Menu
RSS
A+ A A-

L'oléoduc Keystone XL pour sortir le pétrole du Canada vers les Etats-Unis

prix du petrole WashingtonWashington: En donnant son feu vert à la construction de l'oléoduc Keystone XL, le président Donald Trump ouvre les vannes à l'approvisionnement du pétrole canadien, extrait des sables bitumineux de l'Alberta (ouest).

Voici les paramètres clés du projet.

LE KEYSTONE XL


L'oléoduc Keystone XL est un projet d'extension de l'oléoduc existant Keystone, construit par le groupe canadien TransCanada, qui relie déjà la province canadienne de l'Alberta à des terminaux pétroliers du nord des Etats-Unis, dans l'Illinois.

Avec Keystone XL, l'objectif de l'opérateur d'oléoducs est d'augmenter le débit et aussi de relier plus directement les sites pétroliers de l'Alberta au Texas, dans le sud américain.

Pour cela, TransCanada a obtenu vendredi de pouvoir ajouter un tronçon sur 1.897 km de Hardisty, à 500 km au sud des mines de sables bitumineux de l'Alberta, jusqu'à Steele City, au sud-est du Nebraska, où une connexion avec d'autres oléoducs permettra d'acheminer le pétrole brut jusqu'aux raffineries du Golfe du Mexique.

Cet oléoduc est une canalisation de près d'un mètre de diamètre capable de transporter 830.000 barils de pétrole par jour.

COURROUX DES ECOLOGISTES


Les organisations de défense de l'environnement tirent à boulets rouges sur ce projet en raison d'un pétrole lourd extrait dans des conditions énergivores avec l'émission de gaz à effet de serre. Les écologistes attirent aussi l'attention sur les fuites des oléoducs qui polluent les nappes phréatiques ou les cours d'eau.

TransCanada avait d'ailleurs dû revoir son tracé initial qui posait un risque de fuites pour les nappes phréatiques des Sand Hills dans le Nebraska.

Dans son rapport environnemental en 2014, le département d'Etat américain avait minimisé l'impact pour l'environnement et le réchauffement climatique du Keystone XL, en estimant qu'indépendamment de sa construction, les compagnies pétrolières exploiteraient les sables bitumineux quitte à utiliser d'autres moyens de transport du brut.

Pour TransCanada, Keystone XL c'est l'assurance pour les populations d'avoir "moins de fuites", moins de conséquences pour la santé et "moins de victimes" que si le pétrole était transporté par rail avec les nombreux déraillements.

RETOMBÉES ÉCONOMIQUES


TransCanada promet des retombées importantes avec un apport de 3,4 milliards de dollars au produit intérieur brut américain. L'entreprise promet aussi plus de 50 millions de dollars de rentrées fiscales pour les communes des trois Etats américains traversés par le projet: Montana, Dakota du Sud et Nebraska.

Des études avaient jugé que la construction pendant deux ans pouvait créer environ 42.100 emplois directs et indirects. Barack Obama, en juillet 2013, avait quant à lui relevé que Keystone XL ne créerait que 50 emplois permanents.

SÉCURITÉ


Selon TransCanada, l'acheminement de pétrole par des oléoducs souterrains est bien plus sûr que le transport maritime ou ferroviaire. La société a ainsi affirmé que 4,6 millions de kilomètres d'oléoducs transportaient quotidiennement "99,9998% du pétrole et du gaz naturel à travers les Etats-Unis de manière sûre et fiable".

Le projet Keystone XL prévoyait d'équiper l'oléoduc de 21.000 capteurs capables de fournir des rapports toutes les cinq secondes par satellite et d'isoler des tronçons présentant des problèmes en quelques minutes grâce à des vannes actionnées à distance.

(c) AFP

Le pétrole au Canada / Québec

vendredi 02 novembre 2018

Enbridge: hausse de 48% du bénéfice net trimestriel

Montréal: L'opérateur d'oléoducs canadien Enbridge a annoncé vendredi un bénéfice net de 933 millions de dollars canadiens au troisième trimestre , en...

jeudi 01 novembre 2018

Hydrocarbures: Encana acquiert Newfield pour 5,5 mds de doll…

Montréal: Le producteur gazier et pétrolier canadien Encana a annoncé jeudi l'acquisition de son concurrent américain Newfield Exploration pour un montant d'environ...

vendredi 21 septembre 2018

Canada: le gouvernement veut relancer un projet d'oléoduc co…

Ottawa: Le gouvernement canadien a ordonné vendredi au régulateur du secteur de l'énergie de revoir l'évaluation environnementale d'un projet d'élargissement d'un oléoduc...

-Toutes les nouvelles du pétrole au Canada
-Toutes les nouvelles du pétrole au Québec

Le pétrole aux Etats-Unis

Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

vendredi 09 novembre 2018

Pétrole: la justice américaine suspend l'oléoduc Keystone XL…

Washington: Un juge fédéral du Montana a suspendu jeudi la construction de l'oléoduc géant Keystone XL, un sérieux revers pour Donald Trump...

lundi 05 novembre 2018

Sanctions américaines: Chine, Inde et Japon autorisés à ache…

Washington: Les Etats-Unis ont autorisé huit pays, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, à continuer...

dimanche 04 novembre 2018

Sanctions contre l'Iran: le marché pétrolier sur le qui-vive…

Londres: Avec ses sanctions contre les importateurs de pétrole iranien, Washington pourrait faire basculer un marché à l'équilibre précaire et provoquer une...

Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

Pétrole: hausse de 41% du bénéfice net de Suncor au 3T

jeudi 01 novembre 2018

Montréal: Suncor, premier groupe pétrolier canadien, a dégagé un bénéfice net en hausse de 41% au troisième trimestre, par rapport à la même période il y a un an, porté par une "production record" de sables bitumineux.

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 12 novembre 2018 à 22:55

Le pétrole en petite baisse, partagé entre Ryad et Washingto…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite baisse lundi, applaudissant d'abord la volonté saoudienne de réduire sa production...

lundi 12 novembre 2018 à 17:29

Les prix des carburants baissent fortement en France

Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont tous fortement baissé la semaine dernière, dans le sillage des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:27

Prix des carburants: réunion à Matignon avant une mobilisati…

Paris: Une partie du gouvernement s'est réunie lundi à Matignon pour finaliser les mesures d'"accompagnement" de la hausse des prix et des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:19

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite promet des baisses de …

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi alors que l'Arabie saoudite a affirmé qu'elle réduirait sa production dès décembre et a défendu...

lundi 12 novembre 2018 à 15:57

Nigeria: l'agence anti-corruption veut extrader une ex-minis…

Abuja: Le patron de l'agence anti-corruption du Nigeria a annoncé lundi son intention de faire extrader l'ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente...

lundi 12 novembre 2018 à 12:32

Ryad réclame une baisse de production de pétrole d'un millio…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils...

lundi 12 novembre 2018 à 12:27

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens après leur plongeon de la semaine dernière, soutenus par les promesses...

lundi 12 novembre 2018 à 11:09

Prix des carburants: "inquiétude" du gouvernement …

Paris: Le gouvernement "craint" pour "la sécurité des personnes" lors des mobilisations du 17 novembre contre la hausse du prix des carburants...

lundi 12 novembre 2018 à 10:37

La production mondiale de pétrole doit être réduite d'un mil…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré lundi qu'une analyse technique montrait la nécessité de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

Lire la suite

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite