Menu
A+ A A-

Norvège: Le secteur pétrolier vise +17% d'investissements en 2019

prix du petroleOslo: Les compagnies pétrolières et gazières opérant en Norvège ont relevé leurs prévisions d'investissement en 2019 et 2020, ayant prévu de développer davantage de gisements, montre une enquête publiée mardi par le bureau national des statistiques (SSB).
Cette nouvelle prévision a poussé la couronne à un pic de près de quatre semaines face à l'euro et renforce les anticipations de nouveau relèvement des taux de la part de la banque centrale norvégienne, soulignent des économistes.

Les prévisions d'investissements sont désormais à un pic de quatre ans à 183,7 milliards de couronnes norvégiennes (18,89 milliards d'euros) pour 2019, contre 172,7 milliards en février, selon le SSB, qui collecte les données des sociétés pétrolières.

"Les dernières estimations d'investissements des compagnies pétrolière suggèrent une augmentation de 17% par rapport au chiffre correspondant de 2018", dit l'agence dans un communiqué. "Cette croissance est beaucoup plus forte qu'indiqué dans la précédente enquête qui montrait une hausse de 7,9%."

La banque centrale norvégienne a déclaré en mars qu'elle s'attendait à ce que l'investissement dans le secteur pétrolier, le plus important du pays, augmente de 12,5% en 2019.

"C'est clairement nettement plus fort que ce qui est anticipé par Norges Bank, et plus que nos prévisions", dit l'économiste de Nordea Markets, Lars Mouland.

Tandis que Nordea prévoit toujours deux nouvelles hausses de taux de la banque centrale cette année, en juin et septembre, les dernières données pourraient éventuellement déclencher une troisième hausse plus tard dans l'année, a-t-il ajouté.

En 2020, les investissements sont anticipés à 172,4 milliards de couronnes, un chiffre supérieur aux 158,5 milliards prévus il y a trois mois et susceptible d'être revu en hausse dans les mois à venir, a déclaré le SSB.

Après avoir diminué d'un tiers entre 2014 et 2017, les investissements pétroliers et gaziers de la Norvège ont augmenté de 2% en 2018 pour atteindre 151,8 milliards de couronnes, l'activité ayant été soutenue par la hausse des prix du brut.

La couronne s'échange autour de 9,7225 pour un euro vers 11h25 GMT, contre 9,7334 juste avant les chiffres.

(c) Reuters

Commenter Norvège: Le secteur pétrolier vise +17% d'investissements en 2019


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    jeudi 26 septembre 2019

    L'Italien Eni acquiert les actifs norvégiens d'ExxonMobil

    Rome: Le géant italien de l'énergie Eni a annoncé jeudi l'acquisition, via sa filiale Vår Energi, des actifs norvégiens de l'Américain ExxonMobil...

    jeudi 05 septembre 2019

    Exxon Mobil vend ses actifs en Norvège pour $4 milliards

    Londres: Exxon Mobil a conclu la vente de ses activités pétrolières et gazières en Norvège pour un montant susceptible d'atteindre quatre milliards...

    vendredi 16 août 2019

    Norvège: la production de pétrole rebondit en juillet par ra…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a nettement augmenté (+37%) en juillet par rapport à...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 28 février 2020 à 21:28

    Le pétrole new-yorkais encaisse sa plus lourde perte depuis …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, touchés de plein fouet par une certaine panique face à la propagation du coronavirus, ont...

    vendredi 28 février 2020 à 18:07

    Le pétrole poursuit sa chute en fin de semaine

    Londres: Les cours du pétrole continuaient vendredi leur chute après l'ouverture des marchés boursiers américains, sous la pression de la propagation de...

    vendredi 28 février 2020 à 12:02

    Les cours du pétrole continuent de s'effondrer face au Coron…

    Londres: Les cours du pétrole continuaient de chuter vendredi devant la propagation de l'épidémie virale hors de Chine et ses conséquences potentielles...

    vendredi 28 février 2020 à 08:56

    Eni a sauvé les meubles en 2019, malgré un 4e trimestre diff…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni, pénalisé par la baisse des prix du pétrole brut et du gaz, a vu son...

    vendredi 28 février 2020 à 08:01

    Eni prévoit d'accélérer la cadence jusqu'en 2025, avant de p…

    Milan: Le groupe pétrolier et gazier italien Eni a indiqué vendredi prévoir une hausse annuelle moyenne de sa production de 3,5% jusqu'en...

    jeudi 27 février 2020 à 21:36

    La compagnie pétrolière Pemex annonce une perte de 18,3 mill…

    Mexico: La compagnie pétrolière mexicaine Pemex, plus grande entreprise publique du pays, a annoncé jeudi une perte de 18,3 milliards de dollars...

    jeudi 27 février 2020 à 21:19

    Le pétrole, lesté par le coronavirus, poursuit sa chute libr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur plongeon jeudi face à la propagation de l'épidémie de nouveau coronavirus, tombant...

    jeudi 27 février 2020 à 13:09

    Les cours du pétrole toujours pénalisés par le coronavirus

    Londres: Les prix du pétrole amorçaient jeudi leur cinquième séance de baisse consécutive, sous l'effet de la propagation de l'épidémie de coronavirus...

    mercredi 26 février 2020 à 21:42

    Face au coronavirus, le pétrole au plus bas depuis un an à N…

    Cours de clôture: Le pétrole a poursuivi sa chute mercredi matin, le baril américain de WTI tombant à un niveau plus vu...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 28 février 2020 Les prix du pétrole ont chuté pour une sixième journée consécutive et étaient en voie de connaître leur plus forte baisse hebdomadaire depuis plus de quatre ans alors que l’épidémie de coronavirus continue de faire des ravages sur les marchés mondiaux des actions et du pétrole.

    À 16h50, le cours du brut WTI plongeait de 5,92 % à 44.30 $ et le pétrole Brent baissait de 4,58 % à 49.36 $, après être brièvement tombé sous les 50 dollars plus tôt dans la journée.

    En janvier 2020, le prix du pétrole décroît

    Le mercredi 26 février 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2020, le prix du pétrole  en euros se replie de −5,1 % après +5,6 %, et de −5,3 % en dollars.Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+0,7 % après +2,5 %) sous l’effet des prix des matières premières industrielles qui décélèrent (+1,5 % après +3,0 %) et de ceux des matières premières alimentaires qui se replient (−0,3 % après +2,1 %). Le prix du pétrole diminue En janvier 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros baisse (−5,1 % après +5,6 %) à 57,3 €...

    Lire la suite

    Les prix du pétrole pourraient-ils chuter en dessous de 50 $ suite au Coronavirus ?

    Le jeudi 30 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: Une prévision plutôt logique en ce début d'année était que les prix du pétrole américains ne tomberaient probablement pas en dessous de 50 $ le baril. Mais depuis des paramètres ont changé.

    Lire la suite

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite