Menu
A+ A A-

Pétrole: Ryad et Moscou affichent leur unité avant le sommet de l'Opep+

prix du petrole RyadRyad: Les ministres saoudien et russe de l'Energie ont affiché leur unité samedi lors d'une réunion bipartite avant le sommet en janvier de l'Opep+ et après une année marquée par des divergences sur les coupes de production de pétrole face à la chute des prix.
Au début du mois, les pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs partenaires, dont la Russie, ont décidé à l'issue d'âpres négociations de limiter à 500.000 barils par jour l'augmentation de leur production en janvier, contre près de 2 millions initialement prévus.

"La charte de coopération de l'OPEP+ nous a rassemblés et a apporté de bons résultats (...) C'est pour cette raison qu'elle doit continuer", a déclaré le ministre de l'Energie saoudien Abdelaziz ben Salmane, lors d'une conférence de presse diffusée par la chaîne d'Etat Al-Ekhbariya.

"Nous avons confirmé une nouvelle fois notre loyauté envers les accords en vigueur aujourd'hui", a dit le vice-Premier ministre russe Alexandre Novak, chargé du secteur énergétique.

"Nous envisageons de travailler ensemble afin d'aboutir à un équilibre de la situation sur le marché", a-t-il ajouté.

L'OPEP+ tiendra virtuellement sa 13e conférence ministérielle le 4 janvier, tandis que Ryad et Moscou se réuniront autour d'un comité de coopération bilatérale en mars.

Le ministre saoudien de l'Energie a dit espérer que cette réunion se tiendrait "en personne", alors que son pays vient de lancer une vaste campagne de vaccination contre le Covid-19.


Les membres de l'OPEP+ se sont mis d'accord le 3 décembre pour remettre "progressivement" sur le marché quelque 2 millions de barils par jour en début d'année prochaine, en commençant par 500.000 barils en janvier.

En début d'année, une véritable guerre des prix avait opposé l'Arabie saoudite à la Russie, respectivement troisième et deuxième producteurs de pétrole, dans un marché miné par la pandémie.

Face au refus de Moscou de réduire davantage la production mondiale dans la lignée des coupes consenties par le cartel et ses partenaires depuis 2018, Ryad avait brutalement augmenté la sienne, faisant dégringoler les prix pour atteindre un plus bas en près de deux décennies. un accord avait finalement été trouvé au sein de l'OPEP+.

(c) AFP

Commenter Pétrole: Ryad et Moscou affichent leur unité avant le sommet de l'Opep+


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    samedi 23 octobre 2021

    L'Arabie saoudite vise la neutralité carbone d'ici à 2060

    Ryad: L'Arabie saoudite, premier exportateur de pétrole brut au monde, vise la neutralité carbone d'ici 2060, a annoncé samedi le prince héritier...

    mercredi 13 octobre 2021

    L'Opep revoit en baisse la demande de pétrole pour 2021

    Paris: L'organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a revu en baisse son estimation pour 2021 de la demande pétrolière mondiale, qui...

    dimanche 08 août 2021

    Le bénéfice net de Saudi Aramco multiplié par quatre au 2e t…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé dimanche un bond de 288% de son bénéfice net au deuxième trimestre 2021, soit...

    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    vendredi 27 août 2021

    Loukoïl conforté au 2e trimestre par la hausse des prix du p…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole, Loukoïl, a affiché vendredi un solide bénéfice net au deuxième trimestre, soutenu par la hausse...

    lundi 16 août 2021

    Pétrole: nouveaux travaux d'exploration du russe Loukoïl au …

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a annoncé lundi avoir commencé des travaux d'exploration au large du Mexique, un pays...

    jeudi 03 décembre 2020

    L'Opep+ se rapproche d'un compromis sur sa production pétrol…

    Londres: Les discussions entre l'Opep et la Russie, qui s'étaient interrompues lundi sur un constat d'échec, se sont rapprochées d'un compromis sur...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 07 décembre 2021 à 21:55

    Nouveau bond du pétrole, qui se libère de l'emprise d'Omicro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré mardi une seconde séance de forte hausse qui a de nouveau installé Brent...

    mardi 07 décembre 2021 à 17:51

    Le pétrole profite d'un regain d'optimisme des marchés quant…

    New York: Les prix du pétrole continuaient de grimper mardi, le WTI s'appréciant un instant de plus de 5%, au moment où...

    mardi 07 décembre 2021 à 12:17

    Le pétrole remonte la pente dans un marché optimiste

    Londres: Les prix du pétrole continuaient de grimper mardi à mesure que les craintes sur la dangerosité du variant Omicron du Covid-19...

    lundi 06 décembre 2021 à 21:06

    Moins crispé par Omicron, le pétrole rebondit, aidé par les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu une nouvelle forte variation lundi, à la hausse cette fois, profitant d'une moindre...

    lundi 06 décembre 2021 à 12:16

    Le pétrole profite d'une augmentation des tarifs de Saudi Ar…

    Londres: Les prix du pétrole abordaient la semaine en hausse lundi, soutenus par l'augmentation dimanche de ses tarifs par le géant saoudien...

    vendredi 03 décembre 2021 à 22:02

    le pétrole en ordre dispersé à l'issue d'une semaine très vo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, au lendemain d'un sommet des producteurs de l'Opep+ et...

    vendredi 03 décembre 2021 à 12:02

    Le pétrole poursuit sur sa lancée au lendemain de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse vendredi, au lendemain d'un sommet des producteurs de l'Opep+ qui les a vus reconduire...

    vendredi 03 décembre 2021 à 08:51

    Shell se retire d'un projet pétrolier controversé au large d…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé son retrait d'un projet de champ pétrolier au large des îles Shetland...

    jeudi 02 décembre 2021 à 22:04

    Hypervolatil après la décision de l'Opep+, le pétrole repart…

    Cours de clôture: Les cours du brut ont eu droit à un tour de montagnes russes jeudi: en hausse en amont de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite