Menu
A+ A A-

Les importations canadiennes de brut 2021 ont chuté à leur plus bas niveau depuis 1988

Pétrole au canadaMontreal.: Les importations de pétrole brut au Canada en 2021 ont chuté à leur plus bas niveau en plus de trois décennies, car l'offre nationale provenant des pipelines a augmenté tandis qu'une importante raffinerie à Terre-Neuve est restée inactive, a déclaré mercredi le régulateur de l'énergie du Canada.
Les importations ont diminué de près de 20 % en 2021, passant de 579 000 barils par jour (bpj) en 2020 à 473 000 bpj, selon une analyse du CER.

Divers facteurs ont contribué à cette baisse, notamment les pipelines qui acheminent davantage de brut national vers l'Ontario/le Québec et la raffinerie Come-by-Chance de 135 000 bpj, appartenant à Cresta Fund Management et située à Terre-Neuve, qui est restée à l'arrêt, a indiqué l'organisme de réglementation.

Le coût total du pétrole brut importé s'est élevé à 14,7 milliards de dollars en 2021, soit une augmentation de 30 % par rapport à 2020 (11,3 milliards de dollars), suite à la reprise des prix mondiaux du brut en 2021 après la pandémie de COVID-19, selon l'analyse du CER.

Le Canada est le quatrième plus grand producteur de brut au monde et exporte environ 3,7 millions de bpj, mais la grande majorité de sa production provient de la province occidentale de l'Alberta.

Le pourcentage de barils importés des États-Unis est passé de 75 % en 2020 à 66 % en 2021. L'Arabie saoudite en fournit 15 %, tandis que le Nigeria en fournit 13 %.

Les importations en provenance du Nigéria ont augmenté de près de 40000 bpj en 2021, soit la plus forte variation d'une année sur l'autre pour les importations en provenance de n'importe quel pays.

Il n'y a pas eu d'importations en provenance de Russie pour 2021 ou 2020, ajoute l'analyse.

Bien que le Canada produise plus de brut que ses raffineries n'en ont besoin pour produire des produits pétroliers raffinés (PPR), les provinces de l'Ouest du Canada importent toujours du pétrole brut, car elles sont situées loin des principales sources de production, selon le CER.


Les importations de PPR ont augmenté de 7 %, passant de 422 000 bpj en 2020 à 450 000 bpj en 2021, l'Alberta important près de la moitié du total des PPR importés par le Canada. Les États-Unis en ont fourni le plus (76 %), suivis des Pays-Bas (8 %).

(1 $ = 1,25 dollar canadien)

Commenter Les importations canadiennes de brut 2021 ont chuté à leur plus bas niveau depuis 1988


    Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

    TransCanada relance Keystone

    mercredi 20 février 2019

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut dans le Missouri au début du mois, a rapporté Reuters, citant le porte-parole de TransCanada, Terry Cunha.

    Le pétrole au Canada / Québec

    jeudi 24 mars 2022

    Le Canada va augmenter ses exportations de pétrole

    Ottawa: Le Canada, quatrième producteur mondial de pétrole, a annoncé jeudi une augmentation d'environ 5% de ses exportations de pétrole pour répondre...

    samedi 25 septembre 2021

    La Caisse de dépôt et placement du Québec se retire de la pr…

    Montréal: La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), deuxième plus important fonds de pension canadien, va retirer ses investissements dans...

    -Toutes les nouvelles du pétrole au Canada
    -Toutes les nouvelles du pétrole au Québec

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 24 mai 2022 à 18:10

    Le sommet de l'UE ne trouvera probablement pas de solution à…

    Davos: Les dirigeants de l'Union européenne ont peu de chances de parvenir à un accord sur un embargo pétrolier contre la Russie...

    mardi 24 mai 2022 à 11:29

    Le pétrole rattrapé par les craintes quant à la croissance m…

    Londres: Les prix du pétrole se repliaient légèrement mardi, les craintes quant à la croissance mondiale et les difficultés de l'Union européenne...

    lundi 23 mai 2022 à 21:53

    Le pétrole en très modeste hausse avec les premiers assoupli…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en très modeste hausse lundi, légèrement soutenu par des adoucissements de restrictions sanitaires...

    lundi 23 mai 2022 à 13:50

    La Hongrie exige des investissements dans l'énergie avant de…

    Budapest: Lundi, la Hongrie a maintenu ses exigences en matière d'investissements dans le secteur de l'énergie avant d'accepter un embargo sur le...

    lundi 23 mai 2022 à 13:00

    ⛽️ Prix des carburants: L'essence augmente, le diesel baisse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français ont continué d'augmenter la semaine passée, sauf pour le gasoil et le GPL. Pour sa part, la...

    lundi 23 mai 2022 à 11:19

    Le pétrole en timide hausse avec les premiers déverrouillage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse lundi, soutenus par les adoucissements des restrictions sanitaires en Chine, rassurant sur la...

    lundi 23 mai 2022 à 11:18

    L'AIE met en garde contre une crise énergétique qui accentue…

    Paris: La crise de la sécurité énergétique depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie ne doit pas conduire à une dépendance accrue...

    vendredi 20 mai 2022 à 22:27

    Le pétrole finit la semaine en hausse, tensions sur l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la semaine sur une petite hausse, tirés par les craintes sur l'offre et...

    vendredi 20 mai 2022 à 14:12

    L'ex-chancelier Gerhard Schröder quitte le conseil d'adminis…

    Moscou: La compagnie pétrolière publique russe Rosneft a annoncé vendredi que l'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder et l'homme d'affaires allemand Matthias Warnig l'avaient...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite