Menu
A+ A A-

Nigeria: Fin de la grève de la compagnie nationale de pétrole

prix du petrole lagosLagos: Les syndicats de la compagnie nationale de pétrole NNPC ont mis fin jeudi à une grève de 24 heures après avoir reçu l'assurance que le plan de restructuration en cours ne serait pas assorti de licenciements.
La grève a été lancée par l'Association nigériane du pétrole et gaz naturel (Pengassan) et l'Union nationale des travailleurs du gaz et pétrole (Nupeng) mercredi, au moment où une pénurie de carburant avait fait flamber les prix dans le pays.

Les deux syndicats souhaitaient protester contre la décision unilatérale du ministre du pétrole, (Emmanuel) Ibe Kachukwu, de scinder la NNPC.

M. Kachukwu, également à la tête de la NNPC, a annoncé la semaine dernière un plan de fractionnement de cette société en 30 compagnies indépendantes afin de regagner le chemin de la rentabilité.

Rassurés par M. Kachukwu, qui leur a promis qu'il n'y aurait pas de licenciements, les syndicats ont mis fin à la grève.

Le mouvement social, qui a eu un impact sur le transport de carburants depuis les dépôts de la NNPC, n'a fait qu'empirer la pénurie d'essence sur l'ensemble du territoire, qui a créé d'interminables queues devant les stations service à Lagos, la plus grande ville du pays.

La grève a pris fin aux alentours de 5h (4h GMT) ce matin, au terme d'une nuit de rencontre avec les responsables des syndicats, a déclaré Ohi Alegbe, le porte-parole de la NNPC.

Le ministre a clarifié la position du gouvernement sur la réorganisation en cours à la NNPC. Au final, les syndicats ont été satisfaits, a-t-il poursuivi.

Les activités ont donc pu reprendre complètement dans les différents dépôts de carburant et les longues files vont bientôt disparaîte, a ajouté M. Alegbe.

Mais selon Tokunbo Korodo, un responsable de la NUPENG, les pénuries de carburant vont continuer, à cause du manque de devises étrangères au Nigeria.

Bien que premier producteur africain de pétrole, le Nigeria dépend d'importations de produits pétroliers par manque de capacité domestique de raffinage. Le gouvernement travaille à améliorer les capacités des raffineries publiques et subventionne les prix à la pompe.

Avec une production de l'ordre de deux millions de barils/jour, le pétrole compte pour environ 70% des revenus de l'Etat et 90% des réserves de devises étrangères du pays.

(c) AFP

Commenter Nigeria: Fin de la grève de la compagnie nationale de pétrole


    Le pétrole au Nigéria

    - Toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

    lundi 03 décembre 2018

    Nigeria/corruption: demande de mandat d'arrêt contre une ex-…

    Abuja: L'agence anti-corruption du Nigeria va lancer un mandat d'arrêt contre l'ex-ministre du Pétrole Diezani Alison-Madueke, actuellement poursuivie au Royaume-Uni, afin qu'elle...

    lundi 12 novembre 2018

    Nigeria: l'agence anti-corruption veut extrader une ex-minis…

    Abuja: Le patron de l'agence anti-corruption du Nigeria a annoncé lundi son intention de faire extrader l'ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente...

    mardi 06 novembre 2018

    Pétrole: le Sénat nigérian intensifie son enquête pour corru…

    Abuja: Le Sénat nigérian a annoncé mardi qu'il mettait en place une commission pour enquêter sur des soupçons de corruption à l'encontre...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 11 décembre 2018 à 13:08

    Le pétrole remonte mais demeure sous pression

    Londres: Les prix du pétrole augmentaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leur niveau de la semaine dernière...

    mardi 11 décembre 2018 à 03:50

    Le pétrole remonte en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole montaient légèrement en Asie mardi mais l'élan consécutif à l'accord Opep de réduction de la production d'or...

    lundi 10 décembre 2018 à 22:13

    Le prix du pétrole baisse en raison de doutes sur l'offre et…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont retombés lundi alors que l'efficacité d'un accord de réduction de la production signé par...

    lundi 10 décembre 2018 à 20:58

    Rencontre américano-saoudienne après une réunion de l'Opep

    Ryad: Les ministres saoudien et américains de l'Energie ont discuté lundi en Arabie saoudite de l'état du marché pétrolier, après la décision...

    lundi 10 décembre 2018 à 16:54

    Le Sénat revient sur l'exclusion de l'huile de palme des bio…

    Paris: Le Sénat est revenu lundi sur l'exclusion de l'huile de palme de la liste des biocarburants, mesure adoptée par l'Assemblée nationale...

    lundi 10 décembre 2018 à 16:18

    Le prix du pétrole baisse en raison de doutes sur l'offre

    Londres: Les cours du pétrole retombaient lundi en cours d'échanges européens, tandis que l'impact de l'accord de vendredi entre l'Opep et ses...

    lundi 10 décembre 2018 à 12:40

    Blocage d'un des plus grands sites pétroliers en Libye

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé lundi le blocage par un groupe armé de l'un des plus grands...

    lundi 10 décembre 2018 à 12:08

    Le pétrole efface une partie de ses gains de vendredi

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens, après avoir été dopés vendredi par un accord entre l'Opep et...

    lundi 10 décembre 2018 à 04:37

    Le pétrole se stabilise en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole commençaient à se stabiliser lundi en Asie après un net rebond consécutif à l'accord de réduction de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite