Menu
A+ A A-

Comment l'interdiction du brut russe par l'UE affectera-t-elle les flux de pétrole ?

Pétrole en RussieMoscou: Les importations de pétrole russe dans l'Union européenne ont chuté à 1,4 million de barils par jour (bpj) en octobre, contre 2,5 millions de bpj en janvier, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE).
L'Inde, la Chine et la Turquie ont plus que compensé cette baisse de la demande de brut russe, en augmentant leurs achats d'environ 1,2 million de bpj d'ici cet été, indique l'AIE dans son rapport mensuel sur le marché pétrolier.

La Russie devra rediriger 1,1 million de bpj supplémentaires vers l'Asie ou d'autres destinations d'ici le 5 décembre, date à laquelle l'interdiction des importations de brut russe par l'UE entrera en vigueur.

La part de l'UE dans les exportations de pétrole brut russe est tombée à 31 % en octobre, contre 50 % avant l'invasion de l'Ukraine par Moscou le 24 février, selon l'AIE.

⤵ GRAPHIQUE : Importations de pétrole brut dans l'UE



⤵ FOURNITURES ALTERNATIVES

L'UE a compensé la baisse des importations de brut russe en augmentant ses approvisionnements en provenance du Moyen-Orient, d'Afrique de l'Ouest, de Norvège, du Brésil et de Guyane, a indiqué l'AIE.

L'UE a précédemment déclaré que les États-Unis et le Kazakhstan pourraient contribuer à remplacer en partie les quelque 1,1 million de bpj de pétrole russe qui seront perdus après le 5 décembre.

La Norvège prévoit également d'augmenter la production du plus grand champ pétrolier d'Europe occidentale, Johan Sverdrup, en décembre. La phase 2 du développement du champ pourrait ajouter quelque 200 000 bpj lorsqu'elle atteindra le pic l'année prochaine, a déclaré son opérateur Equinor.

⤵ COMPLICATIONS

Une partie du pétrole russe continuera de circuler dans l'UE via des oléoducs, car l'interdiction exclut certaines raffineries enclavées d'Europe de l'Est.

L'Allemagne, les Pays-Bas et la Pologne ont été les principaux importateurs de pétrole russe en Europe l'année dernière, mais tous ont la capacité d'importer du brut maritime d'ailleurs.


La dépendance de l'UE vis-à-vis de la Russie a également été soutenue par des entreprises telles que Rosneft et Lukoil, qui contrôlent certaines des plus grandes raffineries du bloc. L'Allemagne a toutefois pris le contrôle de la raffinerie Schwedt, propriété de Rosneft, qui fournit environ 90 % des besoins en carburant de Berlin, tandis que l'Italie discute des options pour la raffinerie ISAB, propriété de Lukoil, en Sicile.

(c) Reuters

Commenter Comment l'interdiction du brut russe par l'UE affectera-t-elle les flux de pétrole ?



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mercredi 10 avril 2024

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre e…

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    dimanche 03 mars 2024

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite