Menu
A+ A A-

Libye: lourdes pertes dues aux fermetures des champs pétroliers (compagnie)

prix du petrole TripoliTripoli: La Libye subit de lourdes pertes à cause des fermetures répétées des gisements et terminaux pétroliers, a déploré lundi le président de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC).
"La fermeture du champ (al-Sharara) de la mi-août jusqu'en septembre a coûté à la Libye 308 millions de dollars", a indiqué Moustafa Sanalla, lors d'une conférence de presse lundi à Tripoli.

Dimanche, la production pétrolière a de nouveau été suspendue dans ce champ d'al-Sharara, l'un des plus importants de l'ouest du pays, après sa fermeture par une milice armée.

La production de pétrole y avait pourtant repris début septembre. Ce gisement produit 283.000 barils par jour et approvisionne la principale raffinerie de l'ouest située à Zawiya (45 km à l'ouest de la capitale) et son port.

Le président de la NOC a par ailleurs annoncé la levée prévue mardi de l'état de "force majeure" décrété après la fermeture d'al-Sharara.

Invoqué dans des circonstances exceptionnelles, l'état de "force majeure" permet une exonération de la responsabilité de la NOC en cas de non-respect des contrats de livraison de pétrole.

"C'est désormais notre seule occupation, 7j/7 et 24h/24": résoudre les problèmes causés par des groupes qui "trouvent toujours une excuse" pour perturber la production, a regretté M. Sanalla.

"La Libye ne vit que de son pétrole", a-t-il rappelé.

La production sur les champs pétroliers de l'ouest du pays est régulièrement arrêtée en raison de blocages imposés par des milices faisant office de gardes des installations pétrolières, pour réclamer des rémunérations ou pour des motivations politiques.

La reprise de la production et des exportations pétrolières est nécessaire pour remettre en l'état une économie moribonde et rasséréner une population éprouvée par l'instabilité politique et sécuritaire depuis le renversement du régime de l'ex-dictateur Mouammar Kadhafi en 2011.

La Libye produisait 1,6 million de barils par jour avant la chute de Kadhafi.

Fin 2014, des combats et des protestations avaient bloqué la majorité des champs et des terminaux pétroliers, des zones au coeur de luttes de pouvoir dans un pays qui dispose des plus grosses réserves pétrolières d'Afrique (devant le Nigeria et l'Algérie) et où les exportations de brut représentent la principale ressource économique.

Aucune goutte de pétrole n'avait pu sortir des principaux ports libyens jusqu'en septembre 2016 avec la réouverture du terminal de Ras Lanouf. La fermeture des ports pétroliers a coûté plus de 130 milliards de dollars à la Libye.

(c) AFP

Commenter Libye: lourdes pertes dues aux fermetures des champs pétroliers (compagnie)


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    mercredi 20 janvier 2021

    Le rebond de la production de pétrole en Libye, fragile et à…

    Tripoli: La production des membres de l'Opep a une nouvelle fois été tirée vers le haut en décembre par le pétrole libyen...

    lundi 14 décembre 2020

    Libye: la production pétrolière a plus que doublé en novembr…

    Paris: La production de pétrole libyenne a plus que doublé le mois dernier à la suite du cessez-le-feu signé dans le pays...

    samedi 07 novembre 2020

    Pétrole: la Libye franchit le million de barils par jour (co…

    Triopoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé samedi avoir franchi la barre du million de barils produits par jour...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 17 mai 2021 à 22:13

    Le pétrole commence la semaine en hausse, le marché plutôt o…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont progressé lundi dans un marché tablant sur une reprise économique en Europe et aux...

    lundi 17 mai 2021 à 11:44

    Le pétrole commence la semaine en petite hausse

    Londres: Les prix du pétrole avançaient timidement lundi, la hausse restant limitée par la situation sanitaire en Inde qui fait craindre pour...

    vendredi 14 mai 2021 à 22:21

    Le pétrole rebondit, aidé par le dollar et les perspectives …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont repartis à la hausse vendredi après avoir perdu plus de 3% la veille, dans le...

    vendredi 14 mai 2021 à 12:48

    Le pétrole rebondit grâce aux perspectives de reprise améric…

    Londres: Les prix du pétrole repartaient vers le haut vendredi après avoir perdu plus de 3% la veille, les investisseurs tentant de...

    vendredi 14 mai 2021 à 09:50

    Rosneft renoue avec les chiffres noirs au 1er trimestre

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi un bénéfice net de 149 milliards de roubles au premier trimestre de...

    vendredi 14 mai 2021 à 09:09

    USA: redémarrage complet de l'oléoduc Colonial Pipeline

    Washington: Colonial Pipeline, l'opérateur de l'immense oléoduc américain paralysé par une cyberattaque le week-end dernier, a relancé jeudi soir l'ensemble de son...

    vendredi 14 mai 2021 à 09:08

    Petrobras renoue avec les bénéfices au 1er trimestre

    Rio de janeiro: La compagnie pétrolière publique brésilienne Petrobras a annoncé jeudi avoir réalisé un bénéfice net de 1,167 milliard de reais...

    jeudi 13 mai 2021 à 22:40

    Le pétrole en fort repli sur les craintes d'inflation

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement reculé jeudi, lestés par les craintes qu'un regain d'inflation conduise la Fed à...

    jeudi 13 mai 2021 à 18:25

    USA: Colonial Pipeline recommence lentement à livrer de l'es…

    Washington: Colonial Pipeline, l'opérateur de l'immense oléoduc américain à l'arrêt depuis le week-end dernier après une cyberattaque, a recommencé jeudi à livrer...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 3 mai 2021 Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont lundi est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, était stable (0,00%) à 66,76 dollars, à Londres. A New York, le baril américain de WTI pour juin prenait 0,36% à 63,81 dollars.

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite