Menu
RSS
A+ A A-

Repsol: le Conseil d'administration étudie le rachat de Talisman Energy

prix-du-petrole madridmadrid: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a indiqué lundi que son Conseil d'administration allait étudier ce même jour le possible rachat du canadien Talisman Energy, qui voyait son cours bondir à la Bourse de New York après cette annonce.
Le Conseil d'administration de Repsol, réuni lundi en session ordinaire, analysera "entre autres questions, le possible rachat de la totalité du capital social du groupe canadien Talisman Energy Inc", indique Repsol dans un communiqué envoyé peu avant 14H30 GMT sur demande de l'autorité boursière espagnole (CNMV).


Avec une capitalisation boursière de 4,43 mrd USD (4,3 mrd CHF), Talisman voyait son titre grimper après cette annonce: il prenait 18,07%, à 5,07 USD, à la Bourse de New York à 16H15 GMT.


L'action de Repsol perdait elle 3%, à 15,69 euros, à la même heure à la Bourse de Madrid.


Le journal économique espagnol Expansion affirmait vendredi que Repsol était prêt à mettre sur la table environ 6 dollars par action pour cette opération, ce qui valoriserait le groupe pétrolier canadien à plus de 6 mrd USD canadiens, soit plus de 4 milliards d'euros.


Une information que n'avait pas voulu confirmer un porte-parole de Repsol, qui avait toutefois rappelé, dans des déclarations à l'AFP, que le groupe étudiait des opportunités d'achat et que "Talisman Energy en faisait partie". Repsol en a les moyens, après avoir empoché 6,3 mrd USD suite à l'expropriation d'YPF en Argentine.


Talisman Energy avait indiqué en juillet avoir été approché par le géant espagnol, ce qui avait fait bondir son titre en Bourse.


Le groupe canadien a fait une nouvelle fois savoir en début de semaine dernière qu'il avait fait l'objet de marques d'intérêt de la part de plusieurs investisseurs, dont Repsol.


Talisman Energy, 10e société pétrolière et gazière du Canada, est présente en Amérique du Nord et en Colombie (la moitié de ses activités), ainsi qu'en Asie-Pacifique, ou encore dans la Mer du Nord.


Au début de l'année, des médias avaient affirmé que le groupe français GDF Suez avait proposé, en vain, 17 mrd USD pour racheter la société canadienne.






La Compagnie pétrolière Espagnole Repsol

Le pétrole libyen, une manne exploitée en dents de scie

mardi 26 juin 2018

Paris: Les plus abondantes réserves d'Afrique, exploitées en dents de scie: alors que le bras de fer reprend entre autorités politiques rivales pour le contrôle de l'or noir, quelques éléments sur le pétrole libyen.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Repsol

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

lundi 13 août 2018 à 12:57

L'Iran va baisser ses prix du pétrole pour ses clients asiat…

Téhéran: L'Iran va baisser le prix de ses hydrocarbures à destination de ses clients asiatiques en prévision du rétablissement des sanctions américaines...

lundi 13 août 2018 à 12:27

Le pétrole monte un peu avant le rapport de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le rapport mensuel de l'Opep pourrait confirmer les...

lundi 13 août 2018 à 07:39

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, lundi en Asie, le Brent étant notamment lesté par les craintes quant aux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite