j. La production doit reprendre en juin.

(c) AFP

Commenter Nigeria: la production de pétrole à son plus bas niveau en plus de 20 ans


    Le pétrole au Nigéria

    - Toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

    lundi 12 novembre 2018

    Nigeria: l'agence anti-corruption veut extrader une ex-minis…

    Abuja: Le patron de l'agence anti-corruption du Nigeria a annoncé lundi son intention de faire extrader l'ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente...

    mardi 06 novembre 2018

    Pétrole: le Sénat nigérian intensifie son enquête pour corru…

    Abuja: Le Sénat nigérian a annoncé mardi qu'il mettait en place une commission pour enquêter sur des soupçons de corruption à l'encontre...

    mardi 16 octobre 2018

    Nigeria: le Sénat ouvre une enquête sur les subventions à la…

    Abuja: Le Sénat nigérian a ouvert mardi une enquête sur l'opacité des subventions accordées au principal importateur de carburant dans le pays...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mardi 13 novembre 2018

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    mardi 13 novembre 2018

    L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

    lundi 12 novembre 2018

    Ryad réclame une baisse de production de pétrole d'un millio…

    Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils...

    lundi 12 novembre 2018

    La production mondiale de pétrole doit être réduite d'un mil…

    Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré lundi qu'une analyse technique montrait la nécessité de...

    dimanche 11 novembre 2018

    Prévoyant une surproduction de pétrole, les producteurs veul…

    Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Les grands producteurs de pétrole ont affirmé dimanche que l'offre mondiale de brut l'année prochaine surpasserait la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite