Menu
RSS
A+ A A-

Shell confirme un investissement pétrolier de 300 millions USD en Argentine

prix du petrole buenos airesBuenos aires: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a confirmé son intention d'investir 300 millions de dollars pour exploiter du pétrole et du gaz de schiste sur l'énorme gisement de Vaca Muerta au sud-est de l'Argentine, a annoncé vendredi la compagnie nationale YPF.
Shell formera un partenatriat avec YPF (Yacimientos Petroliferos Fiscales) pour développer l'huile de schiste à Bajada de Añelo, un gisement d'une surface de 204 km2 recélant du gaz et de l'huile de schiste, selon le communiqué de la compagnie d'état argentine.

Le responsable de Shell Argentina, Teófilo Lacroze, a indiqué dans un communiqué que la compagnie "avait obtenu d'excellents résultats dans l'exploration non-conventionnelle (schiste) et demeure vivement interessée par le marché local de pétrole et de gaz".

Le gisement géant de pétrole et gaz de schiste de Vaca Muerta qui couvre 30.OOO km2 est situé dans la province de Neuquem, à 1.750 km au sud-est de Buenos Aires.

Des compagnies étrangères, notamment française et nord-américaine, opèrent dans la région, parfois associées avec YPF, la plus grande entreprise pétrolière d'Argentine.

Shell avait annoncé son intention d'investir 300 millions de dollars en septembre 2016 à l'occasion d'un forum économique mondial à Buenos Aires.

"C'est un plaisir de collaborer avec Shell, une compagnie possédant une vaste expérience dans le développement de l'huile et du gaz de schiste en Amérique du nord", a noté le président de YPF Miguel Gutiérrez, dans un communiqué.

L'ancien dirigeant de Shell Argentina, Juan José Aranguren, est aujourd'hui ministre de l'Energie.

M. Aranguren, qui était détenteur d'actions de Shell, a du s'en défaire à la suite d'une vague de protestations de la part de l'opposition politique, évoquant un éventuel conflit d'interêt.

Shell est présente en Argentine depuis plus d'un siècle.

(c) AFP

La Compagnie pétrolière Shell

Shell suspend sa production sur une plateforme en mer du Nord pour cause …

mardi 10 juillet 2018

Oslo: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mardi avoir suspendu la production sur le champ Knarr, en mer du Nord, en raison d'une grève affectant huit autres opérateurs offshore du socle continental norvégien.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 juillet 2018 à 23:06

Une Bourse américaine lance un contrat sur le pétrole basé à…

New York: La plateforme boursière américaine Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau contrat à terme sur le pétrole...

mardi 17 juillet 2018 à 22:00

Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé mardi l'arrêt des exportations de brut depuis le terminal de Zaouia en...

mardi 17 juillet 2018 à 21:47

Les cours du pétrole remontent au lendemain d'un plongeon

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement rebondi mardi après un plongeon de plus de 4% la veille, alors que...

mardi 17 juillet 2018 à 16:29

Les cours du pétrole divergent, prévision de baisse des stoc…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les analystes estimaient...

mardi 17 juillet 2018 à 12:37

Le pétrole en baisse, vers une nouvelle augmentation de la p…

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les Etats-Unis...

mardi 17 juillet 2018 à 05:12

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi sous l'effet d'achats à bon compte après avoir plongé à des plus bas de trois...

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

lundi 16 juillet 2018 à 12:30

Le pétrole recule dans un marché incertain

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché volatil, alors que les sanctions américaines contre l'Iran...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite