Menu
A+ A A-

Réserves stratégiques de pétrole: impact symbolique mais limité pour les marchés

cours du petroleWashington: Les marchés du pétrole se sont montrés dubitatifs mardi sur la force et la durée de l'impact qu'aura, sur les prix de l'essence à la pompe aux Etats-Unis, l'initiative de la Maison Blanche de puiser dans les réserves stratégiques de pétrole.
Joe Biden a confirmé la nouvelle qui courrait depuis plusieurs semaines: les États-Unis vont relâcher dans les mois qui viennent 50 millions de barils d'or noir, puisés dans leurs réserves stratégiques de quelque 600 millions de barils.

Puiser dans les réserves est une "initiative majeure" qui va "faire la différence", a assuré le président mardi soir.

La Maison Blanche espère ainsi apaiser la tension sur les prix de l'essence, alors que le prix du gallon (3,78 litres) a grimpé de 60% en un an aux États-Unis, pour atteindre 3,41 dollars, selon l'Association automobile AAA.

Le cours du baril, qui était tombé sous les 20 dollars au plus fort de l'épidémie, n'a depuis cessé de grimper jusqu'à retrouver le niveau de ses pics de fin 2018.

"L'objectif de l'administration est de trouver un équilibre (...) et, de toute évidence, un baril à 80 dollars (prix actuel, NDLR) est jugé trop haut aux États-Unis", a commenté James Williams de WTRG Economics.

Paradoxalement, les cours du brut sont repartis en forte hausse mardi, après l'annonce de cette initiative coordonnée entre plusieurs pays, et qui va augmenter l'offre de pétrole.

En effet, les rumeurs sur une telle action avaient déjà fait perdre 5 dollars au prix du baril, depuis son pic de 87 dollars fin octobre pour le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole..

Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier a bondi de 3,27% à 82,31 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le même mois a engrangé 2,22% à 78,50 dollars.


Une fraction de la demande américaine

"Le marché réagit ainsi car entre les gros titres et la réalité, il y a une différence", a expliqué Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

L'analyste notait, pour relativiser l'impact de la mesure, que 50 millions de barils représentent une fraction seulement de la consommation annuelle américaine, puisque celle-ci se monte à 19,5 millions de barils par jour: ils correspondent donc "à trois jours de demande des raffineries américaines".

"Les gros titres parlent d'une libération de 50 millions de barils, mais dans les faits (...), 18 millions seront vendus sur le marché, tandis que les 32 millions restants sont un +échange+, c'est-à-dire qu'ils devront être remboursés plus tard, plus cher", a encore expliqué Andy Lipow à l'AFP.

Une grosse partie des réserves américaines déversées ne sont donc qu'un prêt et devront être reconstituées.

En outre, l'apport des autres pays à cette initiative coordonnée est encore obscur.

D'autres nations consommatrices de pétrole comme la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud ou encore le Royaume-Uni vont aussi libérer une partie de leurs réserves stratégiques.

"On ignore à quelle hauteur la Chine va contribuer mais je pense que ce sera mince, car contrairement aux États-Unis, ils sont de gros importateurs de pétrole", a indiqué James Williams.

La mesure devrait donc avoir un impact limité et de courte durée sur les cours, même si symboliquement et psychologiquement, elle n'est pas anodine.

"C'est symbolique, parce qu'il est difficile pour l'administration d'agir autrement que de faire baisser les prix de l'essence à moins d'accroître l'offre considérablement", a estimé Andy Lipow de Lipow Oil Associates

"50 millions de barils n'est pas un chiffre insignifiant", relève par ailleurs James Williams, qui le compare à "ce que fait l'OPEP+ en augmentant chaque mois sa production de 400.000 barils par jour".

Malgré les appels du pied répétés de la Maison Blanche aux pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), pour qu'ils augmentent leur production, ce qui ferait pression sur les prix, ceux-ci s'en tiennent à leur programme de restauration prudente et progressive.

"Si les prix du brut ont augmenté, c'est parce qu'ils ont été chiches sur leur production", a affirmé John Kilduff d'Again Capital.

L'initiative américaine pourrait ainsi provoquer une réaction opposée de la part de l'OPEP, selon plusieurs analystes.

Ces pays ne vont-ils pas, lors de leur prochaine réunion, "décider de suspendre leur augmentation mensuelle de 400.000 b/j"? s'interrogeait James Williams.

"Toute l'affaire pourrait finalement n'avoir aucun impact sur le marché. Car si le prix descend momentanément sous les 70 dollars le baril, il y a de grandes chances que l'OPEP n'augmente pas sa production en janvier", souligne-t-il.

Cela ferait alors remonter les cours.

(c) AFP

Commenter Réserves stratégiques de pétrole: impact symbolique mais limité pour les marchés


    Les Réserves de pétrole

    -Voir toutes les actualités sur les réserves de pétrole

    mercredi 24 novembre 2021

    Le PM japonais confirme l'utilisation des réserves de pétrol…

    Tokyo: Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, a déclaré mercredi que son gouvernement allait permettre l'utilisation de certaines réserves de pétrole, en...

    mardi 23 novembre 2021

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rar…

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient...

    mardi 23 novembre 2021

    Initiative inédite des USA et d'autres pays pour baisser les…

    Washington: Les Etats-Unis et d'autres pays, dans une initiative coordonnée présentée comme inédite par les Américains, vont utiliser leurs réserves stratégiques de...

    mardi 23 novembre 2021

    Washington va annoncer ce mardi un recours à sa réserve stra…

    Washington: Le département américain de l'Energie devrait annoncer ce mardi un recours à la réserve pétrolière stratégique (SPR) américaine, en coordination avec...

    samedi 20 novembre 2021

    Le Japon envisage de puiser dans ses réserves de pétrole

    Tokyo: Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, a déclaré samedi que son gouvernement envisageait de puiser dans les réserves de pétrole en...

    jeudi 18 novembre 2021

    Les USA demandent à Tokyo, Pékin, de puiser dans leurs réser…

    Washington: L'administration du président américain Joe Biden a sollicité certains pays grands consommateurs de pétrole, dont la Chine, l'Inde et le Japon...

    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    jeudi 02 décembre 2021

    L'Opep+ ouvre les vannes malgré Omicron, Washington applaudi…

    New York: Les producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont décidé jeudi d'augmenter leur production en...

    mardi 23 novembre 2021

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rar…

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient...

    mardi 23 novembre 2021

    Initiative inédite des USA et d'autres pays pour baisser les…

    Washington: Les Etats-Unis et d'autres pays, dans une initiative coordonnée présentée comme inédite par les Américains, vont utiliser leurs réserves stratégiques de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 06 décembre 2021 à 21:06

    Moins crispé par Omicron, le pétrole rebondit, aidé par les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu une nouvelle forte variation lundi, à la hausse cette fois, profitant d'une moindre...

    lundi 06 décembre 2021 à 12:16

    Le pétrole profite d'une augmentation des tarifs de Saudi Ar…

    Londres: Les prix du pétrole abordaient la semaine en hausse lundi, soutenus par l'augmentation dimanche de ses tarifs par le géant saoudien...

    vendredi 03 décembre 2021 à 22:02

    le pétrole en ordre dispersé à l'issue d'une semaine très vo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, au lendemain d'un sommet des producteurs de l'Opep+ et...

    vendredi 03 décembre 2021 à 12:02

    Le pétrole poursuit sur sa lancée au lendemain de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse vendredi, au lendemain d'un sommet des producteurs de l'Opep+ qui les a vus reconduire...

    vendredi 03 décembre 2021 à 08:51

    Shell se retire d'un projet pétrolier controversé au large d…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé son retrait d'un projet de champ pétrolier au large des îles Shetland...

    jeudi 02 décembre 2021 à 22:04

    Hypervolatil après la décision de l'Opep+, le pétrole repart…

    Cours de clôture: Les cours du brut ont eu droit à un tour de montagnes russes jeudi: en hausse en amont de...

    jeudi 02 décembre 2021 à 20:06

    L'Opep+ ouvre les vannes malgré Omicron, Washington applaudi…

    New York: Les producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont décidé jeudi d'augmenter leur production en...

    jeudi 02 décembre 2021 à 17:50

    Le pétrole digère la décision de l'Opep+ et repart de l'avan…

    Londres: Les cours du brut avaient le droit à un tour de montagnes russes jeudi : en hausse en amont de la...

    jeudi 02 décembre 2021 à 16:23

    L'Opep+ continue d'ouvrir les vannes malgré la menace Omicro…

    Londres: Les treize producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ ont décidé jeudi...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite

    📈 En octobre 2021, le prix du pétrole accélère

    Le lundi 22 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2021, le prix du pétrole en euros accélère nettement (+13,8 % après +5,2 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) rebondissent (+3,3 %, après −1,6 %) autant du fait des matières premières alimentaires (+2,5 % après −1,1 %) que des matières premières industrielles (+4,5 % après −2,4 %). Le prix du pétrole accélère En octobre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) est en nette hausse (+12,1 % après +5,1 %), s’établissant en moyenne à 83,5 $. En euros, l'accélération du...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite