Menu
RSS
A+ A A-

Total devient majoritaire dans un projet pétrolier en Ouganda pour 900 M USD

prix du petrole ParisParis: Le géant pétrolier français Total a annoncé lundi l'acquisition pour 900 millions de dollars d'une participation additionnelle dans le projet de production pétrolière du Lac Albert, en Ouganda, dont il devient dès lors l'actionnaire majoritaire.
Total a précisé dans un communiqué avoir conclu un accord pour acquérir une participation additionnelle de 21,57% auprès du groupe britannique Tullow, qui détient actuellement 33,3% du projet, à parts égales avec le pétrolier français et le groupe chinois CNOOC.

A la suite de cette transaction, Total détiendra un intérêt de 54,9% et renforcera sa participation dans ce projet compétitif, ouvrant la voie à la possibilité de l'approuver dans un futur proche, a expliqué le groupe dans un communiqué.

Les réserves ougandaises de pétrole du bassin du lac Albert, qui délimite une partie de la frontière entre l'Ouganda et la République démocratique du Congo (RDC), ont été découvertes en 2006 et sont évaluées à au moins 1,7 milliard de barils.

Dans un communiqué distinct, Tullow a indiqué que la décision finale d'investissement (FID) pourrait être prise en 2017 pour un démarrage du projet dès 2020 avec une production de 230.000 barils par jour en plateau.

Cette transaction, dont le montant global de 900 millions de dollars sera payable en plusieurs échéances selon l'avancement du projet, permettra aussi à Total de devenir l'opérateur d'une troisième licence sur les quatre que compte le projet.

Cette transaction conforte Total dans sa position de leader de ce projet et va nous permettre de le faire progresser efficacement en vue d'une décision définitive dans les meilleurs délais pour tirer parti du contexte favorable en termes de coûts de développement, a commenté le PDG de Total, Patrick Pouyanné, cité dans le communiqué du groupe.

L'augmentation de notre participation dans le projet du Lac Albert est pour Total une excellente opportunité de création de valeur et constitue une opération en ligne (avec) notre stratégie d'acquérir des ressources pour moins de 3 dollars par baril, avec un potentiel important, a-t-il ajouté.

(c) AFP


Commenter Total devient majoritaire dans un projet pétrolier en Ouganda pour 900 M USD

La Compagnie pétrolière française Total

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'ici à 2040 (To…

lundi 19 février 2018

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré par Total et présenté lundi à la presse.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite