Menu
A+ A A-

La Norvège puise dans sa manne pétrolière pour amortir l'impact de Covid-19

prix du petrole OsloOslo: La Norvège va puiser plus que prévu dans sa manne pétrolière pour amortir l'impact économique de la pandémie de Covid-19, a annoncé mardi le gouvernement, confronté à des élections difficiles en septembre.
Dans son projet de loi des Finances rectificative, le gouvernement de droite dit prévoir de dépenser un record de 402,6 milliards de couronnes (environ 43,87 milliards de francs ) de ses revenus pétroliers, normalement placés dans le gigantesque fonds souverain du pays.

C'est près de 90 milliards de couronnes de plus que ce qui était prévu par le projet de budget initial présenté en octobre.

"Les mesures extraordinaires de soutien économique liées à la pandémie expliquent une grande partie de l'augmentation", indique le ministère des Finances dans un communiqué.

Ayant épargné ses revenus pétroliers publics depuis plusieurs décennies, la Norvège dispose du plus gros fonds souverain au monde, lequel pèse aujourd'hui plus de 1.100 milliards d'euros.

En temps normal, le gouvernement peut puiser jusqu'à 3% de la valeur du fonds pour financer ses dépenses, mais le coup de pouce supplémentaire à l'économie annoncé mardi signifie que ce chiffre atteindra exceptionnellement 3,7% cette année.

"La pandémie pèse toujours sur l'économie", a expliqué le ministère. "Toutefois, la croissance pourrait être forte à compter du deuxième semestre cette année".


Après une contraction de 2,5% en 2020 sous l'effet de la crise sanitaire, l'économie norvégienne devrait croître de 3,7% en 2021, selon un scénario médian du gouvernement.

"Une baisse du taux d'infection et une hausse de la proportion de la population ayant été vaccinée donnent des raisons d'être optimiste bien que les incertitudes demeurent élevées", a-t-il indiqué.

"La rapidité de la reprise économique dépendra largement du taux d'infection, de la rapidité de la vaccination et de la date à laquelle les mesures sanitaires pourront être levées", a-t-il précisé.

Si le pays devait définitivement se passer des vaccins anti-Covid à vecteur adénoviral (AstraZeneca et Johnson & Johnson) comme l'a recommandé lundi un comité d'experts en raison des effets secondaires rares mais graves de ces sérums, toute la population adulte du pays devrait avoir reçu une première injection d'ici la troisième semaine de juillet, selon les autorités sanitaires.

La coalition de droite emmenée par Erna Solberg, au pouvoir depuis 2013, fait face le 13 septembre à des élections législatives qui s'annoncent très délicates, à en croire les sondages.

(c) AFP

Commenter La Norvège puise dans sa manne pétrolière pour amortir l'impact de Covid-19



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    jeudi 25 avril 2024

    Equinor: le bénéfice net chute de 46% au 1er trimestre

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a accusé une chute de 46% de son bénéfice net au premier trimestre, plombé par...

    mercredi 07 février 2024

    Equinor voit son bénéfice net chuter en 2023

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a fait état mercredi d'une chute de 59% de son bénéfice net en 2023, plombé...

    vendredi 27 octobre 2023

    Equinor fait mieux que prévu malgré la chute des cours

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a publié vendredi des résultats trimestriels en forte baisse reflétant la chute des cours, en...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite