Menu
A+ A A-

Rosneft continue de souffrir de la crise sanitaire et pétrolière

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi une forte baisse de son bénéfice net au deuxième trimestre sur un an, dans un contexte de crise sanitaire mondiale aux graves répercussions économiques, notamment dans le secteur pétrolier.
Entre avril et juin, ce mastodonte a dégagé un bénéfice net de 43 milliards de roubles (535 millions de francs), en baisse de 78% sur un an. Sur l'ensemble du premier semestre, le groupe a enregistré des pertes de 113 milliards de roubles, contre un bénéfice de 325 milliards de roubles en 2019.

Le bénéfice net du deuxième trimestre marque toutefois une reprise par rapport aux trois premiers mois de l'année, où les pertes avaient été profondes.

Le chiffre d'affaires a pour sa part fondu de moitié sur un an (-51,3%) à 1039 milliards de roubles, tandis que le bénéfice d'exploitation (Ebitda), mesure suivie du marché, s'est effondré de 67% sur un an à 170 milliards de roubles.

Dans un communiqué du groupe, son patron Igor SetChine déplore des "conditions macroéconomiques sans précédent, notamment une forte réduction des prix provoquée par une demande défaillante due à la pandémie de Covid-19 et une baisse des volumes de production en raison du nouvel accord OPEP+".

Selon les observateurs, Igor SetChine serait toutefois un des principaux artisans de la guerre des prix entamée en mars entre Moscou et Riyad et qui a provoqué un effondrement sans précédent des prix du pétrole, s'ajoutant à la baisse de la demande provoquée par la pandémie.

Les deux géants pétroliers avaient alors ouvert leurs robinets de brut afin de gagner des parts de marché.


Pour redresser les prix du brut, un temps passés même dans le rouge, les pays de l'OPEP et ses alliés, en premier lieur la Russie, ont par la suite conclu un accord de baisse de la production d'une ampleur sans précédent.

Rappelant que le groupe a néanmoins pu payer des dividendes record à ses actionnaires, M. SetChine souligne que la dynamique du 2T s'était améliorée grâce au redressement des prix de l'or noir et se dit "confiant" que les résultats financiers du groupe "se reprendront" dans les prochains mois.

Au deuxième trimestre, le groupe a baissé sa production d'hydrocarbures liquides (pétrole et condensats) à 4,04 millions de barils par jour, soit une baisse de 13% par rapport au premier trimestre, en vertu de l'accord OPEP+.

(c) AFP

Commenter Rosneft continue de souffrir de la crise sanitaire et pétrolière


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    samedi 19 décembre 2020

    Pétrole: Ryad et Moscou affichent leur unité avant le sommet…

    Ryad: Les ministres saoudien et russe de l'Energie ont affiché leur unité samedi lors d'une réunion bipartite avant le sommet en janvier...

    jeudi 03 décembre 2020

    L'Opep+ se rapproche d'un compromis sur sa production pétrol…

    Londres: Les discussions entre l'Opep et la Russie, qui s'étaient interrompues lundi sur un constat d'échec, se sont rapprochées d'un compromis sur...

    mardi 24 novembre 2020

    Loukoïl renoue avec les bénéfices au 3e trimestre mais reste…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a indiqué mardi avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, après un deuxième...

    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Rosneft affiche en 2020 un bénéfice net, bien que très amoindri

    vendredi 12 février 2021

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi une forte baisse de son bénéfice net en 2020 sur un an, dans un contexte de crise sanitaire mondiale aux graves répercussions économiques, notamment dans le secteur pétrolier.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 02 mars 2021 à 21:48

    Le pétrole fébrile à deux jours du sommet de l'Opep+

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé mardi, les investisseurs se montrant prudents avant le prochain sommet des producteurs de...

    mardi 02 mars 2021 à 12:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent leur hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France étaient toujours en hausse la semaine dernière, selon des données officielles diffusées lundi. Sur la semaine...

    mardi 02 mars 2021 à 11:46

    Le pétrole hésite à deux jours du sommet de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient proches de l'équilibre en début de séance européenne mardi, les investisseurs optant pour la prudence avant...

    mardi 02 mars 2021 à 08:07

    Pétrole: l'Opep+ tentée d'ouvrir les vannes avec le retour e…

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés se retrouvent cette semaine afin d'ajuster leurs coupes...

    lundi 01 mars 2021 à 21:42

    Le pétrole recule dans un marché tourné vers le prochain som…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont débuté la semaine sur une baisse lundi dans un marché se préparant à des...

    lundi 01 mars 2021 à 11:53

    Le pétrole aborde la semaine dans le vert, le prochain somme…

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en hausse lundi, poussés par l'adoption ce week-end du vaste plan de relance par la...

    vendredi 26 février 2021 à 23:04

    Mexique: 23 milliards de dollars de pertes en 2020 pour Peme…

    Mexico: Pemex, la compagnie pétrolière publique mexicaine, a enregistré des pertes nettes de près de 23 milliards de dollars en 2020, a-t-elle...

    vendredi 26 février 2021 à 22:01

    Le pétrole en repli au lendemain de nouveaux records en plus…

    New York: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, après avoir atteint la veille des plus hauts depuis janvier 2020, le...

    vendredi 26 février 2021 à 11:51

    Le pétrole recule au lendemain de nouveaux records en plus d…

    Londres: Les cours du pétrole restaient gagnants sur la semaine mais cédaient du terrain vendredi, après les plus hauts depuis janvier 2020...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 1 mars 2021 A respectivement 67,70 dollars le baril de Brent et 63,81 dollars le baril de WTI, les deux contrats de référence avaient touché jeudi des niveaux plus vus depuis le 8 janvier 2020, avant de se replier vendredi.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite