Menu
A+ A A-

Libye: les terminaux pétroliers dans l'est désormais gérés par les autorités parallèles (Haftar)

prix du petrole benghazi (libye)Benghazi (libye): Les installations pétrolières sous contrôle de l'Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée par l'homme fort de l'est libyen Khalifa Haftar seront désormais gérées par une compagnie de pétrole qui dépend des autorités parallèles dans l'est du pays, a annoncé un porte-parole du maréchal Haftar.
Déchirée par des luttes de pouvoir et minée par une insécurité chronique, la Libye est dirigée par deux autorités rivales: le Gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli et soutenu par la communauté internationale et un cabinet parallèle installé dans l'est et soutenu par l'ANL.

"Toutes les installations pétrolières sécurisées par l'ANL sont remises à la Compagnie nationale de pétrole issue du gouvernement provisoire (de l'est) et présidée par Faraj al-Hassi", a déclaré le général Ahmed al-Mesmari qui lisait une décision du maréchal Haftar.

L'ANL contrôle les quatre terminaux pétroliers du Croissant pétrolier, par lesquels l'essentiel du pétrole libyen est acheminé vers l'étranger.

M. al-Mesmari a précisé par ailleurs que les revenus du pétrole seront désormais gérés par le gouvernement parallèle basé dans l'est du pays.

Selon lui, le maréchal Haftar a pris cette décision après s'être rendu compte que les "groupes armés rivaux sont financés par les revenus du pétrole".

Il fait allusion aux groupes armés dirigés par Ibrahim Jadhran qui ont attaqué le 14 juin les terminaux de Ras Lanouf et d'al-Sedra, deux principaux sites dans cette région du nord-est libyen.

M. Jadhran commandait les Gardes des installations pétrolières (GIP) chargés de la sécurité du Croissant pétrolier. Il avait réussi à bloquer les exportations de pétrole de cette région pendant deux ans avant d'en être chassé en 2016 par l'ANL.

Jeudi, le maréchal Haftar a lancé une opération militaire pour reconquérir le Croissant pétrolier et chasser les hommes d'Ibrahim Jadhran.

Jusqu'ici, les installations pétrolières étaient gérées par la Compagnie nationale de pétrole (NOC) basée à Tripoli et dépendante du GNA.

Elle est présidée par Mustafa Sanallah qui a représenté la Libye la semaine dernière à la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

La NOC avait annoncé le 14 juin la suspension de ses opérations dans le Croissant pétrolier en raison des violences et avait mis en garde contre des milliards de dollars de pertes. La production de pétrole, qui était de plus d'un million de barils par jour, a ainsi été réduite de 450.000 b/j.

Dimanche, la NOC avait indiqué avoir dépêché une mission dans le terminal de Ras Lanouf pour évaluer les dégâts et la date de reprise des opérations, selon un communiqué de la compagnie publié sur son site.


(c) AFP

Commenter Libye: les terminaux pétroliers dans l'est désormais gérés par les autorités parallèles (Haftar)


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    mardi 23 novembre 2021

    TotalEnergies se renforce en Libye

    Paris: TotalEnergies a annoncé mardi la signature de plusieurs accords avec la Libye pour favoriser le "développement durable" des ressources naturelles du...

    mercredi 20 janvier 2021

    Le rebond de la production de pétrole en Libye, fragile et à…

    Tripoli: La production des membres de l'Opep a une nouvelle fois été tirée vers le haut en décembre par le pétrole libyen...

    lundi 14 décembre 2020

    Libye: la production pétrolière a plus que doublé en novembr…

    Paris: La production de pétrole libyenne a plus que doublé le mois dernier à la suite du cessez-le-feu signé dans le pays...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 29 novembre 2021 à 16:26

    Le pétrole se reprend après le choc du variant Omicron

    Londres: Les prix du pétrole remontaient fortement lundi sans effacer complètement leur plongeon de vendredi, déclenché par un nouveau variant de Covid-19...

    lundi 29 novembre 2021 à 15:20

    ⛽️ Les prix des carburants repartent à la baisse

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service Française entamaient une légère baisse la semaine passée. Pour sa part, le cours moyen du pétrole...

    lundi 29 novembre 2021 à 12:21

    Le prix du pétrole remonte fortement après le choc dû au var…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient fortement lundi à l'orée d'une semaine qui s'annonce mouvementée entre évaluation de la demande, négociations sur...

    dimanche 28 novembre 2021 à 21:40

    Les réunions techniques de l'Opep reportés à mercredi et jeu…

    Londres: L'Opep et ses alliés ont repoussé vers la fin de la semaine prochaine la tenue de leurs réunions techniques afin d'évaluer...

    vendredi 26 novembre 2021 à 21:14

    Le variant fait baisser de plus de 10% le pétrole

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont vécu vendredi leur pire journée en 17 mois, heurtés de plein fouet par la...

    vendredi 26 novembre 2021 à 17:21

    Le nouveau variant sème la panique sur les marchés du pétrol…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en chute libre vendredi, plongeant de 10% par rapport à la clôture de la veille, emportés...

    vendredi 26 novembre 2021 à 12:47

    Le nouveau variant du Covid-19 fait chuter fortement les cou…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en forte chute vendredi devant le risque que fait peser sur la demande d'or noir le...

    vendredi 26 novembre 2021 à 10:43

    📈 La Bank Of America prédit un prix du baril de Brent à 120$…

    New York: Bank of America, la plus grande banque américaine, a déclaré dans une note de recherche que le cours du Brent, indice...

    vendredi 26 novembre 2021 à 09:38

    Le baril de pétrole WTI chute de plus de 5%, inquiétudes sur…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient vendredi matin, en particulier le baril de WTI, qui lâchait plus de 5% à New York...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 29 novembre 2021 Les prix du pétrole regagnaient environ 5%, après avoir chuté de plus de 10% vendredi.
    La semaine s'annonce mouvementée entre évaluation de la demande, négociations sur le nucléaire iranien et réunion de l'Opep+.

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite

    📈 En octobre 2021, le prix du pétrole accélère

    Le lundi 22 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2021, le prix du pétrole en euros accélère nettement (+13,8 % après +5,2 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) rebondissent (+3,3 %, après −1,6 %) autant du fait des matières premières alimentaires (+2,5 % après −1,1 %) que des matières premières industrielles (+4,5 % après −2,4 %). Le prix du pétrole accélère En octobre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) est en nette hausse (+12,1 % après +5,1 %), s’établissant en moyenne à 83,5 $. En euros, l'accélération du...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite