Menu
A+ A A-

Le géant pétrolier Saudi Aramco profite du rebond des cours du pétrole

prix du petrole RyadRyad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a profité, comme ses grands concurrents étrangers, du rebond des cours du pétrole à la faveur de l'embellie économique suscitée par une meilleure situation sur le front de la pandémie: son bénéfice net a bondi de 30% au premier trimestre de 2021.
"Le résultat net d'Aramco a atteint 21,7 milliards de dollars (18,1 milliards de francs) au premier trimestre, soit une hausse de 30% par rapport aux 16,7 milliards réalisés au premier trimestre 2020", a précisé le groupe dans un communiqué.

Une performance qui a dépassé les attentes des analystes de RBC Capital Markets, qui tablaient sur un bénéfice net autour de 20 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l'année. Elle illustre la capacité d'Aramco à "optimiser la hausse des prix des produits" pétroliers.

Le géant saoudien a expliqué ce bond par "un marché du pétrole plus solide et par des marges supérieures dans le raffinage et la chimie, éléments qui ont compensé en partie une production inférieure".

Les cours du pétrole ont progressé ces derniers mois grâce à l'allègement des restrictions liées à la pandémie de coronavirus et aux campagnes de vaccination, qui ont entraîné une relance de l'activité et de l'économie dans le monde: le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord a atteint en moyenne 61,1 dollars au cours du trimestre, contre 50,1 dollars un an auparavant et 44,2 dollars au quatrième trimestre de 2020.

Le baril de Brent de la mer du Nord a atteint en moyenne 61,1 dollars au cours du trimestre, contre 50,1 dollars un an auparavant et 44,2 dollars au quatrième trimestre de 2020.

Une situation dont les groupes pétroliers comme ExxonMobil, Chevron, Eni, BP, Shell ou encore Total ont profité au vu de leurs résultats publiés récemment.

"Le contexte de reprise économique mondiale a permis de renforcer les marchés de l'énergie et la flexibilité opérationnelle d'Aramco, son agilité financière et la résilience de nos employés ont contribué à une bonne performance au premier trimestre", a relevé Amin Nasser, PDG d'Aramco, cité dans le communiqué.

"Et la flexibilité opérationnelle d'Aramco, son agilité financière et la résilience de nos employés ont contribué à une bonne performance au premier trimestre", a-t-il souligné.

Et ce n'est pas terminé, à l'en croire: "Etant donné les signes positifs concernant la demande énergétique en 2021, il y a davantage de raisons d'être optimistes sur le fait que des jours meilleurs sont à venir", a commenté M. Nasser.

Il a assuré que malgré la persistance de "vents contraires", le groupe était "bien positionné (...) au moment où les économies commencent à redémarrer".

Bouffée d'oxygène


Cette reprise offre une bouffée d'oxygène à un groupe, vache à lait du royaume -- premier exportateur de brut au monde --, qui n'avait annoncé jusque-là que des baisses de ses performances financières depuis qu'il a commencé à les rendre publiques en 2019. Ce qui provoquait en ricochet des tensions sur les finances de Ryad, encore très dépendant de ses revenus pétroliers.

L'Arabie saoudite cherche à capitaliser sur ses atouts dans le domaine de l'énergie pour générer des fonds, afin de financer ses ambitieux projets de diversification destinés à réduire la dépendance du pays envers les revenus pétroliers.

Le groupe a l'intention de payer un dividende de 18,8 milliards de dollars au titre du premier trimestre 2021, qui s'inscrit dans son objectif de verser quelque 75 milliards de dollars sur l'ensemble de l'année dans les caisses du gouvernement.

Dans le cadre du programme d'investissements Shareek, le prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS) a indiqué que 24 des plus grandes entreprises saoudiennes, parmi lesquelles Aramco, avaient accepté de baisser leur niveau de dividendes, afin de rediriger cet argent vers l'économie domestique en échange d'incitations financières.

Le plan prévoit 12.000 milliards de riyals (environ 3.200 milliards de dollars) pour le secteur privé d'ici 2030, dont 5.000 milliards de riyals provenant des grandes entreprises saoudiennes.


Aramco a annoncé en avril avoir vendu pour 12,4 milliards de dollars une participation minoritaire dans une entreprise de pipelines à la firme américaine EIG Global Energy Partners.

Par ailleurs, le groupe a cédé en Bourse en décembre 2019 une partie de son capital, récoltant 29,4 milliards de dollars.

Mohammed ben Salmane a annoncé en janvier l'intention de son pays de vendre davantage d'actions Aramco dans les années à venir, l'argent généré devant être transféré au Fonds d'investissement public, principal instrument de la diversification de l'économie.

Le prince héritier Mohammed ben Salmane a indiqué fin avril que Ryad avait entamé des discussions avec une firme étrangère afin de lui vendre 1% du capital d'Aramco.
(c) AFP

Commenter Le géant pétrolier Saudi Aramco profite du rebond des cours du pétrole


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    dimanche 08 août 2021

    Le bénéfice net de Saudi Aramco multiplié par quatre au 2e t…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé dimanche un bond de 288% de son bénéfice net au deuxième trimestre 2021, soit...

    mercredi 14 juillet 2021

    Compromis Arabie saoudite / EAU sur l'offre de pétrole

    Dubaï L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis (EAU) sont parvenus à un compromis sur la stratégie de production de l'OPEP+, a-t-on appris...

    jeudi 08 juillet 2021

    La dispute sur le pétrole montre les divergences entre Saoud…

    Dubaï: La querelle entre l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis lors des dernières négociations sur la production de pétrole à l'Opep+...

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    vendredi 27 août 2021

    Loukoïl conforté au 2e trimestre par la hausse des prix du p…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole, Loukoïl, a affiché vendredi un solide bénéfice net au deuxième trimestre, soutenu par la hausse...

    vendredi 13 août 2021

    Rosneft a retrouvé la santé au 2e trimestre

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé vendredi un bénéfice net de 233 milliards de roubles au deuxième trimestre (2,9 milliards...

    dimanche 08 août 2021

    Le bénéfice net de Saudi Aramco multiplié par quatre au 2e t…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé dimanche un bond de 288% de son bénéfice net au deuxième trimestre 2021, soit...

    vendredi 30 juillet 2021

    Chevron, aidé par le rebond de la demande en énergie, gâte s…

    New York: Le groupe américain d'hydrocarbures Chevron a dépassé les attentes au deuxième trimestre, ses activités de production de pétrole et de...

    vendredi 30 juillet 2021

    ExxonMobil dopé par le rebond de la demande en énergie au 2e…

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, portée par le rebond de la demande pour le pétrole, le gaz et ses produits...

    vendredi 30 juillet 2021

    Eni fait mieux qu'attendu et retrouve ses niveaux d'avant la…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé vendredi être revenu dans le vert au second trimestre grâce aux cours élevés...

    jeudi 29 juillet 2021

    Shell engrange à nouveau des bénéfices grâce à la hausse des…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi un bénéfice net de 3,4 milliards de dollars (environ 3,1 milliards...

    mercredi 28 juillet 2021

    Equinor tiré par le rebond du pétrole au 2e trimestre

    Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor a annoncé mercredi un bénéfice de près de 2 milliards de dollars (1,8 milliard de francs)...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 16 septembre 2021 à 21:43

    Le pétrole finit fort, le Golfe du Mexique garde l'attention…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repris, légèrement, en fin de séance jeudi, le marché tablant sur une offre...

    jeudi 16 septembre 2021 à 13:05

    Le pétrole stable, la production américaine inquiète toujour…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient au lendemain de sommets en un mois et demi, alors que des limitations de la...

    mercredi 15 septembre 2021 à 21:22

    Le pétrole poursuit son ascension grâce à des stocks américa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi leur hausse mercredi après l'annonce d'une baisse des stocks américains de brut plus...

    mercredi 15 septembre 2021 à 17:40

    🛢️USA: les stocks de pétrole brut diminuent plus qu'attendu…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont diminué nettement plus qu'attendu la semaine dernière, selon les chiffres du...

    mercredi 15 septembre 2021 à 12:47

    Le pétrole poursuit sa hausse avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole s'inscrivaient en hausse pour la quatrième séance consécutive, à un nouveau plus haut depuis un mois et...

    mardi 14 septembre 2021 à 21:34

    Le pétrole se stabilise au plus haut depuis presque un mois …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont stabilisés mardi à leur plus haut niveau depuis près d'un mois et demi...

    mardi 14 septembre 2021 à 15:19

    Chevron veut tripler ses investissements dans les énergies m…

    New York: Sous la pression d'activistes demandant des actions plus franches contre le changement climatique, Chevron a annoncé mardi vouloir tripler ses...

    mardi 14 septembre 2021 à 14:20

    ⛽️ Les prix des carburants en forte hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France étaient en forte hausse la semaine dernière. Pour sa part, le cours moyen du pétrole Brent...

    mardi 14 septembre 2021 à 11:54

    Le pétrole grimpe, la production américaine menacée par les …

    Londres: Les prix du pétrole montaient mardi à leur plus haut niveau depuis près d'un mois et demi, dopés par les perturbations...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 9 septembre 2021 "Si nous cessons abruptement d'investir dans le secteur des énergies fossiles, alors il y aura une +famine énergétique+ et les prix de l'énergie vont bondir"; "la demande en pétrole et en gaz pourrait bien baisser, mais à court terme nous pourrions voir un scénario à 100 ou 200 dollars le baril", a déclaré le ministre de l'Energie du sultanat d'Oman.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite