Menu
A+ A A-

Le pétrole monte malgré les inquiétudes sur la demande indienne

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse lundi, l'optimisme sur la vigueur de la demande mondiale ayant pris le dessus sur les craintes du marché au sujet de la chute de la consommation en Inde, submergée par la pandémie.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin, dont c'était le premier jour de cotation comme contrat de référence, a terminé à 67,56 dollars, en hausse de 80 cents ou 1,20%.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour juin a pris 91 cents ou 1,42%, à 64,49 dollars.

"Les prix du brut débutent la semaine en hausse après que les contrats de première échéance ont atteint leur plus haut niveau depuis mi-mars la semaine dernière", note Robbie Fraser de Schneider Electric.

"Cela constitue un retournement de situation par rapport aux pertes de la matinée, où la faiblesse de la demande en Inde avait continué d'agir comme un facteur baissier", note l'expert.

Le pays a recensé 370.000 contaminations au coronavirus et 3.400 décès supplémentaires en 24 heures, ce qui porte le bilan total à plus de 219.000 morts.

Cette flambée de cas et de décès pèse lourdement sur la demande en carburant du géant asiatique de plus d'1,3 milliard d'habitants.


Mais le marché de l'or noir reste confiant dans la reprise de la consommation en Chine et aux États-Unis, où la pandémie semble s'essouffler.

Cet optimisme se traduit notamment par la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, réunis au sein de l'OPEP+, de rouvrir progressivement leurs vannes à partir de mai.

Les 23 membres de l'alliance se sont en effet accordés pour augmenter chaque mois leur production pétrolière qu'ils réduisent volontairement depuis le début de la pandémie afin de maintenir les cours à flot.

Les acteurs du marché continueront en outre de suivre cette semaine les négociations à Vienne pour tenter de sauver l'accord sur le nucléaire iranien.

Cet accord est moribond depuis le retrait des États-Unis de Donald Trump en 2018 et le retour dans la foulée des sanctions de Washington à l'encontre de Téhéran.

Selon M. Fraser, l'Iran, membre de l'OPEP mais qui bénéficiait d'une exemption pour les quotas de production, "n'a pas de chemin clair pour contourner les sanctions américaines, du moins à court terme".

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte malgré les inquiétudes sur la demande indienne



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 18 avril 2024 à 11:57

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite