Menu
A+ A A-

Le pétrole profite des mesures de déconfinement

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse vendredi une semaine de progression marquée, les acteurs du marché misant sur un retour de la demande en énergie avec la multiplication des mesures d'assouplissement du confinement et saluant la baisse de la production aux Etats-Unis.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet s'est apprécié de 1,51 dollar, ou 5,1%, pour clôturer à 30,97 dollars, s'affichant ainsi en hausse de 17% sur la semaine.

A New York, le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, a grimpé de 1,19 dollar, ou 5,1%, à 24,74 dollars le baril, prenant ainsi environ 25% sur la semaine.

Les prix du pétrole ont connu une chute historique courant avril, due à l'effondrement de la demande et à la surabondance de l'offre.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses principaux partenaires, réunis au sein de l'OPEP+, se sont accordés le 12 avril sur une réduction de leur production de 9,7 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) sur deux mois, une mesure exceptionnelle qui est entrée en vigueur le 1er mai.

Par ailleurs, des données ont montré mercredi que les États-Unis, le plus gros producteur mondial d'or noir, avaient encore réduit la semaine dernière le volume de pétrole extrait chaque jour dans le pays, de 200.000 barils.

Et cette baisse devrait se confirmer dans les prochaines semaines puisque selon des chiffres dévoilés par la société de services pétroliers Baker Hugues vendredi, le nombre de puits en préparation a encore beaucoup reculé: il y avait 292 forages de puits de pétrole en cours cette semaine contre 325 la semaine précédente et 805 à la même époque l'an dernier.


Mais les observateurs soulignent régulièrement que le marché du pétrole ne pourra retourner à l'équilibre qu'avec une réelle reprise de la demande.

"Et l'optimisme actuel du marché repose sur une légère amélioration de la demande pour les produits raffinés au cours des dernières semaines", a relevé Robbie Fraser de Schneider Electric.

"Les gens retournent au volant pour aller au travail ou simplement pour sortir de chez eux, ce qui est excellent pour la demande de carburant", a aussi commenté Stephen Innes, d'AxiCorp.

"Mais pour faire durer cette hausse, il faudra plus que des gens qui font le tour de leur quartier: il faudra que les moteurs de l'industrie dans les grosses régions redémarrent avec tous leurs cylindres et que les avions redécollent", a-t-il ajouté.

La vague de froid attendue ce week-end sur toute une partie des États-Unis "pourrait freiner ce mouvement de reprise", a relevé M. Fraser. Mais "la levée progressive des mesures de confinement dans plusieurs Etats américains pourrait contrecarrer cet effet."

(c) AFP

Commenter Le pétrole profite des mesures de déconfinement



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite