Menu
A+ A A-

Washington déterminé à réduire "à zéro" les exportations de brut iranien

prix du petrole WashingtonWashington: Les Etats-Unis restent déterminés à réduire "à zéro" les exportations de pétrole iranien dans le cadre des sanctions économiques contre la République islamique, malgré la réticence de certains pays consommateurs, a indiqué lundi le département d'Etat américain.
Brian Hook, directeur politique du département d'Etat, a également confirmé la remise en place de sanctions américaines contre le secteur automobile, le commerce de l'or et autre métaux précieux le 6 août, et celles contre les transactions liées au pétrole et avec la banque centrale iranienne le 4 novembre.

"Notre but est d'accroître la pression sur le régime iranien en réduisant à zéro ses revenus tirés des ventes de pétrole brut", a expliqué M. Hook, à la presse.

"Nous travaillons également avec les participants du marché, les pays producteurs et les pays consommateurs, pour assurer la stabilité du marché", a-t-il affirmé, assurant que Washington était "confiant qu'il existe une capacité mondiale suffisante pour la production supplémentaire de pétrole".

Le président américain Donald Trumpp a annoncé samedi sur Twitter avoir convaincu le roi Salmane d'Arabie saoudite d'augmenter la production du royaume, "peut-être jusqu'à 2 millions de barils" pour faire baisser les prix du pétrole.

Plusieurs pays ont réclamé des exemptions afin de continuer à commercer avec l'Iran à la suite de l'annonce du rétablissement des sanctions américaines, y compris celles frappant les entreprises étrangères faisant affaire avec Téhéran, après le retrait de Washington de l'accord sur le nucléaire iranien le 8 mai.

Mais le département d'Etat a écarté toute idée d'exemption généralisée.

"Nous ne cherchons pas à accorder largement des licences ou des exemptions" aux sanctions car cela "réduirait grandement la pression" sur l'Iran, a affirmé M. Hook.

Il a toutefois indiqué que Washington était prêt "à travailler avec les pays qui réduisent leurs importations (de brut) au cas par cas", alors que la Chine, l'Inde et la Turquie figurent parmi les plus gros acheteurs de pétrole iranien.

La nouvelle stratégie américaine ne vise pas "un changement de régime, mais un changement d'attitude du régime" iranien accusé de déstabiliser le Moyen-Orient, a assuré M. Hook, qui doit se rendre en Europe pour rencontrer en fin de semaine ses homologues allemand, français et britannique afin de "discuter de la marche à suivre concernant l'Iran".


(c) AFP

Commenter Washington déterminé à réduire "à zéro" les exportations de brut iranien


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    dimanche 18 août 2019

    Gibraltar rejette la demande US de saisie du pétrolier irani…

    Gibraltar: Les autorités de Gibraltar ont rejeté dimanche la demande américaine de saisie visant le pétrolier iranien Grace 1, arraisonné le 4...

    dimanche 04 août 2019

    L'Iran a arraisonné un nouveau pétrolier étranger dans le Go…

    Dubai: Le corps des gardiens de la Révolution iranienne a saisi un nouveau pétrolier étranger dans le Golfe, rapporte dimanche la télévision...

    dimanche 28 juillet 2019

    Pétrole: l'Iran met en garde les Européens avant une réunion…

    Vienne: Téhéran a fermement mis en garde dimanche les Européens contre toute obstruction à ses exportations de pétrole, jugeant que la multiplication...

    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mardi 07 mai 2019

    L'EIA relève ses prévisions pour la production américaine de…

    New York: La production américaine de pétrole brut devrait augmenter de 1,49 million de barils par jour (bpj) en 2019 pour atteindre...

    vendredi 26 avril 2019

    Ryad 'et d'autres' sont prêts à augmenter leur production de…

    Washington: Le président américain, Donald Trump, a affirmé vendredi que "l'Arabie saoudite et d'autres" pays étaient d'accord pour augmenter leur production de...

    mardi 23 avril 2019

    Les USA veulent réduire à néant les ventes de pétrole iranie…

    Washington: Donald Trump a décidé de ne pas renouveler les exemptions qui ont permis à huit pays de continuer à importer du...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 août 2019 à 11:29

    Le pétrole monte légèrement malgré les inquiétudes économiqu…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, dans un contexte de tensions au Moyen-Orient et de craintes...

    lundi 19 août 2019 à 21:24

    Le pétrole en hausse, dopé par la bonne santé de Wall Street

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement progressé lundi, portés par un appétit retrouvé pour le risque alors que le...

    lundi 19 août 2019 à 20:45

    Aramco invite les banques à postuler pour des rôles dans l'I…

    Dubai: Saudi Aramco a formellement demandé aux plus grandes banques de soumettre leurs propositions en vue d'éventuellement décrocher un rôle dans le...

    lundi 19 août 2019 à 12:41

    Les prix des carburants continuent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore légèrement baissé dans leur globalité la semaine dernière, avec une baisse plus marquée pour...

    lundi 19 août 2019 à 11:23

    Le pétrole monte après l'attaque d'une installation gazière …

    Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, après qu'une installation gazière saoudienne a été attaquée par des drones...

    dimanche 18 août 2019 à 15:40

    Gibraltar rejette la demande US de saisie du pétrolier irani…

    Gibraltar: Les autorités de Gibraltar ont rejeté dimanche la demande américaine de saisie visant le pétrolier iranien Grace 1, arraisonné le 4...

    vendredi 16 août 2019 à 21:39

    Le pétrole en légère hausse, mais le marché inquiet d'une fa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement progressé vendredi mais les investisseurs restaient prudents, dans un marché toujours préoccupé par...

    vendredi 16 août 2019 à 16:11

    Le pétrole efface une partie de ses gains après le rapport m…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, mais effaçaient une partie de leurs gains après la publication par...

    vendredi 16 août 2019 à 14:51

    Norvège: la production de pétrole rebondit en juillet par ra…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a nettement augmenté (+37%) en juillet par rapport à...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 30 juillet 2019 La chute des exportations de pétrole de l'Iran sont tombées en juillet à un plus bas de 100.000 barils par jour.
    L'Iran, l'un des membres fondateurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a accentué la baisse de l'offre du cartel mais les cours du brut n'en ont pas moins reculé à environ 64 dollars actuellement contre un plus haut de 2019 à 75 dollars, sur fond d'inquiétudes sur la croissance mondiale et la demande.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite