Menu
RSS
A+ A A-

Nigeria: des centaines de manifestants contre le géant pétrolier Shell

prix du petrole warri (nigeria)Warri (nigeria): Des centaines de manifestants occupaient samedi une station pétrolière du géant anglo-néerlandais Shell, dans le sud-est du Nigeria, qu'ils avaient envahi la veille, pour demander une meilleure redistribution de l'argent du pétrole.
"Nous voulons que Shell délègue ses opérations dans cette station de transit à Belema Oil Company", une compagnie pétrolière locale, a expliqué à l'AFP Godson Egbelekro, leader communautaire de Belema (Etat de Rivers).

"Nous resterons ici tant que Shell n'aura pas accepté nos demandes. Ils ont envoyé des employés pour discuter avec nous, mais rien de tangible n'est ressorti des négociations", poursuit "Epedi", représentant des jeunes de la communauté.

Selon lui, les résidents du sud-est du Nigeria, région d'exportation des hydrocarbures, vivent dans la pauvreté, alors que les compagnies internationales exportent l'or noir et participent à l'enrichissement d'une poignée de Nigérians.

Les employés de sécurité de la station de stockage, qui mène sur le grand terminal d'exportation de Bonny, ne se sont pas opposés aux manifestants alors qu'ils pénétraient sur la propriété de Shell Petroleum Development Company (SPDC).

Dans un communiqué, Shell a rejeté les accusations selon lesquelles la compagnie néglige les communautés alentour.

"A travers notre comité pour Kula, SPDC a participé à des projets de bourses universitaires pour les jeunes de la région et a financé des investissements à hauteur de plusieurs millions de nairas", écrit le porte-parole Joseph Obari.

"SPDC a informé les autorités nigérianes de cette occupation illégale, et nous travaillons pour reprendre les opérations dans le calme", poursuit M. Obari.

Samedi, l'activité de la station était toujours ralentie.

Fin juillet, SPDC a du fermer l'un de ses plus importants pipelines, le Trans Niger (TNP), pour des "fuites", probablement dues aux sabotages des oléoducs par des groupes qui récupèrent illégalement le brut et le raffine de manière artisanale.

Avec des réserves estimées à 70 milliards de barils en pétrole et gaz (parmi les dix plus importantes réserves mondiales), et une production qui frôle les 2 millions de barils par jour, le Nigeria est redevenu le premier producteur de brut du continent africain, devant l'Angola.

(c) AFP

Le pétrole au Nigéria


mercredi 20 juin 2018

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

lundi 14 mai 2018

Renvoi au 20 juin du procès pour corruption au Nigeria contr…

Milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, soupçonnées de corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au...

mercredi 28 mars 2018

Nigeria: Shell porte plainte contre un ancien dirigeant du g…

Lagos: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a porté plainte contre un de ses anciens dirigeants, accusé d'avoir touché des pots-de-vin lors de...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

La Compagnie pétrolière Shell

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "responsables civils…

mercredi 20 juin 2018

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria, s'est ouvert mercredi à Milan, avec l'acceptation par les juges que les deux groupes soient cités comme "responsables...


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 juin 2018 à 16:52

USA: les stocks de brut chutent, ceux de produits raffinés m…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé deux fois plus fortement que prévu la semaine dernière, tandis que...

mercredi 20 juin 2018 à 16:29

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

mercredi 20 juin 2018 à 16:08

Le pétrole en hausse, l'Iran et l'Arabie saoudite jouent leu…

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions...

mercredi 20 juin 2018 à 15:30

L'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions avan…

Vienne: L'Arabie saoudite a plaidé mercredi en faveur d'une augmentation de la production de pétrole de l'Opep, avant une réunion du cartel...

mercredi 20 juin 2018 à 12:58

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison de…

Tripoli: Le patron de la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) Mustafa Sanallah déplore, dans un entretien à l'AFP, des milliards de...

mercredi 20 juin 2018 à 12:25

Le pétrole remonte après un commentaire de l'Iran

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran a indiqué ne pas croire à un...

mercredi 20 juin 2018 à 08:31

Le pétrole aux Féroé: un rendez-vous pour le moment manqué

Tórshavn (danemark): Toujours pas l'ombre d'une plateforme en vue... Après avoir nourri les attentes et galvanisé les rêves d'indépendance au tournant du...

mercredi 20 juin 2018 à 07:20

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi à la faveur d'estimations jugées favorables sur l'état des stocks de brut américain.

mardi 19 juin 2018 à 22:12

Le pétrole rattrapé par l'hostilité commerciale entre Chine …

NYC/Cours de clôture: A quelques jours d'un important sommet de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), les prix du pétrole ont...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite