Menu
A+ A A-

Rosneft continue de souffrir de la crise sanitaire et pétrolière

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi une forte baisse de son bénéfice net au deuxième trimestre sur un an, dans un contexte de crise sanitaire mondiale aux graves répercussions économiques, notamment dans le secteur pétrolier.
Entre avril et juin, ce mastodonte a dégagé un bénéfice net de 43 milliards de roubles (535 millions de francs), en baisse de 78% sur un an. Sur l'ensemble du premier semestre, le groupe a enregistré des pertes de 113 milliards de roubles, contre un bénéfice de 325 milliards de roubles en 2019.

Le bénéfice net du deuxième trimestre marque toutefois une reprise par rapport aux trois premiers mois de l'année, où les pertes avaient été profondes.

Le chiffre d'affaires a pour sa part fondu de moitié sur un an (-51,3%) à 1039 milliards de roubles, tandis que le bénéfice d'exploitation (Ebitda), mesure suivie du marché, s'est effondré de 67% sur un an à 170 milliards de roubles.

Dans un communiqué du groupe, son patron Igor SetChine déplore des "conditions macroéconomiques sans précédent, notamment une forte réduction des prix provoquée par une demande défaillante due à la pandémie de Covid-19 et une baisse des volumes de production en raison du nouvel accord OPEP+".

Selon les observateurs, Igor SetChine serait toutefois un des principaux artisans de la guerre des prix entamée en mars entre Moscou et Riyad et qui a provoqué un effondrement sans précédent des prix du pétrole, s'ajoutant à la baisse de la demande provoquée par la pandémie.

Les deux géants pétroliers avaient alors ouvert leurs robinets de brut afin de gagner des parts de marché.


Pour redresser les prix du brut, un temps passés même dans le rouge, les pays de l'OPEP et ses alliés, en premier lieur la Russie, ont par la suite conclu un accord de baisse de la production d'une ampleur sans précédent.

Rappelant que le groupe a néanmoins pu payer des dividendes record à ses actionnaires, M. SetChine souligne que la dynamique du 2T s'était améliorée grâce au redressement des prix de l'or noir et se dit "confiant" que les résultats financiers du groupe "se reprendront" dans les prochains mois.

Au deuxième trimestre, le groupe a baissé sa production d'hydrocarbures liquides (pétrole et condensats) à 4,04 millions de barils par jour, soit une baisse de 13% par rapport au premier trimestre, en vertu de l'accord OPEP+.

(c) AFP

Commenter Rosneft continue de souffrir de la crise sanitaire et pétrolière


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    samedi 19 décembre 2020

    Pétrole: Ryad et Moscou affichent leur unité avant le sommet…

    Ryad: Les ministres saoudien et russe de l'Energie ont affiché leur unité samedi lors d'une réunion bipartite avant le sommet en janvier...

    jeudi 03 décembre 2020

    L'Opep+ se rapproche d'un compromis sur sa production pétrol…

    Londres: Les discussions entre l'Opep et la Russie, qui s'étaient interrompues lundi sur un constat d'échec, se sont rapprochées d'un compromis sur...

    mardi 24 novembre 2020

    Loukoïl renoue avec les bénéfices au 3e trimestre mais reste…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a indiqué mardi avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, après un deuxième...

    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Rosneft affiche en 2020 un bénéfice net, bien que très amoindri

    vendredi 12 février 2021

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi une forte baisse de son bénéfice net en 2020 sur un an, dans un contexte de crise sanitaire mondiale aux graves répercussions économiques, notamment dans le secteur pétrolier.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 11 mai 2021 à 21:23

    Le pétrole monte un peu, reprise progressive des opérations …

    Cours de clôture: Les cours du brut ont légèrement progressé mardi, mais le marché semble globalement rassuré par la reprise "d'ici à...

    mardi 11 mai 2021 à 14:38

    Pétrole: l'Opep maintient sa prévision de hausse de la deman…

    Paris: L'Opep a maintenu mardi ses prévisions de hausse de la demande mondiale de pétrole pour cette année, prudente après l'avoir relevée...

    mardi 11 mai 2021 à 13:18

    Le pétrole en légère baisse, reprise progressive des opérati…

    Londres: Les cours du brut reculaient mardi, la situation tendant à se normaliser aux États-Unis après l'annonce par l'opérateur américain d'oléoducs Colonial...

    mardi 11 mai 2021 à 13:15

    La Norvège puise dans sa manne pétrolière pour amortir l'imp…

    Oslo: La Norvège va puiser plus que prévu dans sa manne pétrolière pour amortir l'impact économique de la pandémie de Covid-19, a...

    lundi 10 mai 2021 à 21:45

    Le pétrole se stabilise après la réouverture progressive ann…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont stabilisés lundi après que l'opérateur américain d'un des plus importants réseaux d'oléoducs du...

    lundi 10 mai 2021 à 15:03

    Etats-Unis: La cyberattaque contre un réseau d'oléoducs se p…

    New york: Les autorités américaines et le plus important opérateur d'oléoducs des Etats-Unis tentaient toujours lundi de reprendre le contrôle du réseau...

    lundi 10 mai 2021 à 12:01

    Le pétrole profite d'une cyberattaque contre un réseau d'olé…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en petite hausse lundi, soutenus par les craintes pour l'approvisionnement aux Etats-Unis après la cyberattaque qui...

    vendredi 07 mai 2021 à 21:36

    Le pétrole en modeste hausse après l'emploi américain pourta…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont modestement progressé vendredi après des créations d'emplois décevantes aux Etats-Unis et malgré la situation...

    vendredi 07 mai 2021 à 13:17

    Le pétrole aborde la fin de semaine à l'équilibre

    Londres: Les cours du pétrole étaient stables vendredi mais en hausse sur la semaine, partagés entre une situation sanitaire désastreuse en Inde...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 3 mai 2021 Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont lundi est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, était stable (0,00%) à 66,76 dollars, à Londres. A New York, le baril américain de WTI pour juin prenait 0,36% à 63,81 dollars.

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite