Menu
A+ A A-

La Norvège puise dans sa manne pétrolière pour amortir l'impact de Covid-19

prix du petrole OsloOslo: La Norvège va puiser plus que prévu dans sa manne pétrolière pour amortir l'impact économique de la pandémie de Covid-19, a annoncé mardi le gouvernement, confronté à des élections difficiles en septembre.
Dans son projet de loi des Finances rectificative, le gouvernement de droite dit prévoir de dépenser un record de 402,6 milliards de couronnes (environ 43,87 milliards de francs ) de ses revenus pétroliers, normalement placés dans le gigantesque fonds souverain du pays.

C'est près de 90 milliards de couronnes de plus que ce qui était prévu par le projet de budget initial présenté en octobre.

"Les mesures extraordinaires de soutien économique liées à la pandémie expliquent une grande partie de l'augmentation", indique le ministère des Finances dans un communiqué.

Ayant épargné ses revenus pétroliers publics depuis plusieurs décennies, la Norvège dispose du plus gros fonds souverain au monde, lequel pèse aujourd'hui plus de 1.100 milliards d'euros.

En temps normal, le gouvernement peut puiser jusqu'à 3% de la valeur du fonds pour financer ses dépenses, mais le coup de pouce supplémentaire à l'économie annoncé mardi signifie que ce chiffre atteindra exceptionnellement 3,7% cette année.

"La pandémie pèse toujours sur l'économie", a expliqué le ministère. "Toutefois, la croissance pourrait être forte à compter du deuxième semestre cette année".


Après une contraction de 2,5% en 2020 sous l'effet de la crise sanitaire, l'économie norvégienne devrait croître de 3,7% en 2021, selon un scénario médian du gouvernement.

"Une baisse du taux d'infection et une hausse de la proportion de la population ayant été vaccinée donnent des raisons d'être optimiste bien que les incertitudes demeurent élevées", a-t-il indiqué.

"La rapidité de la reprise économique dépendra largement du taux d'infection, de la rapidité de la vaccination et de la date à laquelle les mesures sanitaires pourront être levées", a-t-il précisé.

Si le pays devait définitivement se passer des vaccins anti-Covid à vecteur adénoviral (AstraZeneca et Johnson & Johnson) comme l'a recommandé lundi un comité d'experts en raison des effets secondaires rares mais graves de ces sérums, toute la population adulte du pays devrait avoir reçu une première injection d'ici la troisième semaine de juillet, selon les autorités sanitaires.

La coalition de droite emmenée par Erna Solberg, au pouvoir depuis 2013, fait face le 13 septembre à des élections législatives qui s'annoncent très délicates, à en croire les sondages.

(c) AFP

Commenter La Norvège puise dans sa manne pétrolière pour amortir l'impact de Covid-19


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    mercredi 09 février 2022

    Equinor renoue avec des gains massifs grâce à la hausse des …

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a tiré parti de la hausse des cours des hydrocarbures en 2021 en affichant mercredi...

    lundi 24 janvier 2022

    Eni introduira en Bourse sa filiale norvégienne Vår Energi

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni et le fonds d'investissement norvégien HitecVision ont annoncé lundi leur intention d'introduire leur coentreprise Vår...

    mardi 21 décembre 2021

    Pétrole: mariage entre le norvégien Aker BP et le suédois Lu…

    Oslo: Le groupe pétrolier norvégien Aker BP va racheter les actifs pétro-gaziers du suédois Lundin Energy, un mariage à plus de 12...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 juin 2022 à 22:10

    Le pétrole baisse, essoufflement de la demande d'essence aux…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé mercredi sur un marché que le ralentissement de la consommation d'essence aux États-Unis...

    mercredi 29 juin 2022 à 17:22

    🛢️ USA: baisse marquée des stocks de pétrole, la consommatio…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont baissé nettement plus que prévu la semaine dernière...

    mercredi 29 juin 2022 à 15:46

    Pétrole: vers un retour en grâce de l'Iran et du Venezuela?

    Londres: La Russie mise au ban, deux membres de l'alliance des producteurs de pétrole Opep+ pourraient tirer leur épingle du jeu, estiment...

    mercredi 29 juin 2022 à 12:57

    Le pétrole en légère hausse avant l'Opep+

    Londres: Le pétrole s'orientait en petite hausse avant la réunion des pays exportateurs de pétrole de l'Opep+ jeudi, dans un contexte de...

    mercredi 29 juin 2022 à 12:50

    L'Opep+ va entamer ses discussions, pressions sur les capaci…

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (Opep+) entament mercredi une série de réunions de deux jours qui, selon...

    mercredi 29 juin 2022 à 08:17

    Le pétrole se replie légèrement après la hausse de mardi

    Zurich: Les prix du pétrole marquaient une pause mercredi. Ils fléchissaient légèrement après avoir nettement progressé la veille, soutenus en partie par...

    mardi 28 juin 2022 à 22:26

    Le pétrole profite de la levée de restrictions sanitaires en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement progressé mardi grâce, pour partie, à la levée de restrictions sanitaires en Chine...

    mardi 28 juin 2022 à 12:14

    Le pétrole monte après de nouvelles restriction de l'approvi…

    Londres: Les prix du pétrole consolidaient leur hausse mardi, soutenus par de nouvelles de restrictions de l'approvisionnement en or noir venant de...

    mardi 28 juin 2022 à 11:42

    Le G7 convient d'étudier le plafonnement du prix du pétrole …

    Allemagne: Les dirigeants du G7 sont convenus d'étudier la possibilité de plafonner les prix des importations de pétrole et de gaz russes...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite