Menu
A+ A A-

Washington déterminé à réduire "à zéro" les exportations de brut iranien

prix du petrole WashingtonWashington: Les Etats-Unis restent déterminés à réduire "à zéro" les exportations de pétrole iranien dans le cadre des sanctions économiques contre la République islamique, malgré la réticence de certains pays consommateurs, a indiqué lundi le département d'Etat américain.
Brian Hook, directeur politique du département d'Etat, a également confirmé la remise en place de sanctions américaines contre le secteur automobile, le commerce de l'or et autre métaux précieux le 6 août, et celles contre les transactions liées au pétrole et avec la banque centrale iranienne le 4 novembre.

"Notre but est d'accroître la pression sur le régime iranien en réduisant à zéro ses revenus tirés des ventes de pétrole brut", a expliqué M. Hook, à la presse.

"Nous travaillons également avec les participants du marché, les pays producteurs et les pays consommateurs, pour assurer la stabilité du marché", a-t-il affirmé, assurant que Washington était "confiant qu'il existe une capacité mondiale suffisante pour la production supplémentaire de pétrole".

Le président américain Donald Trumpp a annoncé samedi sur Twitter avoir convaincu le roi Salmane d'Arabie saoudite d'augmenter la production du royaume, "peut-être jusqu'à 2 millions de barils" pour faire baisser les prix du pétrole.

Plusieurs pays ont réclamé des exemptions afin de continuer à commercer avec l'Iran à la suite de l'annonce du rétablissement des sanctions américaines, y compris celles frappant les entreprises étrangères faisant affaire avec Téhéran, après le retrait de Washington de l'accord sur le nucléaire iranien le 8 mai.

Mais le département d'Etat a écarté toute idée d'exemption généralisée.

"Nous ne cherchons pas à accorder largement des licences ou des exemptions" aux sanctions car cela "réduirait grandement la pression" sur l'Iran, a affirmé M. Hook.

Il a toutefois indiqué que Washington était prêt "à travailler avec les pays qui réduisent leurs importations (de brut) au cas par cas", alors que la Chine, l'Inde et la Turquie figurent parmi les plus gros acheteurs de pétrole iranien.

La nouvelle stratégie américaine ne vise pas "un changement de régime, mais un changement d'attitude du régime" iranien accusé de déstabiliser le Moyen-Orient, a assuré M. Hook, qui doit se rendre en Europe pour rencontrer en fin de semaine ses homologues allemand, français et britannique afin de "discuter de la marche à suivre concernant l'Iran".


(c) AFP

Commenter Washington déterminé à réduire "à zéro" les exportations de brut iranien


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    jeudi 19 mai 2022

    L'augmentation du pétrole russe vers l'est réduit les ventes…

    Téhéran: Les exportations de brut iranien vers la Chine ont fortement chuté depuis le début de la guerre en Ukraine, Pékin privilégiant...

    lundi 04 avril 2022

    L'Iran a retrouvé sa capacité de production d'avant les sanc…

    Téhéran: La capacité de production pétrolière de l'Iran a retrouvé son niveau d'avant les sanctions réimposées par Washington en 2018, a affirmé...

    lundi 27 décembre 2021

    Nucléaire iranien: Les exportations de pétrole, sujet clé po…

    DubaÏ: Le principal objectif de Téhéran lors des pourparlers pour sauver l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien, qui reprennent ce lundi...

    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mardi 10 mai 2022

    Les États-Unis ont demandé à la société brésilienne Petrobra…

    Rio de Janeiro: En mars, des responsables du gouvernement américain ont demandé à la compagnie pétrolière publique brésilienne Petrobras si elle pouvait...

    lundi 09 mai 2022

    Biden a mis sur la touche les partenaires énergétiques mondi…

    Washington: En mars, les États-Unis ont annoncé un déblocage record de leurs réserves d'urgence de pétrole brut sans consulter leurs partenaires de...

    jeudi 21 avril 2022

    Hydrocarbures russe: Janet Yellen inquiète des répercussions…

    Washington: Une interdiction par l'Europe des importations de gaz et pétrole russes risque de faire flamber les prix de l'énergie dans le...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    mardi 24 mai 2022 à 21:51

    Le pétrole oscille autour de l'équilibre avant les stocks am…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé autour de l'équilibre mardi pour terminer en ordre dispersé, dans un marché prudent...

    mardi 24 mai 2022 à 18:10

    Le sommet de l'UE ne trouvera probablement pas de solution à…

    Davos: Les dirigeants de l'Union européenne ont peu de chances de parvenir à un accord sur un embargo pétrolier contre la Russie...

    mardi 24 mai 2022 à 11:29

    Le pétrole rattrapé par les craintes quant à la croissance m…

    Londres: Les prix du pétrole se repliaient légèrement mardi, les craintes quant à la croissance mondiale et les difficultés de l'Union européenne...

    lundi 23 mai 2022 à 21:53

    Le pétrole en très modeste hausse avec les premiers assoupli…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en très modeste hausse lundi, légèrement soutenu par des adoucissements de restrictions sanitaires...

    lundi 23 mai 2022 à 13:50

    La Hongrie exige des investissements dans l'énergie avant de…

    Budapest: Lundi, la Hongrie a maintenu ses exigences en matière d'investissements dans le secteur de l'énergie avant d'accepter un embargo sur le...

    lundi 23 mai 2022 à 13:00

    ⛽️ Prix des carburants: L'essence augmente, le diesel baisse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français ont continué d'augmenter la semaine passée, sauf pour le gasoil et le GPL. Pour sa part, la...

    lundi 23 mai 2022 à 11:19

    Le pétrole en timide hausse avec les premiers déverrouillage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse lundi, soutenus par les adoucissements des restrictions sanitaires en Chine, rassurant sur la...

    lundi 23 mai 2022 à 11:18

    L'AIE met en garde contre une crise énergétique qui accentue…

    Paris: La crise de la sécurité énergétique depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie ne doit pas conduire à une dépendance accrue...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite