Menu
RSS
A+ A A-

Nigeria: enquête officielle sur l'entreprise pétrolière nationale

prix du petrole abujaAbuja: Les gouverneurs de plusieurs États du Nigeria vont chercher à déterminer pourquoi des milliards de dollars de revenus pétroliers n'ont pas été reversés au gouvernement fédéral, dans le cadre d'une enquête plus vaste sur l'entreprise pétrolière nationale.
Une équipe de quatre personnes va demander des comptes à la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) sur des incohérences manifestes dans ses comptes, ainsi que sur le pillage présumé d'un compte sur lequel elle verse une part des revenus de ses ventes de brut, le Federation account.

Muhammadu Buhari, le nouveau président du Nigeria,premier producteur africain d'or noir, a congédié la semaine dernière le conseil d'administration de la NNPC, notoirement gangrenée par la corruption, et donné son assentiment pour l'enquête des gouverneurs.

Le gouverneur de l'État d'Edo (sud), Adams Oshiomhole, a déclaré lundi soir à des journalistes à Abuja que l'équipe enquêterait sur les comptes de la NNPC concernant les ventes de pétrole brut entre 2012 et mai 2015.

La NNPC affirme avoir gagné 8,1 milliers de milliards de nairas (40 milliards de dollars, 36 milliards d'euros), mais ce que la NNPC a reversé sur le compte fédéral (...) s'élève à 4,3 milliers de milliards de nairas, a-t-il dit.

Cela signifie que la NNPC a gardé et dépensé 3,8 milliers de milliards de nairas. (...) Cela vous montre ce qui manque actuellement, ce qui est mal géré et ce qui a été volé. Les chiffres sont énormes, selon lui.

Vainqueur de la présidentielle face à Goodluck Jonathan en mars, Muhammadu Buhari, au pouvoir entre 1983 et 1985 sous le régime militaire, a pris ses fonctions le 29 mai.

Il s'est engagé à combattre la corruption, en particulier dans le secteur pétrolier, dont l'Etat fédéral tire l'essentiel de ses recettes.

La chute des cours mondiaux du pétrole depuis mi-2014 a saigné l'économie nigériane, obligeant le gouvernement à mettre certains projets en attente ou parfois à y renoncer, et à réviser à la baisse le budget fédéral cette année.

De nombreux employés du secteur public n'ont pas été payés depuis des mois. La semaine dernière, M. Buhari a déclaré que l'administration de son prédécesseur avait laissé les caisses du Trésor public pratiquement vides.



(c) AFP


Commenter Nigeria: enquête officielle sur l'entreprise pétrolière nationale

Le pétrole au Nigéria


jeudi 25 janvier 2018

Un navire pétrolier pour produire 200.000 barils/jour supplé…

Lagos (nigeria): Un navire pétrolier gigantesque est arrivé au Nigeria dans le cadre d'un projet de plusieurs milliards de dollars, et devrait...

mercredi 20 décembre 2017

Eni et Shell seront jugés en Italie pour corruption présumée…

Milan: Les compagnies pétrolières Eni et Shell comparaîtront à partir du 5 mars devant le tribunal de Milan, pour des soupçons de...

mardi 28 novembre 2017

Amnesty dénonce l'implication de Shell dans des crimes au Ni…

lagos: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a une lourde responsabilité dans des exactions commises dans les années 1990 à l'encontre des populations...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite