Menu
A+ A A-

Le pétrole recule, les sanctions contre l'Iran moins drastiques que prévu

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens alors que les sanctions américaines contre le secteur pétrolier iranien sont entrées en vigueur, mais avec des exemptions accordées au dernier moment.
Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 72,71 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 12 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de décembre cédait 36 cents à 62,78 dollars.

Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a sombré vers 01H20 GMT à son plus bas en sept mois, à 62,52 dollars. Vendredi, le Brent avait reculé à son plus bas en deux mois et demi à 72,16 dollars.

"Les principaux rivaux des États-Unis ont dit qu'ils allaient défier les sanctions, et en plus les États-Unis ont adouci leur message en accordant des exemptions à huit pays", a résumé Fiona Cincotta, analyste chez City Index.

"Alors que les Saoudiens augmentent leur production pour compenser les sanctions sur Téhéran, si l'Iran continue de produire autant, nous pourrions en fait voir une hausse de la production", a estimé Joshua Mahony, analyste chez IG.

Mais d'autres analystes préféraient rester prudents face à l'incertitude qui entoure ces sanctions.

"Il devrait y avoir juste assez de pétrole sur le marché pour répondre à la demande cet hiver", a jugé Ann-Louise Hittle, analyste chez Wood Mackenzie.

"Cela laisse le marché vulnérable à une hausse hivernale de la demande ou à une nouvelle perturbation de l'offre", a-t-elle prévenu.

Par ailleurs, pour Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB, l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, "n'aura bientôt plus à répondre aux besoins du président américain Donald Trump, après les élections législatives".

Le président américain s'était en effet attaqué à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en leur demandant un prix plus bas de l'or noir alors que le prix trop élevé de l'essence aurait pu mécontenter les électeurs américains avant le vote qui se tiendra mardi.

"Nous nous attendons à ce que l'Arabie saoudite ou un de ses alliés intervienne bientôt pour faire savoir que le prix du Brent n'a rien à faire en dessous de 70 dollars", a estimé M. Schieldrop.


(c) AFP

Commenter Le pétrole recule, les sanctions contre l'Iran moins drastiques que prévu



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite