Menu
A+ A A-

L'ATE favorable à une taxe CO2 sur les carburants fossiles

prix du petrole Berne (awp/ats)Berne: L'Association transports et environnement (ATE) a présenté mardi un éventail de mesures pour aboutir à un trafic routier sans énergie fossile.
La taxe CO2 en fait partie: elle pourrait faire baisser la consommation de carburants fossiles et doit être entièrement redistribuée à la population et aux entreprises, estime l'Association transports et environnement.

Pour atteindre l'objectif du Conseil fédéral, soit zéro émission nette d'ici 2050, il faut une sortie complète, ou un très fort recul des énergies fossiles dans les transports, rappelle l'ATE dans sa documentation. Les transports sont responsables de près d'un tiers des émissions totales de gaz à effet de serre dans ce pays.

Si la taxe CO2 est une mesure controversée, elle est efficace et socialement acceptable, estime l'association. Réduire la demande d'énergies fossiles et améliorer les technologies sont les deux volets permettant de mettre fin à la consommation des carburants fossiles dans le trafic routier. L'association s'est basée sur l'étude du bureau Infras qu'elle a mandaté.

Interdiction des véhicules à combustion

Parmi les autres mesures proposées mardi dans son "Masterplan pour un trafic sans énergie fossile", on peut également relever l'interdiction dès 2030 de l'homologation des véhicules à moteur à combustion neufs pour les voitures de tourisme. La part des véhicules à combustion dans le parc serait de 17% en 2050 selon Infras.

Selon les scénarios du bureau d'études, il est possible de parvenir à un transport routier et ferroviaire sans fossile en Suisse d'ici 2050. Cet objectif nécessite des efforts technologiques supplémentaires dans le développement de véhicules sans énergies fossiles et des mesures globales pour influencer la demande de transport.

Il faudrait notamment transférer la mobilité motorisée vers la marche, le vélo et les transports publics. Les mesures devraient être prises et mises en œuvre très rapidement, préviennent les auteurs du rapport.

Il est techniquement possible d'atteindre l'objectif de zéro combustible fossile dans les transports d'ici 2040, mais cela nécessiterait des efforts supplémentaires importants et rapides. Il est par exemple question d'une augmentation massive du prix des combustibles fossiles ou d'une interdiction de leur utilisation. En parallèle, l'électricité et les autres sources d'énergie basées sur l'électricité devraient être mises à disposition en grande quantité.

Selon le rapport, il est pratiquement impossible de parvenir à un système de transport exempt de combustibles fossiles d'ici à 2030. En très peu de temps, le changement technologique devrait être mis en œuvre à la vitesse maximale.


L'objectif ne peut être atteint d'ici 2030

Selon ce scénario, la demande de transports publics, le trafic piéton et cycliste devrait être multiplié par deux en dix ans pour remplacer la part restante du trafic individuel motorisé à carburant fossile.

L'étude indique que cette capacité, en particulier dans le domaine des transports publics, ne peut être assurée dans ce court laps de temps. Il n'est pas non plus possible qu'il y ait suffisamment de véhicules à propulsion électrique sur le marché d'ici 2030.

(c) AFP

Commenter L'ATE favorable à une taxe CO2 sur les carburants fossiles


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 01 octobre 2022 à 13:11

    L'Opep+ se réunit à Vienne pour la première fois depuis mars…

    Vienne: L'Opep+ se réunira mercredi physiquement à Vienne, siège du cartel des producteurs de pétrole, "pour la première fois depuis mars 2020...

    vendredi 30 septembre 2022 à 21:20

    Le pétrole en baisse, la possible baisse de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, le marché étant toujours préoccupé par l'affaiblissement de la demande et dans un...

    vendredi 30 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se redresse, le marché s'attend à une baisse de p…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays...

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite