Menu
A+ A A-

Les importations canadiennes de brut 2021 ont chuté à leur plus bas niveau depuis 1988

Pétrole au canadaMontreal.: Les importations de pétrole brut au Canada en 2021 ont chuté à leur plus bas niveau en plus de trois décennies, car l'offre nationale provenant des pipelines a augmenté tandis qu'une importante raffinerie à Terre-Neuve est restée inactive, a déclaré mercredi le régulateur de l'énergie du Canada.
Les importations ont diminué de près de 20 % en 2021, passant de 579 000 barils par jour (bpj) en 2020 à 473 000 bpj, selon une analyse du CER.

Divers facteurs ont contribué à cette baisse, notamment les pipelines qui acheminent davantage de brut national vers l'Ontario/le Québec et la raffinerie Come-by-Chance de 135 000 bpj, appartenant à Cresta Fund Management et située à Terre-Neuve, qui est restée à l'arrêt, a indiqué l'organisme de réglementation.

Le coût total du pétrole brut importé s'est élevé à 14,7 milliards de dollars en 2021, soit une augmentation de 30 % par rapport à 2020 (11,3 milliards de dollars), suite à la reprise des prix mondiaux du brut en 2021 après la pandémie de COVID-19, selon l'analyse du CER.

Le Canada est le quatrième plus grand producteur de brut au monde et exporte environ 3,7 millions de bpj, mais la grande majorité de sa production provient de la province occidentale de l'Alberta.

Le pourcentage de barils importés des États-Unis est passé de 75 % en 2020 à 66 % en 2021. L'Arabie saoudite en fournit 15 %, tandis que le Nigeria en fournit 13 %.

Les importations en provenance du Nigéria ont augmenté de près de 40000 bpj en 2021, soit la plus forte variation d'une année sur l'autre pour les importations en provenance de n'importe quel pays.

Il n'y a pas eu d'importations en provenance de Russie pour 2021 ou 2020, ajoute l'analyse.

Bien que le Canada produise plus de brut que ses raffineries n'en ont besoin pour produire des produits pétroliers raffinés (PPR), les provinces de l'Ouest du Canada importent toujours du pétrole brut, car elles sont situées loin des principales sources de production, selon le CER.


Les importations de PPR ont augmenté de 7 %, passant de 422 000 bpj en 2020 à 450 000 bpj en 2021, l'Alberta important près de la moitié du total des PPR importés par le Canada. Les États-Unis en ont fourni le plus (76 %), suivis des Pays-Bas (8 %).

(1 $ = 1,25 dollar canadien)

Commenter Les importations canadiennes de brut 2021 ont chuté à leur plus bas niveau depuis 1988


    Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

    TransCanada relance Keystone

    mercredi 20 février 2019

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut dans le Missouri au début du mois, a rapporté Reuters, citant le porte-parole de TransCanada, Terry Cunha.

    Le pétrole au Canada / Québec

    jeudi 24 mars 2022

    Le Canada va augmenter ses exportations de pétrole

    Ottawa: Le Canada, quatrième producteur mondial de pétrole, a annoncé jeudi une augmentation d'environ 5% de ses exportations de pétrole pour répondre...

    samedi 25 septembre 2021

    La Caisse de dépôt et placement du Québec se retire de la pr…

    Montréal: La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), deuxième plus important fonds de pension canadien, va retirer ses investissements dans...

    -Toutes les nouvelles du pétrole au Canada
    -Toutes les nouvelles du pétrole au Québec

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    jeudi 02 février 2023 à 21:40

    Le pétrole reste en baisse, toujours inquiet pour la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli jeudi, dans un marché préoccupé par l'inertie de la demande, aux...

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mercredi 01 février 2023 à 22:00

    Trop de stocks, pas assez de raffinage, le pétrole fléchit n…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, déprimés par un rapport hebdomadaire qui a mis en...

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite