Menu
A+ A A-

La Russie veut aider Damas à relancer sa production d'hydrocarbures

prix du petrole MoscouMoscou: La Russie, principale alliée du régime syrien, compte aider Damas à relancer ses gisements d'hydrocarbures et à prospecter pour en exploiter de nouveaux, a indiqué mardi le ministre de l'Energie russe Alexandre Novak.
"Nous avons signé une feuille de route, non seulement dans le domaine de l'électricité, mais aussi du pétrole et du gaz, portant sur la restauration des gisements et le développement de nouveaux gisements", a déclaré le ministre, cité par les agences russes, refusant de nommer les entreprises russes potentiellement concernées.

Principal allié du régime syrien qu'il a aidé à remporter de nombreuses batailles contre rebelles et jihadistes, Moscou devrait rafler la part du lion dans le processus de reconstruction du pays ravagé.

La Russie et la Syrie ont signé fin janvier une feuille de route pour coopérer dans le secteur de l'énergie.

La semaine dernière, un deuxième document portant sur "la mise en oeuvre progressive de projets stratégiquement importants pour la réhabilitation, la modernisation et la construction de nouvelles installations énergétiques en Syrie" a été signé, avait précisé le ministère de l'Energie dans un communiqué publié sur son site.

"Nous attachons une grande importance à la restauration de l'économie syrienne, en particulier le secteur pétrolier et gazier, qui contribuera certainement à la normalisation de la situation économique et sociale dans le pays", avait alors déclaré Alexandre Novak.

Mi-décembre 2017, une délégation russe composée d'hommes politiques et d'entreprises s'est rendue à Damas pour évoquer avec le président syrien Assad les investissements et la reconstruction, évoquant "de grands projets économiques", portant entre autres sur "le pétrole, le gaz, le phosphate, l'électricité et les industries pétrochimiques", le transport et le commerce.

"La Syrie, c'est un pays aux richesses illimitées. Les compagnies russes ont le droit moral de développer ici des projets économiques d'ampleur", avait déclaré le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine, à la tête de cette délégation.

La Russie est intervenue militairement en Syrie en septembre 2015 en soutien à l'armée de Bachar al-Assad. En décembre, Vladimir Poutine a ordonné le retrait partiel de ses troupes de Syrie, estimant "accomplie" la mission de l'armée russe.


(c) AFP

Commenter La Russie veut aider Damas à relancer sa production d'hydrocarbures


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    samedi 01 décembre 2018

    Russes et Saoudiens prêts à reconduire leur accord sur une b…

    Buenos aires: Le président russe Vladimir Poutine a annoncé samedi que la Russie et l'Arabie Saoudite étaient prêtes à "prolonger" leur accord...

    mercredi 28 novembre 2018

    Pétrole: la Russie satisfaite d'un baril à 60 dollars (Pouti…

    Moscou: Un baril de pétrole à 60 dollars "satisfait pleinement" la Russie, a déclaré mercredi son président, Vladimir Poutine, tout en louant...

    jeudi 15 novembre 2018

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    Le pétrole en Syrie

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Syrie

    dimanche 22 octobre 2017

    Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

    Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

    mardi 30 mai 2017

    Syrie: l'économie et le secteur pétrolier mis à genoux par l…

    Damas: L'économie de la Syrie est à genoux et la production pétrolière réduite à néant après six ans de guerre, ont reconnu...

    vendredi 18 décembre 2015

    Les trafics de pétrole par Daech largement réduits

    Bruxelles: Le président français François Hollande a assuré vendredi que la lucrative contrebande de pétrole organisée depuis la Syrie par l'organisation Etat...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 23 janvier 2019 à 04:21

    Le pétrole stable en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient stables, mercredi en Asie, au lendemain d'une baisse provoquée par un regain d'inquiétude quant à l'économie...

    mardi 22 janvier 2019 à 22:11

    Le pétrole pénalisé par les craintes sur la croissance mondi…

    New york: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, fragilisés par les inquiétudes sur la croissance mondiale et de...

    mardi 22 janvier 2019 à 12:14

    Le pétrole recule avec les inquiétudes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, effaçant leur bond de la veille alors que les inquiétudes sur...

    mardi 22 janvier 2019 à 05:03

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, plombés par l'annonce d'un taux de croissance en Chine, la deuxième économie mondiale...

    lundi 21 janvier 2019 à 17:45

    Les prix des carburants poursuivent leur hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:46

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers brut recul…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches comme ceux des pétroliers chargés de brut ont baissé la semaine dernière, tandis...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:13

    Le pétrole hésite, la croissance chinoise s'essouffle

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi en cours d'échanges européens, le rebond enregistré depuis le début de l'année s'essoufflant avec...

    lundi 21 janvier 2019 à 04:56

    Le pétrole à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, profitant de l'embellie boursière, mais les gains demeuraient limités...

    vendredi 18 janvier 2019 à 21:55

    Le pétrole aidé par l'espoir d'avancées dans les négociation…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite