Menu
RSS
A+ A A-

Tchad: un premier dépôt pétrolier pour stabiliser les prix

prix du petrole n'djamenaN'djamena: Le Tchad a lancé mercredi la construction d'un premier dépôt pétrolier pour stabiliser les prix du pétrole au Tchad, lutter contre la fraude au carburant et éviter les pénuries.
Ce dépôt permettra "non seulement d'avoir un prix fixe sur l'ensemble du pays, mais surtout de lutter contre la fraude au carburant à l'importation ou l'exportation", a déclaré le président tchadien Idriss Déby Itno, présent à l'inauguration.

Situé à 35 km au nord de la capitale, N'Djamena, à proximité de la raffinerie de Djarmaya, le dépôt pourra éviter les pénuries en garantissant "l'approvisionnement du Tchad pendant deux ans au cas où la raffinerie (du pays) connaîtrait des problèmes", a-t-il ajouté.

D'une capacité de 36 millions de litres, ce dépôt est le premier du genre dans ce pays pétrolier d'Afrique centrale.

En janvier, les transporteurs s'étaient mis en grève pour protester contre l'augmentation du prix du carburant à la pompe.

Lancée mercredi, la construction du dépôt coûtera environ 13 milliards de francs CFA (plus de 24 millions de dollars) et les travaux dureront 18 mois, selon les autorités.

La construction sera effectuée par la société française Parlym international, sous supervision de la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT), société étatique supervisant la production et la commercialisation du brut tchadien.

Pays "devenu très dépendant" du pétrole depuis 2003, selon la Banque mondiale, le Tchad a subi les conséquences de la chute du prix du baril en 2014, qui a remonté légèrement en 2018.

Au Tchad, le secteur pétrolier a été pointé du doigt pour son manque de transparence par l'ONG Swissaid dans un rapport publié en juin.

L'auteur du rapport, Lorenz Kummer, y a dénoncé "l'opacité de SHT, une structure qui ne publie pas ses comptes et n'est soumise à aucun audit externe".

Le rapport a souligné aussi le manque de "transparence" de la compagnie pétrolière Glencore, présente au Tchad depuis 2013, et avec qui N'Djamena a renégocié en février une lourde dette étatique de 1,36 milliard de dollars vis-à-vis de cette société, un chiffre qui équivaut à environ 15% du PIB du Tchad.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 19 septembre 2018 à 12:15

Le pétrole stable après sa forte hausse de la veille

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi en cours d'échanges européens, après avoir grimpé la veille du fait d'informations de presse...

mercredi 19 septembre 2018 à 02:30

Le pétrole soutenu par des signaux saoudiens pour un baril à…

New York: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, dynamisés par l'apparente volonté de l'Arabie saoudite de laisser le...

mardi 18 septembre 2018 à 14:28

L'Iran reste "un membre très important" de l'Opep …

Foujeirah (emirats arabes unis): L'Iran reste "un membre très important" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a déclaré mardi le...

mardi 18 septembre 2018 à 12:14

Le pétrole bondit, les saoudiens seraient "à l'aise…

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite serait "à l'aise" avec un baril à...

mardi 18 septembre 2018 à 09:50

Norvège: production de pétrole quasi stable en août

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, est restée quasiment stable en août, en ligne avec...

mardi 18 septembre 2018 à 05:51

Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer mardi en Asie, les marchés s'inquiétant de l'escalade de la guerre commerciale entre les...

lundi 17 septembre 2018 à 21:33

Le pétrole lesté par un regain de tensions entre Washington …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse lundi, rattrapés en cours de séance par la crainte de...

lundi 17 septembre 2018 à 18:50

Les prix des carburants encore en ordre dispersé

Paris: Les prix des carburants routiers ont une nouvelle fois évolué en ordre dispersé la semaine dernière, le gazole augmentant tandis que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite