Menu
A+ A A-

La Russie et l'Arabie saoudite scellent leur entente pétrolière

prix du petrole RyadRyad: La Russie et l'Arabie saoudite ont scellé lundi leur entente pétrolière et prôné une coopération renforcée tous azimuts, à l'occasion d'une visite à Ryad du président russe de Vladimir Poutine.
Espace, culture, santé, hautes technologies et agriculture: une vingtaine d'accords et de contrats, prévoyant des investissements pour des milliards de dollars ont été signés dans la capitale saoudienne à l'issue de pourparlers entre M. Poutine et le roi Salmane.

Parmi eux figure la charte de coopération "OPEP+" -appellation rassemblant les 14 pays du cartel et dix pays non-membres- dont la signature a officialisé un accord approuvé il y a plusieurs mois.

Ce document crucial vise à "renforcer la coopération et soutenir davantage la stabilité sur les marchés pétroliers", s'est félicité le ministre de l'Energie saoudien, le prince Abdel Aziz ben Salmane, lors d'une cérémonie solennelle, devant le roi Salmane et Vladimir Poutine.

L'Arabie saoudite, chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), et la Russie, bien que non membre du groupe, coopèrent étroitement ces dernières années pour limiter l'offre de l'or noir et tenter d'en faire remonter le prix.

La dernière prolongation des réductions de la production, décidée par "OPEP+", expire fin mars 2020.

Coups de canon

"La Russie attache une importance particulière au développement de liens amicaux et mutuellement avantageux avec l'Arabie saoudite", a assuré le maître du Kremlin, accueilli en grande pompe par les Saoudiens.

Salué par des coups de canon à son arrivée à l'aéroport de Ryad, il s'est notamment vu accompagner par des cavaliers saoudiens portant des drapeaux russes, jusqu'au palais royal.

"Nous sommes impatients de travailler (ensemble) sur toutes les questions qui permettront d'aboutir à la sécurité, la stabilité et la paix, de lutter contre l'extrémisme et le terrorisme et de renforcer la croissance économique", a affirmé le roi Salmane devant son interlocuteur russe.

Ce dernier avait déjà fait l'éloge de "ses très bonnes relations avec le roi, comme avec le prince héritier" Mohammed ben Salmane, dans un entretien à des chaînes de télévision arabophones diffusé à la veille de sa visite.

Moscou et Ryad, allié traditionnel des États-Unis, ont affiché ces dernières années un rapprochement spectaculaire, marqué par une visite en Russie du roi Salmane en octobre 2017, première historique.

Un an plus tard, alors que Mohammed ben Salmane était sous le feu des critiques après l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi au consulat de son pays en Turquie, Vladimir Poutine a salué le prince héritier saoudien d'une poignée de main enthousiaste et très remarquée à une réunion du G20.

"Rôle de pacificateur"

Forte de ses relations avec Ryad et en même temps alliée à l'Iran, ennemi juré du royaume saoudien, la Russie pourrait chercher à "jouer le rôle de pacificateur" dans les tensions irano-saoudiennes, estime l'analyste politique russe Fiodor Loukianov.

Ces tensions se sont exacerbées en septembre après des attaques contre des installations pétrolières saoudiennes, attribuées par Ryad et Washington à l'Iran qui a démenti et mis en garde contre une "guerre totale" en cas d'attaque sur son territoire.

Les attaques contre les installations saoudiennes avaient été revendiquées par les rebelles du Yémen, soutenus par Téhéran, que combat l'Arabie saoudite.

La Russie avait alors balayé les "conclusions hâtives" visant l'Iran.

"Nous allons tout faire pour créer les conditions nécessaires pour une dynamique positive" visant à calmer les tensions, a souligné M. Poutine, dans son entretien aux chaînes arabophones.

Le conflit en Syrie, où les Russes soutiennent le régime de Bachar al-Assad, et les Saoudiens l'opposition politique, devait aussi être à l'agenda des discussions de M. Poutine, selon le conseiller du Kremlin.

"Il est important pour la Russie qu'un pays arabe participe au règlement politique en Syrie", a-t-il expliqué, car jusqu'ici "seuls trois pays non arabes" sont impliqués, la Turquie, la Russie et l'Iran.

En 2017, la Russie et l'Arabie saoudite avaient signé un protocole d'accord ouvrant la voie à l'achat par Ryad des S-400, de puissants systèmes de missiles antiaériens russes. Mais le royaume a finalement opté pour l'achat du système américain.

Après l'Arabie saoudite, Vladimir Poutine se rendra mardi aux Emirats arabes unis.

(c) AwP

Commenter La Russie et l'Arabie saoudite scellent leur entente pétrolière



    Communauté prix du baril


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    dimanche 02 juin 2024

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les…

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de...

    dimanche 02 juin 2024

    Huit pays de l'Opep+ étendent leurs réductions de production…

    Vienne: Huit membres de l'alliance Opep+ vont prolonger leur réductions volontaires de production de pétrole pour quelques mois, avant de les supprimer...

    samedi 11 mai 2024

    Pétrole: l'Irak espère dépasser les 160 milliards de barils …

    Bagdad: L'Irak espère augmenter ses réserves pétrolières à plus de 160 milliards de barils, a déclaré samedi le ministre du Pétrole, Hayan...

    vendredi 03 mai 2024

    🛢️ Pétrole: Irak et Kazakhstan ferment les vannes pour absor…

    Londres: L'Irak et le Kazakhstan vont procéder à des réductions supplémentaires de leur production de pétrole pour compenser le dépassement de leurs...

    jeudi 02 mai 2024

    🛢️ Quelles sont les réductions de la production de pétrole d…

    Londres: Les producteurs de pétrole de l'OPEP+ procèdent à des réductions volontaires de la production pour un total d'environ 2,2 millions de...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    vendredi 07 juin 2024

    Le groupe pétrolier Aramco va lever 11 milliards de dollars

    Ryad: Le géant pétrolier de l'Arabie saoudite, Aramco, a annoncé vendredi le prix de sa deuxième offre publique, lui permettant de lever...

    dimanche 02 juin 2024

    Aramco met en vente des actions pour 10 à 12 milliards de do…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a mis en vente dimanche des actions qui pourraient rapporter de 10 à 12 milliards de...

    jeudi 30 mai 2024

    L'Arabie saoudite va vendre des actions Aramco pour plus de …

    Ryad: L'Arabie saoudite compte mettre sur le marché quelque 1,5 milliard d'actions du géant pétrolier Aramco, représentant 0,64% du capital, avec plus...

    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mercredi 10 avril 2024

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre e…

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    dimanche 03 mars 2024

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite