Menu
A+ A A-

Washington déterminé à réduire "à zéro" les exportations de brut iranien

prix du petrole WashingtonWashington: Les Etats-Unis restent déterminés à réduire "à zéro" les exportations de pétrole iranien dans le cadre des sanctions économiques contre la République islamique, malgré la réticence de certains pays consommateurs, a indiqué lundi le département d'Etat américain.
Brian Hook, directeur politique du département d'Etat, a également confirmé la remise en place de sanctions américaines contre le secteur automobile, le commerce de l'or et autre métaux précieux le 6 août, et celles contre les transactions liées au pétrole et avec la banque centrale iranienne le 4 novembre.

"Notre but est d'accroître la pression sur le régime iranien en réduisant à zéro ses revenus tirés des ventes de pétrole brut", a expliqué M. Hook, à la presse.

"Nous travaillons également avec les participants du marché, les pays producteurs et les pays consommateurs, pour assurer la stabilité du marché", a-t-il affirmé, assurant que Washington était "confiant qu'il existe une capacité mondiale suffisante pour la production supplémentaire de pétrole".

Le président américain Donald Trumpp a annoncé samedi sur Twitter avoir convaincu le roi Salmane d'Arabie saoudite d'augmenter la production du royaume, "peut-être jusqu'à 2 millions de barils" pour faire baisser les prix du pétrole.

Plusieurs pays ont réclamé des exemptions afin de continuer à commercer avec l'Iran à la suite de l'annonce du rétablissement des sanctions américaines, y compris celles frappant les entreprises étrangères faisant affaire avec Téhéran, après le retrait de Washington de l'accord sur le nucléaire iranien le 8 mai.

Mais le département d'Etat a écarté toute idée d'exemption généralisée.

"Nous ne cherchons pas à accorder largement des licences ou des exemptions" aux sanctions car cela "réduirait grandement la pression" sur l'Iran, a affirmé M. Hook.

Il a toutefois indiqué que Washington était prêt "à travailler avec les pays qui réduisent leurs importations (de brut) au cas par cas", alors que la Chine, l'Inde et la Turquie figurent parmi les plus gros acheteurs de pétrole iranien.

La nouvelle stratégie américaine ne vise pas "un changement de régime, mais un changement d'attitude du régime" iranien accusé de déstabiliser le Moyen-Orient, a assuré M. Hook, qui doit se rendre en Europe pour rencontrer en fin de semaine ses homologues allemand, français et britannique afin de "discuter de la marche à suivre concernant l'Iran".


(c) AFP

Commenter Washington déterminé à réduire "à zéro" les exportations de brut iranien


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    lundi 11 novembre 2019

    L'Iran relativise la découverte pétrolière annoncée dimanche

    Téhéran: Le ministre du pétrole iranien Bijan Namdar Zanganeh a relativisé lundi la découverte d'un nouveau gisement de pétrole annoncée la veille...

    dimanche 10 novembre 2019

    L'Iran en récession annonce une découverte pétrolière géante

    Téhéran: "Un petit cadeau du gouvernement au peuple": le président iranien Hassan Rohani a annoncé dimanche la découverte d'un gisement pétrolier susceptible...

    dimanche 10 novembre 2019

    Pétrole: l'Iran annonce avoir découvert un gisement majeur

    Téhéran: Le président iranien Hassan Rohani a annoncé dimanche la découverte d'un immense gisement de pétrole susceptible d'augmenter d'un tiers les réserves...

    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mercredi 25 septembre 2019

    USA: Des entités chinoises sanctionnées pour le transport de…

    New York: Les Etats-Unis ont sanctionné plusieurs entités chinoises pour avoir sciemment transporté du pétrole iranien, a annoncé mercredi le secrétaire d'Etat...

    lundi 16 septembre 2019

    Quantité substantielle de pétrole disponible (ministre US)

    Washington: Le ministre américain de l'Energie, Rick Perry a tenté de freiner la flambée des prix du pétrole lundi déclenchée par une...

    lundi 16 septembre 2019

    Attaques contre Aramco: Trump autorise l'utilisation des rés…

    Washington: Donald Trump a autorisé dimanche l'utilisation des réserves stratégiques américaines de pétrole après des attaques de drones qui ont réduit de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 14 novembre 2019 à 12:01

    Le pétrole en hausse dans le sillage de la veille et avant l…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par des propos du secrétaire général de l'Opep...

    mercredi 13 novembre 2019 à 22:18

    Le pétrole finit en hausse après des propos du secrétaire gé…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini en hausse mercredi, après deux séances de baisse, le marché réagissant à des...

    mercredi 13 novembre 2019 à 17:53

    Le pétrole se redresse après avoir passé la journée dans le …

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, après avoir ouvert en baisse et alors que le marché...

    mercredi 13 novembre 2019 à 12:10

    Le pétrole continue de baisser au lendemain d'un discours de…

    Londres: Les prix du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en cours d'échanges européens, dans la lignée de la veille, au...

    mardi 12 novembre 2019 à 22:50

    Le pétrole en léger repli après un discours de Trump sans an…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu baissé mardi après un discours de Donald Trump à New York au...

    mardi 12 novembre 2019 à 12:07

    Le pétrole reprend des couleurs avant un discours de Donald …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mardi en cours d'échanges européens, rattrapant leur recul de la veille, avant un discours...

    lundi 11 novembre 2019 à 21:26

    Le pétrole se replie, hésitant face à des négociations comme…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse lundi à l'issue d'une séance hésitante, dans un marché attentif aux...

    lundi 11 novembre 2019 à 16:52

    Le pétrole retrouve des couleurs dans un marché indécis

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient lundi en cours d'échanges européens leurs niveaux de clôture de vendredi après avoir débuté la séance...

    lundi 11 novembre 2019 à 11:47

    Le pétrole commence la semaine en berne dans un marché inqui…

    Londres: Les prix du pétrole étaient orientés à la baisse lundi en cours d'échanges européens dans un marché peu rassuré par les...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 8 novembre 2019 Jeudi, les cours du pétrole Brent et WTI avaient gagné respectivement 0,9% et 1,4%. Le Brent avait même culminé à 57,88 dollars, un niveau plus vu depuis un mois et demi.

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite