Menu
A+ A A-

L'UE travaille sur un éventuel embargo du pétrole russe, selon des ministres

cours du petroleBruxelles: La Commission européenne est en train d'élaborer une proposition sur un éventuel embargo sur le pétrole russe, même si cette option ne fait pas encore l'unanimité auprès des Vingt-Sept, ont déclaré lundi les ministres des Affaires étrangères irlandais, néerlandais et lituanien.
"Ils travaillent actuellement à s'assurer que le pétrole soit inclus dans le prochain train de sanctions", a déclaré le chef de la diplomatie irlandaise, Simon Coveney, à son arrivée à Luxembourg pour un conseil réunissant les ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept, qui doivent notamment discuter de l'offensive russe contre l'Ukraine.

"L'Union européenne dépense des centaines de millions d'euros pour importer du pétrole russe, et cela contribue sans aucun doute au financement de la guerre. Nous devons tarir ce financement (...) le plus tôt sera le mieux", a-t-il ajouté.

Ses homologues lituanien et néerlandais ont également déclaré que l'exécutif européen cherchait le moyen de cibler le pétrole russe - qui représente près du quart des importations européennes de brut - pour tenter de pousser la Russie à cesser les bombardements de villes ukrainiennes.

"Nous examinons toutes les autres (sanctions) y compris visant l'énergie", a déclaré le Néerlandais Wopke Hoekstra, faisant écho aux propos du haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires extérieures, Josep Borrell, qui a estimé qu'un embargo européen devait intervenir "tôt ou tard".

Le Parlement européen a adopté jeudi dernier à une écrasante majorité une résolution réclamant un "embargo total immédiat", mais ce texte n'est pas contraignant.



⤵ Pas de consensus

Dans le sillage des crimes de guerre présumés commis par l'armée russe dans des villes de la banlieue de Kyiv, notamment à Boutcha, l'UE a adopté la semaine dernière un cinquième paquet de sanctions contre la Russie, qui prévoit notamment un embargo sur les importations de charbon.

"Nous travaillons à des sanctions supplémentaires, y compris sur les importations de pétrole, et nous réfléchissons à certaines des idées présentées par les Etats membres, telles que l'instauration de taxes ou la mise en place de canaux de paiement spécifiques comme un compte de garantie bloqué", a déclaré la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, lors de la présentation du cinquième train de sanctions européennes.

L'instauration d'un embargo sur les importations de pétrole russe requiert l'unanimité des Vingt-Sept sur le principe, ainsi que sur les détails techniques comme sa portée et le calendrier de mise en oeuvre graduelle.

L'Allemagne - première économie du bloc - mais aussi l'Autriche, la Bulgarie et la Hongrie ont jusqu'ici rechigné à approfondir les discussions sur le sujet en raison de leur forte dépendance aux hydrocarbures russes.

A son arrivée à Luxembourg, la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, a appelé à "un plan coordonné pour s'affranchir progressivement et définitivement des énergies fossiles" en provenance de Russie, mais des diplomates européens ont précisé que les autorités allemandes ne soutenaient pas activement un embargo à court terme.

(c) Reuters

Commenter L'UE travaille sur un éventuel embargo du pétrole russe, selon des ministres


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mardi 27 septembre 2022

    La Russie suggère à l'OPEP+ de réduire sa production de pétr…

    Moscou:  La Russie est susceptible de proposer que l'OPEP+ réduise sa production de pétrole d'environ 1 million de barils par jour lors...

    mardi 20 septembre 2022

    La Russie envisage une hausse des taxes sur le pétrole et le…

    Moscou: La Russie envisage une hausse des taxes appliquées aux produits pétroliers et gaziers afin de combler le déficit budgétaire de 2023...

    jeudi 15 septembre 2022

    Rosneft annonce un bénéfice net en hausse de 13,1% au 1er se…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé jeudi un bénéfice net en hausse de 13,1% au premier semestre 2022 par rapport...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    mercredi 28 septembre 2022 à 14:05

    Les prix du pétrole rebondiront-ils au-dessus de 100$ avant …

    Paris: Le ralentissement des économies et la hausse des taux d'intérêt devraient éloigner les investisseurs et les traders des actifs à risque...

    mercredi 28 septembre 2022 à 12:25

    Le pétrole stable, le gaz bondit toujours

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi, après leur rebond de la veille, les craintes de récession compensant les inquiétudes sur...

    mercredi 28 septembre 2022 à 11:50

    Le pétrole repart à la baisse

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse après avoir pris plus de 2% la veille au soir, le WTI ayant...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite