Menu
A+ A A-

Statoil veut poursuivre son partenariat avec Rosneft malgré les sanctions

prix du petrole norvègeoslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil a affirmé lundi qu'il entendait poursuivre son partenariat stratégique avec le russe Rosneft, en dépit des sanctions occidentales contre Moscou pour son rôle dans la crise ukrainienne.
Bien sûr, (l'imposition de sanctions, ndlr) n'a pas facilité les choses pour Rosneft ni pour les compagnies qui travaillent avec cette entreprise ni pour d'autres compagnies russes, a déclaré le directeur général de Statoil, Helge Lund, à Dow Jones Newswires.

Mais notre objectif est de continuer le partenariat et nous espérons une issue diplomatique aux tensions entre l'Occident et la Russie, a-t-il dit en marge d'une conférence de l'industrie pétrolière à Stavanger (sud-ouest de la Norvège).

En mai 2012, les géants russe et norvégien, tous deux contrôlés par leur État respectif, avaient annoncé un partenariat stratégique, la troisième alliance entre Rosneft et une compagnie occidentale après ExxonMobil et Eni. Elle porte sur la prospection conjointe d'hydrocarbures dans l'Arctique et en Extrême-Orient.

Les sanctions occidentales contre Moscou, qui prévoient notamment l'interdiction d'exporter des technologies dans certains domaines de l'industrie pétrolière (pétrole de schiste, pétrole en eau profonde et production dans l'Arctique), risquent toutefois de peser sur la mise en pratique de cet accord.

Ce sera un processus plus bureaucratique, de sorte que les choses prendront plus de temps, a estimé M. Lund.

La Norvège n'est pas membre de l'Union européenne mais elle a adopté des sanctions comparables à celles décidées par les Vingt-Huit. Le pays scandinave et, surtout, la Russie sont les deux principaux producteurs d'hydrocarbures d'Europe.

Statoil et Rosneft ont entamé en commun la semaine dernière des travaux de prospection dans les eaux norvégiennes de la mer de Barents, dans la licence d'exploration Pingvin qui leur avait été attribuée conjointement par les autorités norvégiennes en 2013.

Le russe a aussi anticipé l'entrée en vigueur des sanctions en annonçant fin juillet la location jusqu'en 2022 de six plateformes de forage auprès de North Atlantic Drilling (NADL), filiale du norvégien Seadrill.

D'une valeur de 4,25 milliards de dollars, le contrat lui permettra de disposer d'une haute technologie qui serait vraisemblablement tombée sous le coup des sanctions.

Rosneft a encore renforcé ses liens avec NADL en prenant 30% de son capital moyennant la cession à celui-ci de 150 unités de forage à terre et le versement d'une soulte non divulguée.

phy/hh/jdy

STATOIL

EXXONMOBIL

ENI

SEADRILL







Commenter Statoil veut poursuivre son partenariat avec Rosneft malgré les sanctions


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    dimanche 11 novembre 2018

    Pas encore de consensus entre producteurs pour réduire la pr…

    Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré dimanche qu'il n'y avait "pas encore de consensus...

    mardi 16 octobre 2018

    Pétrole: début du chantier d'un gisement de Lukoil en mer Ca…

    Moscou: La construction d'infrastructures a débuté mardi en mer Caspienne pour l'exploitation d'un champ pétrolier du russe Lukoil, qui dispose d'une dizaine...

    mercredi 03 octobre 2018

    Le prix d'un baril de pétrole à 65-75 dollars "satisfer…

    Moscou: Le président russe, Vladimir Poutine, a assuré mercredi que le prix d'un baril de pétrole dans une fourchette comprise entre 65...

    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Rosneft: bénéfice net plus que doublé au 3T après le relâchement de l'off…

    mardi 06 novembre 2018

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi avoir plus que doublé son bénéfice net sur un an au troisième trimestre dans un contexte conjugué de hausse des prix et de la production, les pays exportateurs ayant augmenté...

    La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

    Equinor (ex-Statoil) porté au 2T par la remontée du pétrole et les USA

    jeudi 26 juillet 2018

    Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor, anciennement Statoil, a publié jeudi des résultats trimestriels globalement en hausse grâce à la remontée des cours et à une augmentation de sa production aux États-Unis.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite