Menu
A+ A A-

L'Union européenne envisage des nouvelles sanctions contre la Russie, le pétrole dans le viseur

cours du petroleBruxelles: Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne vont discuter de sanctions supplémentaires à l'encontre de la Russie, y compris contre le secteur pétrolier russe, a déclaré lundi le haut représentant de l'UE pour les Affaires extérieures, Josep Borrell.
Interrogé sur l'éventualité que le conseil des Affaires étrangères de ce lundi à Bruxelles se penche sur des mesures contre les exportations pétrolières russes, il a répondu par l'affirmative. "Les ministres vont discuter de ça", a-t-il précisé.

Ce cinquième train de sanctions européennes depuis le lancement de l'invasion russe en Ukraine le 24 février devrait se traduire par un allongement de la "liste noire" recensant les personnalités et entités dont les avoirs sont gelés mais la question de cibler le secteur pétrolier russe risque de diviser, en raison de la dépendance européenne au gaz russe.

"Au vu de l'étendue des destructions en Ukraine en ce moment, il est très difficile de plaider pour (des sanctions) qui ne s'étendraient pas encore au secteur de l'énergie, en particulier le pétrole et le charbon", a déclaré le ministre irlandais des Affaires étrangères, Simon Coveney, avant le début de la réunion.

"Il est inévitable de commencer à parler du secteur de l'énergie, en particulier du pétrole, principale source de recettes pour la Russie", a insisté le chef de la diplomatie lituanienne Gabrielius Landsbergis.

Des diplomates ont déclaré à Reuters que, pour les pays baltes, un embargo sur le pétrole russe constitue la prochaine étape logique pour tenter de contraindre la Russie d'arrêter son offensive en Ukraine.

🇩🇪 Ils ont toutefois précisé que l'Allemagne mettait en garde contre une décision trop hâtive, du fait des prix de l'énergie déjà très élevés en Europe.

🇫🇷 En ce qui concerne la France, qui assure actuellement la présidence du Conseil de l'UE, Emmanuel Macron a déclaré mi-mars lors du sommet européen de Versailles que les Vingt-Sept n'hésiteraient pas à prendre des sanctions massives supplémentaires si la guerre se prolongeait et s'intensifiait en Ukraine. "Rien n'est interdit, rien n'est tabou", avait alors déclaré le président français.

Sur le terrain, la crise humanitaire qui s'aggrave à Marioupol, port du sud-est de l'Ukraine assiégé par les troupes russes, accroît la pression sur les dirigeants européens en vue d'un renforcement des sanctions.

"Un crime de guerre majeur est en train d'être commis à Marioupol", a dit Josep Borrell aux journalistes avant le début de la réunion.

"La Russie commet de nombreux crimes de guerre", a-t-il ajouté.

Déjà ciblée par quatre trains de sanctions européennes depuis le début de ce que Moscou décrit comme une "opération militaire spéciale", la Russie n'a pas modifié sa stratégie en Ukraine.

🇷🇺 Le Kremlin a prévenu lundi par la voix de son porte-parole Dmitri Peskov qu'un éventuel embargo sur le pétrole russe épargnerait les Etats-Unis mais pénaliserait fortement l'Europe.

(c) Reuters

Commenter L'Union européenne envisage des nouvelles sanctions contre la Russie, le pétrole dans le viseur


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mardi 27 septembre 2022

    La Russie suggère à l'OPEP+ de réduire sa production de pétr…

    Moscou:  La Russie est susceptible de proposer que l'OPEP+ réduise sa production de pétrole d'environ 1 million de barils par jour lors...

    mardi 20 septembre 2022

    La Russie envisage une hausse des taxes sur le pétrole et le…

    Moscou: La Russie envisage une hausse des taxes appliquées aux produits pétroliers et gaziers afin de combler le déficit budgétaire de 2023...

    jeudi 15 septembre 2022

    Rosneft annonce un bénéfice net en hausse de 13,1% au 1er se…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé jeudi un bénéfice net en hausse de 13,1% au premier semestre 2022 par rapport...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 30 septembre 2022 à 21:20

    Le pétrole en baisse, la possible baisse de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, le marché étant toujours préoccupé par l'affaiblissement de la demande et dans un...

    vendredi 30 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se redresse, le marché s'attend à une baisse de p…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays...

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    mercredi 28 septembre 2022 à 14:05

    Les prix du pétrole rebondiront-ils au-dessus de 100$ avant …

    Paris: Le ralentissement des économies et la hausse des taux d'intérêt devraient éloigner les investisseurs et les traders des actifs à risque...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite