Menu
RSS
A+ A A-

Statoil devient officiellement Equinor

prix du petrole OsloOslo: La plus grosse compagnie pétrolière norvégienne Statoil est officiellement devenue Equinor mercredi, un changement de nom censé refléter sa diversification dans les énergies renouvelables.
Proposé en mars et adopté mardi lors de l'assemblée générale des actionnaires, le changement permet au groupe d'estomper, au moins dans la syntaxe, sa dépendance à l'État norvégien (Stat) qui le détient à 67% et au pétrole (oil).

Le nouveau nom est censé combiner l'idée d'équité et d'équilibre ("equi") et l'origine géographique ("nor" pour Norvège).

Fondée en 1972 pour exploiter les importants gisements pétroliers de la Norvège, l'entreprise cotée à Oslo et New York est désormais présente dans les énergies renouvelables avec notamment des champs d'éoliennes en mer au large du Royaume-Uni.

Elle compte consacrer d'ici 2030 entre 15 et 20% de ses investissements aux "nouvelles solutions énergétiques".

Mais cette mutation a laissé de glace les défenseurs de l'environnement, qui accusent le groupe d'"éco-blanchiment".


"Le changement de nom de Statoil pour attirer de nouveaux talents ne sera pas suffisant aussi longtemps que #Equinor explorera des zones vulnérables telles que l'Arctique et la Grande Baie australienne", a tweeté le chef de Greenpeace Norvège, Truls Gulowsen.

(c) AFP

Le pétrole en Norvège


jeudi 19 juillet 2018

Norvège: fin de la grève dans le secteur pétrolier (patronat…

Oslo: La Fédération des armateurs norvégiens Rederiforbundet a annoncé jeudi un accord salarial avec un syndicat du secteur offshore, mettant ainsi fin...

mercredi 11 juillet 2018

Norvège: la production pétrolière augmente moins que prévu e…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juin mais moins qu'attendu en raison...

mardi 10 juillet 2018

Shell suspend sa production sur une plateforme en mer du Nor…

Oslo: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mardi avoir suspendu la production sur le champ Knarr, en mer du Nord...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Equinor (ex-Statoil) porté au 2T par la remontée du pétrole et les USA

jeudi 26 juillet 2018

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor, anciennement Statoil, a publié jeudi des résultats trimestriels globalement en hausse grâce à la remontée des cours et à une augmentation de sa production aux États-Unis.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite