Menu
A+ A A-

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison des violences

prix du petrole TripoliTripoli: Le patron de la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) Mustafa Sanallah déplore, dans un entretien à l'AFP, des milliards de dollars de pertes en raison des violences dans le Croissant pétrolier, mais il se dit confiant dans le potentiel du secteur.
R: "Les attaques contre les installations pétrolières coûteront des centaines de millions de dollars pour la reconstruction et des milliards de pertes d'opportunités de ventes.

La production a été réduite de 450.000 b/j ainsi que de plus de 70 millions de pieds cubes/jour (2 millions de m3/jour) de gaz naturel, ce qui équivaut à 33 millions de dollars de ventes (en moins par jour) selon les prix du marché".

Des attaques irresponsables comme celles-ci entraînent des pertes pour la NOC et, en fin de compte, pour le peuple libyen.

R: "Afin d'être à l'abri des conflits, les installations et infrastructures pétrolières doivent être protégées des visées des opportunistes politiques. Nous devons mettre en place une force de sécurité qui inclut tous les Libyens, qui soit contrôlée (...) par un gouvernement librement élu par le peuple libyen. Ceux qui cherchent à perturber les opérations de la NOC ou à prendre en otage ses sites pour leur propre profit devraient être considérés pour ce qu'ils sont: des criminels".

R: "La NOC a réussi à maintenir sa neutralité au cours des deux dernières années et a augmenté sa production malgré un environnement opérationnel très difficile. Nous continuerons à travailler pour le bénéfice de l'intérêt national, à augmenter la production dans la mesure du possible et à faire en sorte que les recettes pétrolières et gazières soient équitablement réparties.

Sur le long terme, si nous parvenons à protéger la NOC des problèmes politiques et sécuritaires auxquels nous sommes confrontés, que ce soit à travers des élections (...) et nous sommes confiants que la production atteindra nos prévisions, soit 2 millions de b/j en 2022.

Le secteur pétrolier libyen reste attractif pour les compagnies internationales.(...) Nous avons d'importants gisements pétroliers pas encore exploités et nous maintenons notre 8e rang mondial des plus grandes réserves prouvées.

(...)

Toutefois, nous continuons à insister pour que nos opérations et nos infrastructures soient à l'écart des rivalités politiques. Les ressources naturelles libyennes et les revenus pétroliers et gaziers doivent servir de catalyseur pour la reconstruction et la prospérité nationale, et non pour alimenter les conflits.

Q: Le secteur pétrolier est menacé aussi par une contrebande à grande échelle. Les autorités libyennes sont-elles capables d'endiguer ce trafic?

R: "Toutes seules, les autorités libyennes ne sont pas en mesure de venir à bout de ce phénomène dont l'ampleur est choquante. L'insécurité qui règne en Libye et l'absence d'un système judiciaire efficace entravent la lutte contre la contrebande de carburant. Les trafiquants pensent pouvoir opérer en toute impunité. Le pays perd plus de 750 millions de dollars par an à cause de la contrebande de carburant.

En réalité, éliminer cet obstacle qui ralentit la relance (de l'économie) nationale, devrait se traduire par la suppression des subventions (des carburants) et nécessite une coordination avec nos partenaires internationaux, comme l'Union européenne, l'ONU et nos voisins".


(c) AFP

Commenter Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison des violences


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    mardi 18 décembre 2018

    Poursuite en Libye du blocage d'un des plus grands sites pét…

    Tripoli: La production dans l'un des plus grands champs pétroliers en Libye est à l'arrêt depuis plus d'une semaine en raison du...

    lundi 10 décembre 2018

    Blocage d'un des plus grands sites pétroliers en Libye

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé lundi le blocage par un groupe armé de l'un des plus grands...

    mardi 11 septembre 2018

    Libye: l'EI revendique l'attaque contre la compagnie de pétr…

    Tripoli: Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi l'attaque suicide contre le siège de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC)...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 avril 2019 à 02:05

    Wall Street : debut de semaine positif, le pétrole au zénith

    (cerclefinance.com): Après un weekend de 3 jours, les marchés US ont rouvert à petite allure (de nombreuses places européennes restant fermées).

    lundi 22 avril 2019 à 21:51

    Le pétrole bondit après la fin des exemptions aux sanctions …

    New York: Les cours du pétrole ont fini à leur plus haut depuis près de six mois lundi, dans le sillage de...

    lundi 22 avril 2019 à 16:46

    Pétrole: Arabie saoudite et d'autres compenseront la baisse …

    Washington: Le président américain Donald Trump, qui a mis fin aux exemptions permettant à huit pays l'achat de pétrole iranien, a assuré...

    lundi 22 avril 2019 à 16:26

    Le pétrole bondit après la fin des exemptions sur le pétrole…

    New York: Les cours du pétrole évoluaient à leurs plus hauts depuis près de six mois lundi après l'officialisation par la Maison...

    lundi 22 avril 2019 à 16:01

    Pétrole iranien: l'Arabie saoudite prête à 'stabiliser' le m…

    Ryad: L'Arabie saoudite est prête à "stabiliser" le marché après la décision américaine de mettre fin aux exemptions permettant à huit pays...

    lundi 22 avril 2019 à 15:03

    Le pétrole bondit à la fin des exemptions sur le pétrole ira…

    New York: Les cours du pétrole se maintenaient en forte hausse lundi après l'officialisation par la Maison Blanche de la fin des...

    lundi 22 avril 2019 à 12:41

    Les USA ne feront pas cesser les exportations de brut iranie…

    Dubai: Les Etats-Unis ne parviendront pas à faire cesser totalement les exportations de pétrole de l'Iran malgré les menaces que l'administration américaine...

    lundi 22 avril 2019 à 07:26

    Les cours du pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en hausse lundi en Asie en raison d'une possible contraction de l'offre alors que les...

    lundi 22 avril 2019 à 02:05

    Washington va mettre fin aux dérogations sur l'achat de pétr…

    Washington: Les Etats-Unis s'apprêtent à annoncer lundi la fin des exemptions temporaires de sanctions accordées à huit pays importateurs de pétrole iranien...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite