Menu
A+ A A-

Le géant pétrolier Saudi Aramco profite du rebond des cours du pétrole

prix du petrole RyadRyad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a profité, comme ses grands concurrents étrangers, du rebond des cours du pétrole à la faveur de l'embellie économique suscitée par une meilleure situation sur le front de la pandémie: son bénéfice net a bondi de 30% au premier trimestre de 2021.
"Le résultat net d'Aramco a atteint 21,7 milliards de dollars (18,1 milliards de francs) au premier trimestre, soit une hausse de 30% par rapport aux 16,7 milliards réalisés au premier trimestre 2020", a précisé le groupe dans un communiqué.

Une performance qui a dépassé les attentes des analystes de RBC Capital Markets, qui tablaient sur un bénéfice net autour de 20 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l'année. Elle illustre la capacité d'Aramco à "optimiser la hausse des prix des produits" pétroliers.

Le géant saoudien a expliqué ce bond par "un marché du pétrole plus solide et par des marges supérieures dans le raffinage et la chimie, éléments qui ont compensé en partie une production inférieure".

Les cours du pétrole ont progressé ces derniers mois grâce à l'allègement des restrictions liées à la pandémie de coronavirus et aux campagnes de vaccination, qui ont entraîné une relance de l'activité et de l'économie dans le monde: le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord a atteint en moyenne 61,1 dollars au cours du trimestre, contre 50,1 dollars un an auparavant et 44,2 dollars au quatrième trimestre de 2020.

Le baril de Brent de la mer du Nord a atteint en moyenne 61,1 dollars au cours du trimestre, contre 50,1 dollars un an auparavant et 44,2 dollars au quatrième trimestre de 2020.

Une situation dont les groupes pétroliers comme ExxonMobil, Chevron, Eni, BP, Shell ou encore Total ont profité au vu de leurs résultats publiés récemment.

"Le contexte de reprise économique mondiale a permis de renforcer les marchés de l'énergie et la flexibilité opérationnelle d'Aramco, son agilité financière et la résilience de nos employés ont contribué à une bonne performance au premier trimestre", a relevé Amin Nasser, PDG d'Aramco, cité dans le communiqué.

"Et la flexibilité opérationnelle d'Aramco, son agilité financière et la résilience de nos employés ont contribué à une bonne performance au premier trimestre", a-t-il souligné.

Et ce n'est pas terminé, à l'en croire: "Etant donné les signes positifs concernant la demande énergétique en 2021, il y a davantage de raisons d'être optimistes sur le fait que des jours meilleurs sont à venir", a commenté M. Nasser.

Il a assuré que malgré la persistance de "vents contraires", le groupe était "bien positionné (...) au moment où les économies commencent à redémarrer".

Bouffée d'oxygène


Cette reprise offre une bouffée d'oxygène à un groupe, vache à lait du royaume -- premier exportateur de brut au monde --, qui n'avait annoncé jusque-là que des baisses de ses performances financières depuis qu'il a commencé à les rendre publiques en 2019. Ce qui provoquait en ricochet des tensions sur les finances de Ryad, encore très dépendant de ses revenus pétroliers.

L'Arabie saoudite cherche à capitaliser sur ses atouts dans le domaine de l'énergie pour générer des fonds, afin de financer ses ambitieux projets de diversification destinés à réduire la dépendance du pays envers les revenus pétroliers.

Le groupe a l'intention de payer un dividende de 18,8 milliards de dollars au titre du premier trimestre 2021, qui s'inscrit dans son objectif de verser quelque 75 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année dans les caisses du gouvernement.

Dans le cadre du programme d'investissements Shareek, le prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS) a indiqué que 24 des plus grandes entreprises saoudiennes, parmi lesquelles Aramco, avaient accepté de baisser leur niveau de dividendes, afin de rediriger cet argent vers l'économie domestique en échange d'incitations financières.

Le plan prévoit 12.000 milliards de riyals (environ 3.200 milliards de dollars) pour le secteur privé d'ici 2030, dont 5.000 milliards de riyals provenant des grandes entreprises saoudiennes.


Aramco a annoncé en avril avoir vendu pour 12,4 milliards de dollars une participation minoritaire dans une entreprise de pipelines à la firme américaine EIG Global Energy Partners.

Par ailleurs, le groupe a cédé en Bourse en décembre 2019 une partie de son capital, récoltant 29,4 milliards de dollars.

Mohammed ben Salmane a annoncé en janvier l'intention de son pays de vendre davantage d'actions Aramco dans les années à venir, l'argent généré devant être transféré au Fonds d'investissement public, principal instrument de la diversification de l'économie.

Le prince héritier Mohammed ben Salmane a indiqué fin avril que Ryad avait entamé des discussions avec une firme étrangère afin de lui vendre 1% du capital d'Aramco.
(c) AFP

Commenter Le géant pétrolier Saudi Aramco profite du rebond des cours du pétrole



    Communauté prix du baril


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 07 février 2023

    BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé …

    Londres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions...

    jeudi 02 février 2023

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mardi 31 janvier 2023

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    vendredi 27 janvier 2023

    Porté par la flambée du brut, Chevron affiche un bénéfice re…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a dégagé 35,5 milliards de dollars de bénéfice net en 2022, plus du double de...

    mardi 17 janvier 2023

    Le bon temps des grands groupes pétroliers se poursuit après…

    Paris: Débordant de liquidités, BP, Chevron, Exxon Mobil, Shell et TotalEnergies ont également offert aux actionnaires des rendements sans précédent par le...

    mardi 01 novembre 2022

    Le résultat trimestriel de BP dopé à son tour par les prix d…

    Londres: Dans la foulée des autres majors pétrolières, la flambée des hydrocarbures a également dopé au troisième trimestre les résultats du géant...

    mardi 01 novembre 2022

    Aramco voit son bénéfice net décoller de 39% au 3e trimestre

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a enregistré une hausse de 39% de son bénéfice net au troisième trimestre de 2022 par...

    vendredi 28 octobre 2022

    Chevron: bénéfice de 11,2 milliards de dollars au 3e trimest…

    New York: Chevron, comme les grandes majors du secteur de l'énergie, profite de l'envolée depuis le début de l'année des prix du...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mercredi 18 janvier 2023

    L'Arabie saoudite vise à devenir l'économie à la croissance …

    Ryad: L'Arabie Saoudite a déclaré qu'elle deviendra l'économie à la croissance la plus rapide en 2023 grâce à son programme ambitieux de...

    vendredi 09 décembre 2022

    La Chine et l'Arabie saoudite affirment l'importance de la s…

    Riyad: La Chine et l'Arabie saoudite ont réaffirmé l'importance de la stabilité du marché pétrolier mondial et le rôle de Riyad dans...

    mercredi 07 décembre 2022

    Arabie saoudite: premier excédent budgétaire en presque 10 a…

    Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé mercredi son premier excédent budgétaire depuis près de dix ans, dépassant ses propres prévisions, dans une année...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 07 février 2023 à 22:25

    Le pétrole grimpe pour la deuxième séance d'affilée

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi pour le deuxième jour d'affilée, en partie à cause de la fermeture...

    mardi 07 février 2023 à 13:50

    BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé …

    Londres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions...

    mardi 07 février 2023 à 11:55

    Le pétrole grimpe encore après le séisme en Turquie

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en réaction à la fermeture d'un important terminal d'exportation turque après les séismes qui ont...

    lundi 06 février 2023 à 21:25

    Le pétrole rebondit avec le séisme en Turquie et de nouvelle…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, soutenus par la crainte de dégâts sur des oléoducs après le séisme...

    lundi 06 février 2023 à 15:00

    ⛽️ Carburants: Légère baisse des prix à la pompe après l'env…

    Paris: Les prix des carburants se sont envolés ces dernières semaines en raison de la fin des ristournes, mais ils sont repartis...

    lundi 06 février 2023 à 13:20

    Le Kurdistan d'Irak suspend "par sécurité" ses exp…

    Erbil: Le Kurdistan d'Irak a annoncé lundi suspendre par mesure de "sécurité" ses exportations pétrolières qui passent par la Turquie et représentent...

    lundi 06 février 2023 à 12:15

    Le pétrole grimpe légèrement après les nouvelles sanctions c…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient lundi après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée, l'entrée en vigueur de nouvelles...

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 6 février 2022 Les cours du pétrole rebondissaient après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    🇷🇺 Entrée en vigueur de l'embargo sur les produits pétroliers russes: quel impact sur les prix en UE ?

    Le lundi 06 février 2023

    Bruxelles: L'Union Européenne (UE) impose un embargo sur les produits pétroliers russes à partir de dimanche. Les prix de ces produits ont été plafonnés en coordination avec le G7.

    Lire la suite