Menu
A+ A A-

Carburants: Macron monte au front, ouvre la voie à un "accompagnement" de l'Etat

prix du petrole ParisParis: Le gouvernement, qui peine à éteindre l'incendie suscité par la flambée des prix des carburants, n'écarte plus désormais des mesures pour atténuer notamment la hausse des taxes sur laquelle se concentre la colère des Français.
Emmanuel Macron a rejoint lundi ses ministres dans l'opération de défense de la politique fiscale du gouvernement.

"J'assume parfaitement que la fiscalité due au diesel soit au niveau de celle de l'essence et je préfère la taxation du carburant à la taxation du travail", a affirmé le président dans un entretien aux journaux du groupe Ebra.

Mais il a aussi ouvert la voie à un accompagnement de l'État et une réunion interministérielle s'est tenue dans la matinée sur le sujet, selon des sources gouvernementales concordantes.

"La région Hauts-de-France a proposé une aide au transport pour ceux qui ont plus de 30 km par jour de déplacement. J'ai demandé au gouvernement de voir comment nous pouvons accompagner cela", a-t-il indiqué, évoquant un défiscalisation de cette aide.

"Le gouvernement travaille", confirme-t-on du côté de Matignon, tandis qu'un député qui suit les débats sur le projet de budget 2019 note auprès de l'AFP que "cela bouge côté gouvernement".

"On nous a expliqué pendant des décennies qu'il fallait acheter du diesel et maintenant c'est le contraire. C'est normal que ce soit mal compris", a convenu le chef de l'État.

Le ministre de l'Économie a toutefois rejeté tout coup d'arrêt à la hausse de la fiscalité, qui doit encore augmenter au 1er janvier. "Non, elle ne sera pas suspendue. On ne suspend pas la transition écologique, la conversion du parc automobile français, qui est nécessaire", a affirmé Bruno Le Maire sur BFMTV.

En un an, le prix du diesel à la pompe a progressé d'environ 23% contre 15% pour celui de l'essence, surtout à cause de la hausse des cours du pétrole, même si une baisse s'est amorcée depuis deux semaines.

Le mécontentement est monté en puissance ces dernières semaines, avec des pétitions rassemblant des centaines de milliers de signatures, et un appel à bloquer les routes et les autoroutes le 17 novembre.

De leur côté, Leclerc et Carrefour entendent profiter de cette grogne en annonçant qu'ils vendraient à prix coûtant les carburants en novembre.

Chèque carburant


Certains responsables politiques, comme le Rassemblement national, des élus LR ou le patron de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan, ont apporté leur soutien à ces mouvements, tandis que des parlementaires de tous bords demandent au gouvernement des mesures d'aides pour les ménages précaires.

Dimanche, les deux députés LR Guillaume Peltier et Damien Abad, emboîtant le pas à d'autres responsables politiques, ont proposé la création d'un "chèque carburant" de 100 euros distribué à "13 millions de Français de province" qui n'ont "pas accès aux transports en commun".

Le député LREM Pierre Person, le ministre des Relations avec le Parlement Marc Fesneau (MoDem), et Nicolas Dupont-Aignan, ont dénoncé lundi cette proposition, qualifiée de "démagogique" par les deux premiers et de "débile" par M. Dupont-Aignan.

Signe que le sujet suscite un malaise jusqu'au sein de la majorité: le député LREM Matthieu Orphelin a réitéré sa proposition d'aider les ménages des zones rurales et périrubaines en cas de forte hausse des prix.

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a réclamé la création d'un "chèque transport".

"Répondre aux questions"


M. Le Maire a déjà manifesté son opposition à un tel dispositif. Ce serait une "solution à court terme qui contribuerait au réchauffement climatique", estimait-il le 27 octobre.

Il mettait en avant l'augmentation du chèque énergie l'an prochain, octroyés aux ménages à faibles revenus pour leurs dépenses de chauffage, le renforcement de la prime à la conversion ou encore le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) pour certains travaux d'économie d'énergie dans les logements.

Des arguments qui ont peu porté jusqu'ici. Pour "répondre aux questions des Français" sur le budget 2019, le chef de file des députés LREM Gilles Le Gendre et d'autres responsables du groupe majoritaire tiendront une conférence de presse mardi.

"Nous allons essayer de répondre aux questions des gens. On veut casser l'impression qu'on ne voudrait pas parler (sur le pouvoir d'achat), après c'est vrai des hésitations au départ", a justifié à l'AFP une source parlementaire.


(c) AFP

Commenter Carburants: Macron monte au front, ouvre la voie à un "accompagnement" de l'Etat


    Les prix des carburants

    Les prix des carburants continuent leur baisse

    lundi 27 janvier 2020

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises continuaient leur baisse la semaine dernière, selon les chiffres officiels publiés ce jour.

    Les prix des carburants repartent à la baisse, après presque 2 mois de hausse

    lundi 20 janvier 2020

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont baissé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés ce jour. Cette baisse intervient après quasiment 2 mois de hausse continue. Pour sa part, le prix moyen hebdomadaire du baril de pétrole brent était en forte baisse à 64,43...

      Toute l'actualité des prix du carburant dans le monde

    Le pétrole en France

    lundi 27 janvier 2020

    Les prix des carburants continuent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises continuaient leur baisse la semaine dernière, selon les chiffres officiels publiés ce jour.

    lundi 20 janvier 2020

    Les prix des carburants repartent à la baisse, après presque…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont baissé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés ce jour. Cette baisse...

    mardi 14 janvier 2020

    Total ramène sa trésorerie de Londres à Paris

    Paris: Le géant de l'énergie Total va ramener la gestion de sa trésorerie de Londres à Paris, en raison du Brexit et...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 27 janvier 2020 à 21:00

    Le pétrole au plus bas en trois mois, affectés par l'épidémi…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont atteint lundi leur plus bas niveau depuis fin octobre, affectés par la propagation de...

    lundi 27 janvier 2020 à 13:41

    Les prix des carburants continuent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises continuaient leur baisse la semaine dernière, selon les chiffres officiels publiés ce jour.

    lundi 27 janvier 2020 à 12:18

    Le pétrole plombé par l'épidémie de coronavirus

    Londres: Les prix du pétrole chutaient lundi en cours de séance européenne, affectés par la propagation de l'épidémie de coronavirus et son...

    vendredi 24 janvier 2020 à 21:59

    Le pétrole souffre des mesures anti-épidémie en Chine

    New York: Les prix du pétrole ont terminé vendredi à leur plus bas niveau depuis fin octobre après une semaine chahutée, dominée...

    vendredi 24 janvier 2020 à 12:11

    Le pétrole subit la pression des mesures anti-épidémie en Ch…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes pesant sur la demande mondiale, notamment en...

    jeudi 23 janvier 2020 à 22:02

    Le pétrole baisse fortement alors que le virus chinois menac…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse jeudi, dans un climat toujours morose lié à la propagation...

    jeudi 23 janvier 2020 à 18:00

    Le pétrole limite légèrement ses pertes après les stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours dans le rouge jeudi, la baisse surprise des stocks américains ne redressant que très peu...

    jeudi 23 janvier 2020 à 17:44

    USA: les stocks de brut baissent légèrement, la production r…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis alors même que la production...

    jeudi 23 janvier 2020 à 12:17

    Le pétrole dans le rouge, inquiétudes sur la demande chinois…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, dans un climat morose lié à la propagation rapide du nouveau...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 3 janvier 2020 Les prix du pétrole ont bondi de plus de 4% peu après l'annonce dans la nuit de la mort du général et émissaire de la République islamique en Irak.

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite

    En novembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le dimanche 22 décembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2019, le prix du pétrole en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,8 % après −1,0 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières alimentaires qui accélèrent (+3,3 % après +1,1 %). Les prix des matières premières industrielles diminuent moins fortement qu’au mois d’octobre (−1,6 % après −2,8 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 %), à...

    Lire la suite

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite