Menu
A+ A A-

TransCanada relance Keystone

prix du petrole canadaOléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut dans le Missouri au début du mois, a rapporté Reuters, citant le porte-parole de TransCanada, Terry Cunha.
Le pipeline Keystone transporte environ 600 000 barils / jour de pétrole brut de l'Alberta à l'Illinois et la fermeture a ramené le débit à 590 000 barils / j.

Cette fuite renforcera probablement l’opposition aux nouveaux projets d'oléoduc des deux côtés de la frontière, d’autant plus qu’un rapport Reuters a révélé il ya quelques années que l'oléoduc Keystone avait fui plus souvent et que des quantités supérieures à celles calculées par TransCanada dans son évaluation des risques aux autorités de réglementation américaines avant l’ouverture du pipeline il y a neuf ans.

Au cours des sept années écoulées entre 2010 et 2017, lorsque le rapport a été publié, le réseau Keystone, de l’Alberta au Texas, avait connu trois fuites majeures, dont la plus importante était celle de 5 000 barils qui s’était produite dans le Dakota du Sud à la fin du mois de novembre 2017, et deux sur environ 400 barils chacun dans le Dakota du Nord en 2011 et le Dakota du Sud en 2016.

Le pipeline controversé Keystone XL devait étendre le réseau Keystone initial, mais il semble que son avenir ait été remis en question: plus tôt ce mois-ci, le juge Brian Morris avait interdit à la société d’effectuer des travaux de construction préliminaires même si d'autres activités telles que la préparation de parcs de stockage et la livraison de pipelines. Il ne peut toutefois pas se préparer à la construction de camps de construction alors que se poursuivent les poursuites intentées par des tribus amérindiennes et des environnementalistes contre la société.

L'oléoduc de 830 000 barils par jour reliera les sables bitumineux albertains au Montana et au Dakota du Sud et aboutira au Nebraska, où il sera raccordé au réseau d'oléoduc existant jusqu'à la côte du golfe du Mexique, à condition que le tribunal approuve la nouvelle évaluation d'impact environnemental ordonnée par le Département d'Etat.

(c) Oil price / prixdubaril

Commenter TransCanada relance Keystone


    Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

    Pétrole: hausse de 41% du bénéfice net de Suncor au 3T

    jeudi 01 novembre 2018

    Montréal: Suncor, premier groupe pétrolier canadien, a dégagé un bénéfice net en hausse de 41% au troisième trimestre, par rapport à la même période il y a un an, porté par une "production record" de sables bitumineux.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 19 septembre 2019 à 21:40

    Le pétrole soutenu par les doutes sur le retour à la normale…

    Cours de clôture: Les prix du baril de brut ont terminé en légère hausse jeudi, soutenus par les doutes sur la capacité...

    jeudi 19 septembre 2019 à 13:10

    Le pétrole monte fortement, soutenu par l'évolution de la si…

    Londres: Les prix du pétrole montaient fortement jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par l'information selon laquelle l'Arabie saoudite cherchait à acheter...

    jeudi 19 septembre 2019 à 10:46

    Le pétrole monte, soutenu par les tensions au Moyen-Orient

    Londres: Les prix du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par les risques toujours présents au Moyen-Orient après l'attaque de...

    mercredi 18 septembre 2019 à 21:31

    Le pétrole recule face à un apparent apaisement de la situat…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse mercredi alors que l'Arabie saoudite a assuré d'un retour à la...

    mercredi 18 septembre 2019 à 19:52

    USA: les stocks de pétrole brut augmentent pour la 1e fois e…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence...

    mercredi 18 septembre 2019 à 17:54

    L'attaque d'Aramco « indéniablement commanditée par l'Iran »…

    Dubaï: Le ministère saoudien de la Défense a présenté mercredi des débris de drones et de missiles utilisés selon lui lors de...

    mercredi 18 septembre 2019 à 12:56

    Le pétrole baisse mais reste soutenu par le risque élevé en …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, alors que les investisseurs suivent de près l'évolution de l'approvisionnement...

    mercredi 18 septembre 2019 à 10:39

    Loukoïl met en garde contre l'achat de pétrole... sur Instag…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Loukoïl a mis en garde ses clients contre de fausses offres d'achat de pétrole diffusées sur le...

    mardi 17 septembre 2019 à 21:46

    Suspendu à la production saoudienne, le pétrole se replie ap…

    Cours de clôture: Le prix du brut new-yorkais, qui avait flambé lundi après les attaques contre des infrastructures pétrolières en Arabie saoudite...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Dimanche 15 septembre 2019 Selon le ministre de l'Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite