Menu
A+ A A-

L'UE travaille sur un éventuel embargo du pétrole russe, selon des ministres

cours du petroleBruxelles: La Commission européenne est en train d'élaborer une proposition sur un éventuel embargo sur le pétrole russe, même si cette option ne fait pas encore l'unanimité auprès des Vingt-Sept, ont déclaré lundi les ministres des Affaires étrangères irlandais, néerlandais et lituanien.
"Ils travaillent actuellement à s'assurer que le pétrole soit inclus dans le prochain train de sanctions", a déclaré le chef de la diplomatie irlandaise, Simon Coveney, à son arrivée à Luxembourg pour un conseil réunissant les ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept, qui doivent notamment discuter de l'offensive russe contre l'Ukraine.

"L'Union européenne dépense des centaines de millions d'euros pour importer du pétrole russe, et cela contribue sans aucun doute au financement de la guerre. Nous devons tarir ce financement (...) le plus tôt sera le mieux", a-t-il ajouté.

Ses homologues lituanien et néerlandais ont également déclaré que l'exécutif européen cherchait le moyen de cibler le pétrole russe - qui représente près du quart des importations européennes de brut - pour tenter de pousser la Russie à cesser les bombardements de villes ukrainiennes.

"Nous examinons toutes les autres (sanctions) y compris visant l'énergie", a déclaré le Néerlandais Wopke Hoekstra, faisant écho aux propos du haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires extérieures, Josep Borrell, qui a estimé qu'un embargo européen devait intervenir "tôt ou tard".

Le Parlement européen a adopté jeudi dernier à une écrasante majorité une résolution réclamant un "embargo total immédiat", mais ce texte n'est pas contraignant.



⤵ Pas de consensus

Dans le sillage des crimes de guerre présumés commis par l'armée russe dans des villes de la banlieue de Kyiv, notamment à Boutcha, l'UE a adopté la semaine dernière un cinquième paquet de sanctions contre la Russie, qui prévoit notamment un embargo sur les importations de charbon.

"Nous travaillons à des sanctions supplémentaires, y compris sur les importations de pétrole, et nous réfléchissons à certaines des idées présentées par les Etats membres, telles que l'instauration de taxes ou la mise en place de canaux de paiement spécifiques comme un compte de garantie bloqué", a déclaré la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, lors de la présentation du cinquième train de sanctions européennes.

L'instauration d'un embargo sur les importations de pétrole russe requiert l'unanimité des Vingt-Sept sur le principe, ainsi que sur les détails techniques comme sa portée et le calendrier de mise en oeuvre graduelle.

L'Allemagne - première économie du bloc - mais aussi l'Autriche, la Bulgarie et la Hongrie ont jusqu'ici rechigné à approfondir les discussions sur le sujet en raison de leur forte dépendance aux hydrocarbures russes.

A son arrivée à Luxembourg, la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, a appelé à "un plan coordonné pour s'affranchir progressivement et définitivement des énergies fossiles" en provenance de Russie, mais des diplomates européens ont précisé que les autorités allemandes ne soutenaient pas activement un embargo à court terme.

(c) Reuters

Commenter L'UE travaille sur un éventuel embargo du pétrole russe, selon des ministres



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mercredi 10 avril 2024

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre e…

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    dimanche 03 mars 2024

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite