Menu
A+ A A-

Rosneft et Transneft se renvoient la balle du pétrole frelaté

prix du petrole MoscouMoscou: Les tensions entre le groupe Rosneft, premier exportateur de pétrole russe, et Transneft, qui détient le monopole des oléoducs en Russie, sont encore montées d'un cran mardi au sujet de la pollution qui a touché l'oléoduc Droujba, perturbant les livraisons vers l'Europe.
La découverte de pétrole russe de mauvaise qualité, car contaminé par des chlorures, avait entraîné en avril l'interruption des approvisionnements par l'oléoduc Droujba ("Amitié" en russe), l'un des plus longs du monde, vers un certain nombre de pays dont l'Allemagne, la Slovaquie et la Pologne.

Depuis des mois, les deux groupes publics s'écharpent sur cette pollution qui a provoqué une baisse des exportations russes de pétrole et a affecté les résultats de Rosneft au deuxième trimestre.

Au point que le Kremlin a réagi mardi en affirmant qu'il ne se mêlerait pas à cette querelle: "cela ne relève pas de nos prérogatives", a déclaré le porte-parole Dmitri Peskov à l'agence russe Ria-Novosti.

Mardi, Rosneft a en effet publié un communiqué exigeant des "excuses" de Transneft à l'égard de l'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder, président du conseil d'administration du groupe exportateur de pétrole.

En août, M. Schröder avait adressé une lettre au Premier ministre russe Dmitri Medvedev proposant une surveillance internationale quotidienne de la qualité du pétrole transitant par les des oléoducs de Transneft afin de "restaurer l'image de la Russie en tant que fournisseur fiable de pétrole de haute qualité", selon le quotidien économique russe Vedomosti.

Transneft a répondu en déclarant ne pouvoir accepter une telle proposition que si les compagnies pétrolières utilisant ses oléoducs finançaient elles-mêmes ces inspections. Des propos qualifiés de "diffamation publique" par Rosneft.

Environ trois de millions de tonnes de pétrole ont été contaminées depuis le début de cette crise, a indiqué le vice-président de Transneft Sergueï Andronov d'après des propos rapportés par Vedomosti. Selon le groupe bélarusse Gomel Transneft Droujba, il s'agirait plutôt de cinq millions de tonnes.

Le patron de Transneft Nikolaï Tokarev avait affirmé fin avril au président russe Vladimir Poutine que la contamination aurait eu lieu au sein d'un groupe privé chargé de recueillir du pétrole auprès de petits producteurs dans la région de Samara et de l'acheminer vers les oléoducs.

(c) AwP

Commenter Rosneft et Transneft se renvoient la balle du pétrole frelaté


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    samedi 26 septembre 2020

    La Russie voit sa production pétrolière progresser après 202…

    Paris: La Russie s'attend à ce que sa production de pétrole augmente une fois que l'accord de l'Opep et ses alliés ("Opep+")...

    jeudi 27 août 2020

    Loukoïl: résultats trimestriels plombés par le virus et la c…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a publié jeudi des pertes nettes et un chiffre d'affaires divisé par deux au...

    mercredi 19 août 2020

    Opep+: Russie et Arabie insistent sur un strict respect des …

    Londres: Les ministres saoudien et russe du pétrole ont insisté mercredi à l'orée de la réunion mensuelle de suivi de l'Opep+ sur...

    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Un ancien patron de Rosneft traîne Rothschild en justice

    lundi 19 octobre 2020

    Genève : Sergei Bogdanchikov, qui a dirigé la société d'Etat russe Rosneft jusqu'en 2010, a saisi la Cour suprême de New York contre la filiale luxembourgeoise d'Edmond de Rothschild. Le plaignant reproche au groupe bancaire d'avoir utilisé "son rayonnement et...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 22 octobre 2020 à 22:27

    Le pétrole récupère du terrain au lendemain d'une forte chut…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont remontés jeudi au lendemain d'une forte chute la veille, soutenus par l'espoir d'un plan...

    jeudi 22 octobre 2020 à 15:34

    ExxonMobil prépare des suppressions de poste en Amérique du …

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, après avoir déjà réduit ses effectifs en Europe et en Australie, va "très bientôt" annoncer...

    jeudi 22 octobre 2020 à 12:39

    Le pétrole récupère au lendemain d'une forte chute

    Londres: Les cours du pétrole se maintenaient au-dessus de leur clôture en forte chute de la veille, jeudi en début de séance...

    mercredi 21 octobre 2020 à 22:29

    Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement baissé mercredi après la publication d'un rapport américain montrant une augmentation des stocks...

    mercredi 21 octobre 2020 à 17:58

    Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient encore davantage mercredi après la publication de l'état des stocks commerciaux aux Etats-Unis par l'EIA montrant...

    mercredi 21 octobre 2020 à 17:44

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux d'essence montent

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont reculé la semaine dernière aux Etats-Unis, tandis que les stocks d'essence ont gonflé...

    mardi 20 octobre 2020 à 21:34

    Le pétrole monte grâce à l'optimisme sur le plan de relance …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mardi, après trois séances dans le rouge, dans l'espoir d'avancées majeures sur un...

    mardi 20 octobre 2020 à 11:58

    Le pétrole stable, peu emballé par les conclusions de la réu…

    Londres: Les cours du pétrole étaient proches de l'équilibre mardi, après trois séances dans le rouge, la réunion mensuelle de l'Opep+ de...

    lundi 19 octobre 2020 à 21:42

    Le pétrole en légère baisse après une réunion de l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu baissé lundi à l'issue d'une réunion mensuelle des ministres de l'Organisation des...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite