Menu
A+ A A-

Le géant pétrolier Saudi Aramco profite du rebond des cours du pétrole

prix du petrole RyadRyad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a profité, comme ses grands concurrents étrangers, du rebond des cours du pétrole à la faveur de l'embellie économique suscitée par une meilleure situation sur le front de la pandémie: son bénéfice net a bondi de 30% au premier trimestre de 2021.
"Le résultat net d'Aramco a atteint 21,7 milliards de dollars (18,1 milliards de francs) au premier trimestre, soit une hausse de 30% par rapport aux 16,7 milliards réalisés au premier trimestre 2020", a précisé le groupe dans un communiqué.

Une performance qui a dépassé les attentes des analystes de RBC Capital Markets, qui tablaient sur un bénéfice net autour de 20 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l'année. Elle illustre la capacité d'Aramco à "optimiser la hausse des prix des produits" pétroliers.

Le géant saoudien a expliqué ce bond par "un marché du pétrole plus solide et par des marges supérieures dans le raffinage et la chimie, éléments qui ont compensé en partie une production inférieure".

Les cours du pétrole ont progressé ces derniers mois grâce à l'allègement des restrictions liées à la pandémie de coronavirus et aux campagnes de vaccination, qui ont entraîné une relance de l'activité et de l'économie dans le monde: le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord a atteint en moyenne 61,1 dollars au cours du trimestre, contre 50,1 dollars un an auparavant et 44,2 dollars au quatrième trimestre de 2020.

Le baril de Brent de la mer du Nord a atteint en moyenne 61,1 dollars au cours du trimestre, contre 50,1 dollars un an auparavant et 44,2 dollars au quatrième trimestre de 2020.

Une situation dont les groupes pétroliers comme ExxonMobil, Chevron, Eni, BP, Shell ou encore Total ont profité au vu de leurs résultats publiés récemment.

"Le contexte de reprise économique mondiale a permis de renforcer les marchés de l'énergie et la flexibilité opérationnelle d'Aramco, son agilité financière et la résilience de nos employés ont contribué à une bonne performance au premier trimestre", a relevé Amin Nasser, PDG d'Aramco, cité dans le communiqué.

"Et la flexibilité opérationnelle d'Aramco, son agilité financière et la résilience de nos employés ont contribué à une bonne performance au premier trimestre", a-t-il souligné.

Et ce n'est pas terminé, à l'en croire: "Etant donné les signes positifs concernant la demande énergétique en 2021, il y a davantage de raisons d'être optimistes sur le fait que des jours meilleurs sont à venir", a commenté M. Nasser.

Il a assuré que malgré la persistance de "vents contraires", le groupe était "bien positionné (...) au moment où les économies commencent à redémarrer".

Bouffée d'oxygène


Cette reprise offre une bouffée d'oxygène à un groupe, vache à lait du royaume -- premier exportateur de brut au monde --, qui n'avait annoncé jusque-là que des baisses de ses performances financières depuis qu'il a commencé à les rendre publiques en 2019. Ce qui provoquait en ricochet des tensions sur les finances de Ryad, encore très dépendant de ses revenus pétroliers.

L'Arabie saoudite cherche à capitaliser sur ses atouts dans le domaine de l'énergie pour générer des fonds, afin de financer ses ambitieux projets de diversification destinés à réduire la dépendance du pays envers les revenus pétroliers.

Le groupe a l'intention de payer un dividende de 18,8 milliards de dollars au titre du premier trimestre 2021, qui s'inscrit dans son objectif de verser quelque 75 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année dans les caisses du gouvernement.

Dans le cadre du programme d'investissements Shareek, le prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS) a indiqué que 24 des plus grandes entreprises saoudiennes, parmi lesquelles Aramco, avaient accepté de baisser leur niveau de dividendes, afin de rediriger cet argent vers l'économie domestique en échange d'incitations financières.

Le plan prévoit 12.000 milliards de riyals (environ 3.200 milliards de dollars) pour le secteur privé d'ici 2030, dont 5.000 milliards de riyals provenant des grandes entreprises saoudiennes.


Aramco a annoncé en avril avoir vendu pour 12,4 milliards de dollars une participation minoritaire dans une entreprise de pipelines à la firme américaine EIG Global Energy Partners.

Par ailleurs, le groupe a cédé en Bourse en décembre 2019 une partie de son capital, récoltant 29,4 milliards de dollars.

Mohammed ben Salmane a annoncé en janvier l'intention de son pays de vendre davantage d'actions Aramco dans les années à venir, l'argent généré devant être transféré au Fonds d'investissement public, principal instrument de la diversification de l'économie.

Le prince héritier Mohammed ben Salmane a indiqué fin avril que Ryad avait entamé des discussions avec une firme étrangère afin de lui vendre 1% du capital d'Aramco.
(c) AFP

Commenter Le géant pétrolier Saudi Aramco profite du rebond des cours du pétrole


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mercredi 01 décembre 2021

    ExxonMobil veut limiter ses dépenses et doubler les bénéfice…

    New York: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a présenté mercredi un plan d'investissements devant lui permettre de doubler ses bénéfices d'ici 2027...

    mercredi 24 novembre 2021

    Loukoïl: bénéfice net multiplié par quatre au 3e trimestre

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a annoncé mercredi un bénéfice multiplié par près de quatre au troisième trimestre sur...

    mardi 02 novembre 2021

    BP accuse une perte de 2,5 milliards de dollars au 3e trimes…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a annoncé mardi une perte nette de 2,5 milliards de dollars (2,3 milliards de francs) au...

    dimanche 31 octobre 2021

    La hausse des cours du pétrole dope de 158% le bénéfice net …

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a vu son bénéfice net augmenter de 158% au troisième trimestre 2021, notamment grâce au rebond...

    jeudi 28 octobre 2021

    Repsol reste dans le vert au 3ème partiel grâce aux prix éle…

    Madrid: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a dégagé un bénéfice net de près de deux milliard d'euros sur les neuf premiers mois...

    jeudi 21 octobre 2021

    Technip Energies: troisième trimestre en hausse, précise ses…

    Paris: Technip Energies, société d'ingénierie et de services dans l'énergie, a précisé jeudi ses objectifs annuels après une hausse de ses résultats...

    jeudi 07 octobre 2021

    Shell: la tempête Ida pèsera sur les bénéfices

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi que la tempête Ida, qui a frappé fin août la Louisiane...

    vendredi 27 août 2021

    Loukoïl conforté au 2e trimestre par la hausse des prix du p…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole, Loukoïl, a affiché vendredi un solide bénéfice net au deuxième trimestre, soutenu par la hausse...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    samedi 23 octobre 2021

    L'Arabie saoudite vise la neutralité carbone d'ici à 2060

    Ryad: L'Arabie saoudite, premier exportateur de pétrole brut au monde, vise la neutralité carbone d'ici 2060, a annoncé samedi le prince héritier...

    mercredi 13 octobre 2021

    L'Opep revoit en baisse la demande de pétrole pour 2021

    Paris: L'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a revu en baisse son estimation pour 2021 de la demande pétrolière mondiale, qui...

    dimanche 08 août 2021

    Le bénéfice net de Saudi Aramco multiplié par quatre au 2e t…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé dimanche un bond de 288% de son bénéfice net au deuxième trimestre 2021, soit...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 décembre 2021 à 22:02

    le pétrole en ordre dispersé à l'issue d'une semaine très vo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, au lendemain d'un sommet des producteurs de l'Opep+ et...

    vendredi 03 décembre 2021 à 12:02

    Le pétrole poursuit sur sa lancée au lendemain de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse vendredi, au lendemain d'un sommet des producteurs de l'Opep+ qui les a vus reconduire...

    vendredi 03 décembre 2021 à 08:51

    Shell se retire d'un projet pétrolier controversé au large d…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé son retrait d'un projet de champ pétrolier au large des îles Shetland...

    jeudi 02 décembre 2021 à 22:04

    Hypervolatil après la décision de l'Opep+, le pétrole repart…

    Cours de clôture: Les cours du brut ont eu droit à un tour de montagnes russes jeudi: en hausse en amont de...

    jeudi 02 décembre 2021 à 20:06

    L'Opep+ ouvre les vannes malgré Omicron, Washington applaudi…

    New York: Les producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont décidé jeudi d'augmenter leur production en...

    jeudi 02 décembre 2021 à 17:50

    Le pétrole digère la décision de l'Opep+ et repart de l'avan…

    Londres: Les cours du brut avaient le droit à un tour de montagnes russes jeudi : en hausse en amont de la...

    jeudi 02 décembre 2021 à 16:23

    L'Opep+ continue d'ouvrir les vannes malgré la menace Omicro…

    Londres: Les treize producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ ont décidé jeudi...

    jeudi 02 décembre 2021 à 15:38

    Fébrile, le pétrole plonge en pleine réunion de l'Opep+

    Londres: Les cours du brut ont brusquement chuté jeudi dans un marché extrêmement nerveux qui attend la décision des producteurs de l'Organisation...

    jeudi 02 décembre 2021 à 14:58

    Début du sommet Opep+, le cartel tenté de figer sa productio…

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont entamé jeudi leurs discussions pour décider de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite

    📈 En octobre 2021, le prix du pétrole accélère

    Le lundi 22 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2021, le prix du pétrole en euros accélère nettement (+13,8 % après +5,2 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) rebondissent (+3,3 %, après −1,6 %) autant du fait des matières premières alimentaires (+2,5 % après −1,1 %) que des matières premières industrielles (+4,5 % après −2,4 %). Le prix du pétrole accélère En octobre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) est en nette hausse (+12,1 % après +5,1 %), s’établissant en moyenne à 83,5 $. En euros, l'accélération du...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite