Menu
A+ A A-

Syrie: nouvelles coupes dans les subventions sur l'essence

petrole en syrieDamas: Les autorités syriennes ont adopté dimanche de nouvelles coupes dans les subventions sur l'essence, les mesures d'austérité se succédant dans le pays en guerre pour faire face à une grave crise économique.
La Syrie connaît de fortes pénuries de carburants qui se sont aggravées ces deux dernières années, notamment concernant l'essence ou le gaz domestique. En avril 2019, les autorités avaient déjà adopté des restrictions sur la distribution d'essence.

Les véhicules dotés de moteurs à forte consommation --plus de 2.000 centimètres cubes-- ne pourront plus acheter l'essence au prix subventionné, a annoncé le ministre du Pétrole, Ali Ghanem.

De même, particuliers ou entreprises ayant plus d'un véhicule enregistré à leur nom seront privés de subventions.

Ces mesures "lèvent les subventions" pour "seulement 9%" des voitures, a indiqué le ministre, cité par l'agence officielle Sana.

Les automobilistes concernés devront désormais payer 12 dollars les 20 litres, soit près du double du prix subventionné.

Avant ces restrictions, tout le monde pouvait acheter 100 litres d'essence par mois au prix subventionné.


"Les produits pétroliers ou le pétrole brut importés en Syrie n'arrivent pas au coût du marché mondial, mais il faut compter en plus le coût du transport et des transferts financiers", a souligné M. Ghanem, en référence aux sanctions occidentales qui touchent son gouvernement.

La décision a provoqué une volée de critiques. "Est-il croyable que je dépense pour ma voiture plus que pour ma maison? J'ai décidé de la vendre", a déploré l'actrice Shoukran Mortaja sur Facebook.

"Ils font tout pour faire rentrer dans les caisses de l'Etat l'argent tiré des poches du citoyen ordinaire", a regretté un autre internaute, Rami Abido.

La guerre meurtrière qui dévaste la Syrie depuis 2011 a coûté des dizaines de milliards de dollars au secteur des hydrocarbures.

L'immense majorité des champs pétroliers échappent toujours au contrôle du gouvernement.

Aujourd'hui la production représente 16% seulement des besoins en pétrole, qui s'élèvent à 146.000 barils par jour (bpj), selon M. Ghanem.

Avant le conflit, la production de pétrole brut atteignait près de 400.000 bpj.

Pour expliquer la crise, les responsables pointent du doigt les sanctions économiques occidentales et arabes qui empêchent l'arrivée de cargaisons en Syrie.

Les pénuries se sont aggravées depuis deux ans en raison des sanctions imposées par Washington contre l'Iran, allié indéfectible et un des principaux fournisseurs de Damas.

Ces derniers mois, la crise s'est accompagnée d'une dégringolade historique de la livre syrienne face au dollar tandis que l'inflation a atteint les 107% en 2019, selon le Programme alimentaire mondial (PAM).

(c) AFP

Commenter Syrie: nouvelles coupes dans les subventions sur l'essence


    Les prix des carburants

    ⛽️ Les prix des carburants prolongent leur hausse

    lundi 19 octobre 2020

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France prolongeaient leur hausse la semaine dernière, selon les données officielles diffusées ce jour. Pour sa part, le prix moyen du baril de pétrole Brent hebdomadaire était également en hausse à 42.71$ contre 42.42$ la semaine précédente.

    ⛽️ Les prix des carburants repartent à la hausse

    lundi 12 octobre 2020

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France repartaient à la hausse la semaine dernière, sauf pour le diesel restant stable, selon les données officielles diffusées ce jour. Pour sa part, le prix moyen du baril de pétrole Brent hebdomadaire était également en hausse la semaine passée, à 42.42$

      Toute l'actualité des prix du carburant dans le monde

    Le pétrole en Syrie

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Syrie

    jeudi 04 juillet 2019

    Un pétrolier en route vers la Syrie arraisonné à Gibraltar

    Londres: Un pétrolier soupçonné d'acheminer du brut en Syrie en violation des sanctions européennes a été arraisonné à Gibraltar, annoncent jeudi les...

    mardi 13 février 2018

    La Russie veut aider Damas à relancer sa production d'hydroc…

    Moscou: La Russie, principale alliée du régime syrien, compte aider Damas à relancer ses gisements d'hydrocarbures et à prospecter pour en exploiter...

    dimanche 22 octobre 2017

    Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

    Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 25 octobre 2020 à 20:04

    Pétrole: le canadien Cenovus rachète son concurrent Husky po…

    Montréal: Le producteur canadien de pétrole et de gaz Cenovus Energy va racheter son concurrent Husky Energy pour 23,6 milliards de dollars...

    vendredi 23 octobre 2020 à 22:25

    Les cours du pétrole chutent après une hausse annoncée de la…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont piqué du nez vendredi, réagissant à la décision de la Libye d'augmenter sa production...

    vendredi 23 octobre 2020 à 12:30

    Les cours du pétrole abordent la fin de semaine à l'équilibr…

    Londres: Les cours du pétrole restaient vendredi proches de leurs niveaux de clôture de la veille, faute de nouvelles à même de...

    jeudi 22 octobre 2020 à 22:27

    Le pétrole récupère du terrain au lendemain d'une forte chut…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont remontés jeudi au lendemain d'une forte chute la veille, soutenus par l'espoir d'un plan...

    jeudi 22 octobre 2020 à 15:34

    ExxonMobil prépare des suppressions de poste en Amérique du …

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, après avoir déjà réduit ses effectifs en Europe et en Australie, va "très bientôt" annoncer...

    jeudi 22 octobre 2020 à 12:39

    Le pétrole récupère au lendemain d'une forte chute

    Londres: Les cours du pétrole se maintenaient au-dessus de leur clôture en forte chute de la veille, jeudi en début de séance...

    mercredi 21 octobre 2020 à 22:29

    Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement baissé mercredi après la publication d'un rapport américain montrant une augmentation des stocks...

    mercredi 21 octobre 2020 à 17:58

    Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient encore davantage mercredi après la publication de l'état des stocks commerciaux aux Etats-Unis par l'EIA montrant...

    mercredi 21 octobre 2020 à 17:44

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux d'essence montent

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont reculé la semaine dernière aux Etats-Unis, tandis que les stocks d'essence ont gonflé...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite