Menu
RSS
A+ A A-

Equinor (ex-Statoil) porté au 2T par la remontée du pétrole et les USA

prix du petrole OsloOslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor, anciennement Statoil, a publié jeudi des résultats trimestriels globalement en hausse grâce à la remontée des cours et à une augmentation de sa production aux États-Unis.
Au deuxième trimestre, le résultat net ajusté, référence sur le marché, a progressé de 31% sur un an, à 1,7 milliard de dollars, un peu plus qu'attendu par les analystes.

Cette progression s'explique par un bond de 48% du prix moyen du pétrole, à 65,8 dollars par baril, et une hausse de 2% de la production du groupe, à 2,028 millions de baril équivalent-pétrole par jour.

"Nous affichons de très solides résultats sur nos activités internationales tandis que de nouveaux gisements, une maintenance accrue et quelques éléments spécifiques ont quelque peu contribué à une hausse des coûts" en Norvège, a noté le directeur général, Eldar Saetre, dans un communiqué.

L'action Equinor a ouvert en baisse de 0,23% à la Bourse d'Oslo, à 214 couronnes (22,4 euros).

Les cours du brut avaient chuté à partir de l'été 2014 mais se sont repris depuis, grâce notamment à l'accord de limitation de la production entre membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et pays non membres comme la Russie.

Le marché a aussi été soutenu ces derniers temps par des inquiétudes sur l'offre en provenance du Venezuela, de Libye et d'Iran. Les cours ont même passé la barre des 80 dollars au printemps.

À cause de paiements fiscaux plus élevés, le bénéfice net d'Equinor a en revanche diminué de 15%, à 1,2 milliard de dollars, pour un chiffre d'affaires en hausse de 21%, à 18,14 milliards.

Signe de l'embellie du secteur, deux autres géants des hydrocarbures ont présenté des résultats en forte hausse jeudi: le bénéfice net du français Total a bondi de 83%, à 3,72 milliards de dollars, et celui de l'anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a quadruplé, à 6,024 milliards.


(c) AFP

La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Statoil devient officiellement Equinor

mercredi 16 mai 2018

Oslo: La plus grosse compagnie pétrolière norvégienne Statoil est officiellement devenue Equinor mercredi, un changement de nom censé refléter sa diversification dans les énergies renouvelables.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite